Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Protection

Confinement : la Fondation 30 Millions d'Amis reste au service des animaux... et au vôtre !

Pendant le confinement, au refuge 30 Millions d'Amis de La Tuilerie, toute l'équipe se mobilise pour choyer ses petits protégés. ©Fondation 30 Millions d'Amis

Confinement oblige, sur le terrain ou en télétravail, les équipes de la Fondation 30 Millions d'Amis se sont organisées pour rester au service de tous les animaux recueillis, et au plus près de notre communauté. Défendre et protéger les animaux, vous informer et vous accompagner : nos missions d'utilité publique se poursuivent... en s'adaptant aux circonstances.

Prise en charge des animaux, aide aux refuges, partenariat associations chats libres, relation donateurs, service juridique, service enquêtes... L'ensemble des équipes de la Fondation 30 Millions d'Amis se sont organisées pour poursuivre leurs missions pendant toute toute la durée du confinement ! Pour chacun, il a fallu concillier activité et sécurité.

Séverine, Adeline, Sandra & Co...

A l'accueil, Séverine est sur tous les fronts ! « Je renseigne et rassure notre communauté, par téléphone ou par mail, confie-t-elle. Certains me demandent comment faire garder les animaux des personnes hospitalisées ; d'autres s'interrogent sur la possibilité de continuer à nourrir les chats libres. Tous sont très inquiets, mais toujours indulgents ».

 

Je renseigne et rassure notre communauté, par téléphone ou par mail.

Séverine - Chargée d'accueil

Au service « Chats libres », Adeline explique aux associations ayant conclu une convention avec la Fondation comment continuer de nourrir les chats errants dans les communes partenaires. Il suffit, pour ce faire, de se munir de l'attestation de déplacement justifiée par les besoins des animaux de compagnie. Dans les jardins ou parcs fermés au public, des gamelles peuvent être laissées à proximité devant les grilles d'entrée. « Hormis ces questions particulières liées au contexte actuel, mon travail est exactement le même à domicile, rassure-t-elle. Rien n'a changé ! ». Et parce que certains chiens bénéficiaires de l'Opération Doyens ne peuvent attendre la fin du confinement pour bénéficier de soins vétérinaires, notre deuxième Adeline, en charge du service « Doyens », continue d'aider les personnes qui la sollicitent. « Je travaille comme d'habitude, à l'exception qu'aucun courrier ne part, explique-t-elle. Tout se fait par téléphone ou par mail ».

Afin que les 225 refuges aidés par la Fondation 30 Millions d'Amis, indispensables à la survie des animaux abandonnés, ne soient pas impactés par le confinement, Sandra assure en télétravail l'instruction des demandes d'aide en nourriture, frais vétérinaire et soutien aux infrastructures. « J'ai dû prendre ma valise à roulettes pour transporter plus de 200 dossiers, s'exclame-t-elle. Je peux ainsi préparer la campagne d'aide pour l'été 2020 ».

Audrey, Emmanuelle, Nastasia, Alexandre...

 

Nous traitons les affaires par ordre de priorité d'urgence. Il faut se serrer les coudes !

Audrey - Juriste

Au service juridique, nos juristes Audrey et Virginie continuent de répondre aux lanceurs d'alerte. « On reste joignable ; mais les mails sont à privilégier (via notre formulaire de contact) car les communications peuvent être coupées. Lorsque vous signalez une maltraitance, soyez le plus précis possible en mentionnant le problème exact et vos coordonnées, recommande Audrey. Nous traitons les affaires par ordre de priorité d'urgence. Il faut se serrer les coudes ! ». Les agents de la Direction Départementale de la Protection des Populations se déplacent toujours en cas d'urgence sanitaire. Mais eu égard aux nouvelles dispositions réglementaires qui limitent les déplacements « pour les besoins des animaux de compagnie » à un « rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile », nos enquêteurs bénévoles - actifs durant la première semaine du confinement - ne devraient plus pouvoir intervenir (à moins que le lieu du sauvetage se situe dans le rayon requis...). En revanche, la Fondation continuera de mener à bien ses sauvetages réalisés sur réquisition judiciaire ou sur décision administrative. Ces saisies répondent effectivement au motif tendant à la satisfaction de « missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative ».

Sur le site internet 30millionsdamis.fr, les journalistes Nastasia, Laura et Anthony publient quotidiennement les informations essentielles au bien-être de nos 30 millions d'amis, particulièrement prégnant en cette période de confinement. Emmanuelle reste présente sur tous les réseaux sociaux ! Et parce que la sensibilisation à la cause animale a besoin d'images, le pôle vidéo est mobilisé : « Malgré les difficultés techniques, je m'efforce d'assurer la continuité de l'information sous la forme de reportages qui seront bientôt diffusés sur Youtube », confie Alexandre.

Anne, Benoît, Laetitia...

 

Nous restons au service de nos protégés : repas, soins vétérinaires, entretien, nettoyage, sorties, câlins.

Anne - Responsable du refuge de La Tuilerie

Bien que fermés au public, les équipes de nos refuges ne cessent de choyer, nourrir et soigner les animaux recueillis. Au refuge de Bannegon (18), les 360 équidés sauvés par la Fondation 30 Millions d'Amis sont loin d'être perturbés par la crise sanitaire. « Ils profitent du soleil, au calme, et rentrent dans leur box le soir, rassure Laetitia, directrice du refuge. Le confinement ne change pas leur vie ! ». Le personnel reste mobilisé pour le bien-être de ces rescapés : « On peut compter sur tout le monde. Il n'y a pas de contact puisque chaque membre de l'équipe est dispersé sur le site et nous appliquons à la lettre les consignes relatives aux gestes barrières », rassure Laetitia. Pour pallier d'éventuelles difficultés d'approvisionnement ou d'acheminement d'aliment floconné, tout a été anticipé : « Nous avons 5 semaines de stock, donc les chevaux ne manqueront de rien, indique Benoît, le chef d'écurie. Et notre équipe de vétérinaires reste opérationnelle ; nous sommes à la campagne, la situation se vit différemment qu'en ville. »

En revanche, à Saint-Hilliers (77), le refuge 30 Millions d'Amis de La Tuilerie doit compter sur un effectif réduit : « Les bénévoles ne pouvant plus se déplacer, l'équipe s'est fortement mobilisée pour pallier les absences. Chacun s'est porté volontaire pour écourter ses pauses et retarder son départ, voire revenir de congés, confie Anne la responsable. Nous restons au service de nos protégés : repas, soins vétérinaires, entretien, nettoyage, sorties, câlins. Tout continue ! ». Les salariés réservent la matinée au nettoyage et à la réception des commandes de médicaments et de croquettes. Puis, munis de l'attestation de déplacement dérogatoire, ils consacrent l'après-midi aux promenades, individuellement. Les soins d'urgences continuent d'être assurés en clinique vétérinaire. Les médecins s'enquièrent quotidiennement des nouvelles des animaux et rappellent aux soigneurs les gestes barrières. « Nous recevons beaucoup de messages de soutien, s'émeut Anne. Certains sont même allés jusqu'à déposer des sacs de croquettes et de jouets, accompagnés d'un mot : "Pour les divertir en ces temps difficiles". » Même pour les animaux, la solidarité bât son plein !

Commenter

  1. AnneV 20/03/2020 à 18:46:47

    J'ai téléphoné hier (je suis à Senlis, pas à Creil !!!!) pour demander si je pouvais donner des croquettes aux chats de la cathédrale (je sors, je donne et je rentre dans ma voiture !!) et la gendarmette (charmante en passant) m'a dit, si je vous vois, je verbalise !!!!!!!!!! Bon ! Je pense qu'ils ne meurent pas de faim et j'essaierai si il n'y a personne !!!!! J'ai les papiers même celui de 30 Millions d'Amis mais si je tombe, par pure malchance sur un "la loi, c'est la loi !" Dur, dur !!!!!