Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Emotion

Un garçon de 12 ans confie son chiot à un refuge pour le sauver de la maltraitance

Le chiot confié au refuge souffre encore de sa queue fracturée, mais il va mieux. ©Refuge Xollin

Les bénévoles d’un refuge mexicain ont trouvé devant leurs portes un chiot, déposé dans un carton avec une peluche et une lettre dans laquelle un garçon de 12 ans explique que par son geste, il souhaitait mettre en sécurité l’animal, battu par son père... 30millionsdamis.fr a pris des nouvelles du petit American Staffordshire Terrier, baptisé René.

Submergés par l’émotion ! Les internautes du monde entier ont été bouleversés par le geste d’Andrés, un jeune Mexicain de 12 ans venu confier son chiot – victime de la violence paternelle – au refuge Xollin, à quelques dizaines de kilomètres de la capitale. « Avec ma maman, nous souhaitons le laisser entre vos mains, en cachette de mon papa car il pensait le vendre. Mais il le maltraite et il le frappe, une fois il l’a frappé si fort qu’il l’a blessé à la queue, avait écrit le jeune garçon sur un bout de papier. J’espère que vous pourrez l’aider et en prendre soin. Je vous laisse une peluche pour qu’il ne m’oublie pas. » Si le petit American Staffordshire Terrier de 3 mois se porte aujourd’hui mieux grâce au geste salvateur de l'enfant, il garde toutefois des séquelles de son terrible passé.

Plus de 300 demandes d’adoption reçues

Le chiot gardera la peluche laissée par le petit garçon. ©Xollin

« René est en ce moment sous traitement antibiotique, car il est arrivé avec une grave infection. Sa queue fracturée s’est resoudée, bien qu’il souffre encore un peu, confie Rosa María Segura, bénévole au refuge Xollin, contactée par 30millionsdamis.fr. Nous lui donnons une alimentation riche en protéines et des probiotiques. Il devra être guéri à 100 % avant de rejoindre une famille, une fois vacciné, déparasité et stérilisé. » Dans les jours qui ont suivi le partage de son histoire sur les réseaux sociaux, le refuge a reçu… plus de 300 demandes d’adoption ! Reste donc à choisir le meilleur foyer possible pour recueillir l’adorable chiot à la robe grise. « Nous trions les familles avec une fiche de renseignements, une visite à leur domicile, et une rencontre en face à face », précise la bénévole.

« Nous n’avions jamais imaginé que cela deviendrait viral, affirme Rosa María. Certaines personnes nous l’ont pourtant reproché. Alors qu’en réalité, rien de tout cela n’était mal intentionné. » De fausses informations auraient même circulé sur le net, à la faveur d’individus tentant de tirer profit de l’émoi suscité par les évènements. D’où l’importance, pour la bénévole du refuge Xollin, de rétablir sa version des faits : « Nous avons en ce moment 125 animaux qui attendent d’être adoptés, explique-t-elle. Certains sont sous traitement à vie. Nous avons des chiens atteints de cancer, aveugles, malades du cœur ou handicapés, tous sauvés de l’abandon ou de la maltraitance extrême. »

Au Mexique, 7 chiens sur 10 victimes d’abandon ou de maltraitance

L’un des tous derniers arrivants, un croisé Berger, baptisé Robert, en est lui aussi un exemple poignant. « Il est arrivé 2 jours après René, avec une fracture du museau, se souvient Rosa María. Quelqu’un l’avait blessé intentionnellement, provoquant des dommages sévères à sa mâchoire. » Ce rescapé de la violence humaine vient de bénéficier d’une première opération de chirurgie réparatrice, prise en charge par le refuge Xollin. Le travail des protecteurs des animaux au Mexique est colossal : un million d’animaux de compagnie seraient maltraités quotidiennement dans le pays, et 7 chiens sur 10 seraient victimes d’abandon ou de maltraitance.

René, lui, aura eu la chance d'avoir bénéficié de la maturité d'un jeune adolescent qui a préféré se séparer de son petit chien, pour lui éviter de continuer à subir l'ire de son père. Une belle preuve de sagesse et de courage !

Commenter

  1. Lily wouf d’eux 11/03/2020 à 21:24:44

    Très touchant mais aussi très responsable de sa part car adoptée un compagnon canin (ou autres amis de l’humain) ses en prendre l’entière responsabilité bravo a se garçon d’avoir tout fait pour que son ami soit bien il a préféré l’éloigner du danger plus tôt que d’essayer de le défendre soit est risqué de prendre les coups bien que personnellement je serai prête à encaisser les coups qui de base lui était destiné plus tôt que de le voir souffrir mais pour d’autres ses plus compliqué en tout cas sa ses un bon maître !!! Bravo !!!

  2. guilaine 80 04/03/2020 à 20:36:51

    Bravo jeune homme tu a u le courage de te séparer de ton petit chiot avec tristesse je suppose de ta part. Mais tu la sauver de la maltraitance de ton père. Se père indigne. Encore un père qui n ai pas un exemple. Merci à toi

  3. corie57 04/03/2020 à 17:11:48

    Mon Dieu oui je reste sans voix car je suis trés ému par le geste , le sauvetage et le courage de ce petit bonhome de 12 ans bien peiné de devoir abandonner son petit chiot bien aimé à cause d'un père ......

  4. Jocrise 04/03/2020 à 16:55:42

    Un grand Merci à Andrès pour son courage. Malheureusement , le chagrin qu'il subit, pour avoir à se séparer de son compagnon est terrible. Il faut à tout prix empêcher le père d'adopter un autre animal. Nous espérons que ce jeune garçon pourra obtenir des nouvelles à l'insue de son père et qu'une belle vie s'ouvre pour ce petit chien.

  5. 10loups 04/03/2020 à 15:46:48

    Bravo à ce jeune garçon, mais je me demande comment le père ne va pas être au courant avec toute cette diffusion sur internet !... Le chiot est photographié avec la peluche du petit ?... Cet enfant est en danger. Il faudrait s'en occuper.

    La maltraitance animale est un bon indicateur de la barbarie. Ne la laissons pas s'installer en France sous quelle que forme que ce soit (trafic, élevage, abattage, exploitation etc. la liste est longue).   

  6. invariant 04/03/2020 à 15:41:33

    Dans les pays de soleil, celui-ci hélas ne brille pas souvent pour les animauix; et si la pauvreté, économique et/ou intellectuelle est une explication, elle ne saurait être une excuse.

     

  7. lety77 04/03/2020 à 14:54:07

    Bravo jeune homme et surtout ne copie pas sur ton père !!

     

     

  8. potala 04/03/2020 à 13:09:20

    Merci à ce jeune garçon,d'avoir sauvé son chien d'une vie d'horreur.

  9. Bandy86 04/03/2020 à 12:10:20

    Belle preuve de courage de ce garçon de 12 ans, cela n'a pas du être facile de se séparer de son chien. Ce qui serait bien pour lui c'est que la nouvelle famille accepte que le garçon ai des nouvelles de son chien en toute discrétion pour ne pas que son père soit informé. Bravo à ce garçon et une belle vie à ce petit chien.

  10. chatmama 04/03/2020 à 12:06:40

    Un garçon courageux et responsable. L'espoir de l'empathie humaine envers les animaux vient des enfants bien plus responsable que leurs aînés.