Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

Sauvetage de 50 animaux dans un capharnaüm

Sordide découverte pour la Fondation 30 Millions d'Amis lors d'une saisie. / ©Fondation 30 Millions d'Amis

Sur décision de justice, les équipes de la Fondation 30 Millions d’Amis et du refuge d’Essuilet sont intervenues dans le cadre d’une expulsion à Montreuil-sur-Thérain (Oise), pour secourir une cinquantaine d'animaux qui survivaient parmi les déchets accumulés.

Des animaux cachés dans le moindre recoin… A Montreuil-sur-Thérain (60), une femme atteinte d’un syndrome de de Diogène (accumulation compulsive) entassait une multitude d’objets à son domicile, mais également des chats, des chiens, des tortues, des oiseaux et des nouveaux animaux de compagnie (NAC). Organisant son expulsion et son hospitalisation, les autorités ont sollicité la Fondation 30 Millions d’Amis et le refuge d’Essuilet pour une opération de sauvetage de grande envergure, menée sous le contrôle d’un huissier et des forces de l'ordre.

Des chats craintifs aux poils sales et emmêlés, des tortues baignant dans l'eau croupie... ©Fondation 30 Millions d'Amis

Maltraitance animale et misère sociale étant souvent liées, la Fondation 30 Millions d’Amis travaille en étroite collaboration avec les services sociaux, s’assurant que les personnes en situation de détresse reçoivent l’accompagnement nécessaire. « Médecins, pompiers, tout a été mis en place pour le suivi de la personne, rassure Arnauld Lhomme, responsable des enquêtes à la Fondation 30 Millions d’Amis. De notre côté, nous avions beaucoup à faire pour sauver les animaux ». En effet, une trentaine de chats, 4 chiens, 2 tortues d’eau, 2 colombes, 3 furets, un cochon d’Inde, une gerbille, un chinchilla et 6 hamsters survivaient tant bien que mal parmi les déchets accumulés.

Des sacs poubelles remplis de cadavres

Couverts de puces, les chats souffraient d’un cruel manque de soins, trahi par l’extrême saleté de leurs oreilles et par leur pelage emmêlé. Du fait de leur caractère particulièrement craintif, nos équipes ont dû poser des cages-trappes afin de pouvoir tous les récupérer. Si une trentaine de félins ont ainsi pu être sauvés, nombre de leurs congénères n’ont pas eu cette chance… « Nous avons retrouvé des sacs poubelles remplis de cadavres de chats dans le frigo », se désole Arnauld Lhomme. Deux tortues d’eau baignaient dans un bac rempli d’eau croupie, des asticots flottant à la surface.

Les chiens, les furets, le cochon d’Inde et le chinchilla ont été pris en charge par le refuge d’Essuilet dans l’Oise. Quant à eux, les chats, les tortues, les hamsters et la gerbille ont été transférés au refuge 30 Millions d’Amis de la Tuilerie (Seine-et-Marne), où ils sont soignés et choyés... et où une belle surprise attendait l'un des félins rescapés : sa nouvelle famille, venue spécialement pour l'accueillir !

Pour devenir famille d’accueil et offrir à l’un d’eux la chaleur et l’amour de votre foyer, contactez nos équipes.
•    Refuge 30 Millions d’Amis de la Tuilerie : 01.64.00.15.45.
•    Refuge d’Essuilet : 03.44.48.02.50.

Commenter

  1. pouguy 13/11/2019 à 18:09:26

    je ne comprends pas pourquoi nous voyons des horreurs pareilles voir pires tous les jours. comment les gens qui ne sont pas capable de s'occuper des animaux peuvent en avoir. aussi j'ai honte de mon pays quand je vois la misère qui s'agrandit

  2. phoenix35 12/11/2019 à 20:09:41

    Un grand merci a la Fondation pour ce sauvetage !!

  3. Christian.galliano@wanadoo.fr 12/11/2019 à 18:43:52

    Les animaux n'ont pas à subir la souffrance humaine, nous sommes les animaux à l'intelligence supérieure,et si nous souffrons c'est tout simplement par notre faute.......

  4. guilaine 80 12/11/2019 à 18:26:49

    C'est quand même triste pour cette femme je pense qu'elle a aimer c est animaux mais malheureusement avec sa maladie il y a u du laisser aller. Si il y avait déjà u un problème je comprend pas qu'on lui a encore laissé des bêtes. C'est triste tout cette misère humaine et animale

  5. Bandy86 12/11/2019 à 16:42:18

    De la misère humaine à la misère animal il n'y a qu'un pas, mais de nos jours, cela ne devrait pas exister nous sommes quand même en 2019 et plus au moyen-âge !!!

  6. nous pour eux 12/11/2019 à 14:12:51

    C'est dommage de nos jours que des gens puissent encore vivre dans de telles conditions et qu'elles puissent avoir autant d'animaux sans que personne de la commune n'est pu intervenir bien avant.

    Mais bon le mal étant fait, maintenant tout est rentré dans l'ordre pour la personne concernée ainsi que pour tous ces animaux.

    Bravo à toute l'équipe et bonne continuation à toutes et tous

     

     

  7. chatmama 12/11/2019 à 13:48:42

    Je ne juge pas cette dame "qui perd la boule" et est atteinte du syndrome de Noé, en anglais animal hoarding. De la misère humaine qui mène à la misère animale. Merci à la fondation d'avoir secouru ces pauvres animaux et merci aux pompiers pour leur prise en cgarge de la femme.