Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

70 animaux sauvés dans un élevage clandestin de volailles

Entre un poulailler crasseux, des cages rouillées et une cour couverte d'excréments, les volailles de cet élevage clandestin vivaient l'enfer. ©Fondation 30 Millions d'Amis

Dans un pavillon situé à Villepinte (Seine-Saint-Denis), transformé en élevage clandestin de volailles, les équipes de la Fondation 30 Millions d’Amis sont intervenues avec le commissariat pour secourir 44 poules et coqs, 16 canards, 3 pigeons, 2 chiens, 3 chats et 2 perroquets d’espèce protégée : au total, 70 animaux. La Fondation 30 Millions d’Amis a déposé plainte pour acte de cruauté, élevage illégal et détention d’espèce protégée sans autorisation.

Vision de cauchemar… A Villepinte dans la banlieue parisienne, un pavillon servait de squat à des individus qui élevaient et abattaient des volailles, sans autorisation. Contactée par le commissariat pour secourir trois ou quatre animaux, la Fondation 30 Millions d’Amis en a finalement découvert… plusieurs dizaines ! « Les poules, les coqs et les canards étaient détenus soit à l’intérieur dans des cages crasseuses, soit dans une courette au sol recouvert d’excréments, commente Arnauld Lhomme, responsable des enquêtes à la Fondation 30 Millions d’Amis. Nous avons aussi trouvé deux congélateurs remplis de cadavres de volailles ! ».

Un incubateur de fortune à partir d’un vieux frigo

Pour mener à bien leur sordide commerce, les éleveurs clandestins présumés avaient fabriqué un incubateur de fortune à l’aide d’un ancien frigo et de lampes chauffantes. Une fois les œufs éclos, les poussins avides de picorer la terre n’avaient pour horizon… que les barreaux rouillés de leur cage. Déplumés, les coqs souffrant de blessures aux pattes se déplaçaient péniblement, tandis que deux canards terrifiés s’étaient réfugiés dans un sombre recoin entre un mur et une bâche. Chaque pièce du pavillon croulait sous les immondices. Posé sur un lit, un rat mort se décomposait à même les draps ! Les animaux de compagnie – 2 chiens, 3 chats et 2 perroquets amazones à front bleu, une espèce protégée – étaient également victimes de l’insalubrité des lieux.

Cliquez sur les images pour les agrandir. ©Fondation 30 Millions d'Amis

La Fondation 30 Millions d’Amis, qui a porté plainte pour acte de cruauté, élevage illégal et détention d’espèce protégée sans autorisation, a transféré l’ensemble des animaux secourus vers des sanctuaires partenaires. Dans les refuges de l’association Welfarm et de Targa Solidarité animale (Meuse) où ils sont soignés et choyés, les poules, les coqs et les canards profitent enfin d’espaces naturels, essentiels à leur bien-être !

Commenter

  1. aniwatata 04/11/2019 à 19:29:58

    Pourquoi faire souffrir ces pauvres volailles ?? c'est encore une fois insupportable, il faut qu'ils payent pour ce qu'ils ont fait

  2. nathalie.contact@gmail.com 29/10/2019 à 18:58:55

    je suis pour le rétablissement des travaux forcés pour les or***** humaines qui détruisent, maltraitent voir torturent et tuent des innocents. Ces choses nuisibles n'ont pas appris le sens de l'effort et du respect, cela leur mettrait un peu de plomb dans la cervelle que d'être enfin utiles pour la société, que ce soit contraints et forcés ou non.

    Marre de constater et de voir ces pou******** toujours libres de continuer leurs exactions.

  3. rat 29/10/2019 à 18:53:18

    Il faut durcir la loi ne pas laisser passer des choses horribles comme cela !

  4. Bandy86 29/10/2019 à 18:10:34

    Quelle honte, que va faire la justice vis à vis de ça, les auteurs de ces actes de cruautés vont ils être punit ???? j'en doute !!!! malheureusement.

  5. nous pour eux 29/10/2019 à 12:14:15

    J'en ai marre de voir de telles horreurs mais comment peut-on faire pour maltraiter des animaux ?

    Mais de plus en faire des élevages clandestin

    C'est une vrai honte il faut espérer que justice sera faite.....

  6. charbonnette 29/10/2019 à 11:21:05

    Lamentable.

  7. frimousse 25/10/2019 à 14:32:38

    Quelle horreur ! C'est d'une cruauté sans nom ! Je n'ai pas de mot ! !!