Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Des équidés brutalisés dans une foire du Cantal

Les chevaux et les ânes sont frappés pour entrer dans des enclos, en attente d'être amenés vers l'abattoir.../©Capture d'écran "Les Sans Voix d'Eden"

Une vidéo révélant des actes de cruauté qui auraient été commis par des professionnels sur des chevaux et des ânes lors de la foire chevaline de Maurs-la-Jolie (15) a scandalisé l’opinion publique et les défenseurs des animaux. La Fondation 30 Millions d’Amis a interpellé la préfète du Cantal et déposera une plainte avec constitution de partie civile.

A Maurs-la-Jolie (Cantal), c’est la foire de l’horreur ! Des ânes et des chevaux tabassés à coups de bâton, d’autres souffrant de blessures à force d’être parqués dans des petits espaces, des poulains piétinés ou mordus par des congénères… Les images des ces équidés confinés dans des enclos et des camions à l’occasion de l’une des plus importantes foires chevalines d’Europe ont largement fait réagir sur les réseaux sociaux (24/10/2019).

Des ânes et chevaux tabassés à coups de bâton dans une foire du Cantal... ©Vidéo "Les Sans Voix d'Eden"

Près de 500 animaux, pour la plupart des chevaux de trait élevés pour leur viande, sont envoyés vers des abattoirs d’Italie via ce marché qui a lieu deux fois par an (mars et octobre). Agriculteurs et éleveurs se sont ainsi rassemblés pour vendre les poulains aux négociants, le tout sous l’égide de l’Association nationale interprofessionnelle du Bétail et des Viandes (Interbev). La vente a duré de 9h à 12h30, mais les équidés auraient déjà été parqués depuis 5h30 du matin.

« Des pratiques qu’il faut bannir ! »

« Nous avons reçu plusieurs signalements de maltraitance venant de la foire, explique Audrey Bonnel, présidente de l’association « Les Sans Voix d’Eden », à l’origine de la vidéo. Sur place, nous avons constaté des camions pleins de poulains laissés en pleine déréliction. Les marchands n’en avaient rien à faire de mettre des étalons avec des plus jeunes, des mâles avec des femelles… Nous avons découvert une jument pleine de métastases, des poulains avec les pieds très abîmés voire en sang. C’était l’anarchie. »

 

C’est le Moyen-Âge ! Nous n’avons pas l’impression d’être au 21e siècle.

Loïc Dombreval - Député des Alpes-Maritimes (LaRem) et vétérinaire

« C’est le Moyen-Âge, s’offusque Loïc Dombreval, député des Alpes-Maritimes (LaRem), président de la commission sur le bien-être animal à l'Assemblée nationale et vétérinaire. Nous n’avons pas l’impression d’être au 21e siècle. Ce sont des pratiques qu’il va falloir bannir. »

Une autre particularité effarante entache encore davantage cette foire cruelle, c’est la fatuité des marchands lorsqu’ils frappaient les équidés. « Tout le monde avait un bâton, affirme la présidente de l’association. Si vous n’aviez pas de bâton, on vous regardait bizarrement. C’est comme si vous alliez à la piscine sans maillot de bain ! » Si un message rappelant le règlement a été énoncé lors de la foire, il n’y avait qu’un seul vétérinaire pour les 500 équidés… Le docteur Eric Février, par ailleurs élu à la communauté de communes Châtaigneraie Cantalienne responsable de cette foire, donne sa version : « Cela fait 6 ans que je suis vétérinaire dans cette foire et c’était pire avant, livre-t-il à 30millionsdamis.fr. Je ne suis pas sûr de la date de certaines images. Il y avait effectivement un étalon blanc blessé à mon arrivée. Je n’ai pas vu les autres actes de violence. En trois heures de temps, on ne peut pas contrôler 500 animaux. Même pour deux vétérinaires, ce n’est pas possible. »

Une maltraitance reconnue à mi-mot par les organisateurs de la foire

 

On le dit, qu’il ne faut pas frapper les chevaux. On ne peut pas être derrière tout le monde.

Roger Condamine, organisateur de la foire

L’organisateur de la foire chevaline a réagi en affirmant que ce que divulgue la vidéo « était clairement exagéré », prétextant même que des scènes ont été « ajoutées ». Un point de vue balayé par les lanceurs d’alerte : « Avec tous nos rushes nous aurions pu en montrer bien davantage ! », rapporte A. Bonnel. Les organisateurs reconnaissent toutefois « des débordements ». « Pourtant, on le dit, qu’il ne faut pas frapper les chevaux, tente de justifier Roger Condamine. Malheureusement, on ne peut pas être derrière tout le monde. » Contactée par 30millionsdamis.fr, la mairie de Maurs-la-Jolie se dit « choquée par les images parues. On ne cautionne évidemment en aucun cas ce type de comportement. Nous souhaitons des contrôles plus importants. » Elle a publié un communiqué sur son compte Twitter (6/11/2019). Pourtant, six ans plus tôt, une enquête de France 3 régions relatait déjà des signes de maltraitances dans cette foire.

En revanche, la Préfecture du Cantal – compétente pour diligenter les contrôles vétérinaires et s’assurer du bon déroulement de l’évènement – n’a pas répondu à nos sollicitations. La Fondation 30 Millions d’Amis a adressé un courrier d’indignation à Isabelle Sima, la Préfète, en lui indiquant déposer plainte pour actes de cruauté et sévice sur animaux (Article 521-1 Code Pénal) avec constitution de partie civile.

Commenter

  1. nous pour eux 12/11/2019 à 14:16:41

    J'espère franchement que ces immondes personnes ont été punis pour cette maltraitance.

    C'est horrible de voir de telles choses....

    [***]

    J'espère que justice sera faite ! 

  2. chatmama 12/11/2019 à 14:03:59

    La foire de l'horreur ! Celle çi prise en flagrant déli de maltraitance dont les éleveurs sont des tortionnaires. Du maire, de l'organisateur, du vétérinaire jusqu'au préfet c'est l'omerta, tout le monde ferme les yeux. il faut une réelle sanction pour tous. J'ai signée une pétition demandant des sanctions : www.mesopinions.com/petition/animaux/chevaux-entasses-battus-lors-foire/75656

  3. npagnard@gmail.com 12/11/2019 à 13:58:47

    On plaint les agriculteurs car il y en a beaucoup qui se retrouvent dans la misère mais certains n'en n' on rien à faire des animaix. Quand ils passent à la TV on les voit caresser leurs bêtes mais tout cela est du cinéma pour le public, Beaucoup d'entre eux sont corrects mais malheureusement d'autres les maltraitent que ce soit des vaches, des chèvres, des moutons eet, bien sûr, des chevaux. C'est inadmissible de traiter ainsi des animaux. J'espère que le gouvernement, une fois pour toute, fera le nécessaire afin de mettre un terme à toute cette maltraitance. Malheureusement, je n'en suis pas sûre. 

    S'il y avait moins de viandars il y aurait aussi moins d'élevage pourris. Mais les gens s'en fichent !

  4. icare7 12/11/2019 à 13:37:32

    Je n'ai pa regarder jusqu'au bout ! Quelle honte, quele cruauté de la part de ces maquignons avides d'argent et détestant leurs animaux !

    Ils n'y a que les HUMAINS pour être aussi barbares et sadiques !

    Il serait grand temps qu'un VRAI MINISTRE RESPONSABLE et SENSIBLE A CES CRUAUTES  agisse et punisse sévérement ces malfaisants ! Mais .... on préfére réduire le prix du permis de chasse et assister à des corridas ! Pauvre monde qui court à sa perte !a

     

     

  5. UnePersonnePassionnéeDesAnimaux22 12/11/2019 à 07:29:48

    C'est idnamissible !!! Et le pire c'est qu'en plus aucun des organisateurs ou même des vétérinaires ne semblent sans soucier réellement ! Les animaux (en particulier ici les chevaux) sont des êtres vivants qui ressentent des émotions et pensent, comme nous ! Les frapper, c'est comme si on frappait des humains (pour moi) !

  6. celinou95 10/11/2019 à 21:43:21

    Scandaleux [***]

  7. PATNO 08/11/2019 à 17:02:02

    mais quelle horreur!!! C'est insoutenable et encore on nous épargne...c'est vraiment le moyen-âge ????????ces gens là ils peuvent rentrer le soir chez eux embrasser leur femme leurs enfants? Comme si de rien n'était ? ?quels barbares mangent encore du cheval??  S'il y a une offre c'est qu'il y a une demande...je ne comprends pas cette cruauté quelque chose m'échappe ????????????

  8. mamie03 08/11/2019 à 10:34:11

    Pourquoi ne peut on pas voir cette vidéo, certes insupportable,  qui montrerait le comportement de certains professionnels vis à vis des équidés. Il y a une omerta ?

    Il est inadmissible, intolérable de traiter les chevaux et autres équidés qui ont rendu tant de services à l'homme et qu'on envoie sans aucun remords ou questionnement  à l'abattoir et qui plus est quand on connaît les conditions d'abattage.

     

  9. anonyme 07/11/2019 à 14:14:40

    Insoutenable ! Comment peut-on se dire "être humain" quand on agit de cette manière ? Il faut punir sévèrement de tels agissements ! Étant vegane je suis horrifiée par le manque de respect envers les animaux. 

  10. gavroche69 07/11/2019 à 11:51:29

    Bien sûr qu'il n'y aura aucune punition, ce n'est même pas la peine de se poser la question.

    De toutes façons rien ne pourra jamais justifier que l'on fasse souffrir par pur plaisir n'importe quel animal.

    Car oui, ceux qui font ça prennent leur pied à le faire et il faut arrêter de leur trouver des excuses bidons.

    Que ce soit contre des animaux ou des humains, les horreurs de ce monde existent parce qu'il y a depuis toujours des tarés pour les commettre en y prenant beaucoup de plaisir et qu'il y aura toujours d'autres tarés pour les excuser et justifier leurs actes.

    Ben oui quoi, ces tortionnaires ce sont quand même des êtres humains ces pauvres choux et ils ont forcément plein de "bonnes raisons" de se comporter ainsi...

    Quelle magnifique hypocrisie dont est si bien dotée notre espèce...