Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Chat

Oui, les chats nous aiment !

Les chats éprouvent pour leur maître un réel sentiment d'attachement. / ©AdobeStock

Une étude de septembre 2019, menée par des chercheurs de l’Université de l’Etat de l’Oregon (États-Unis), révèle que les chats entretiennent avec leur maître un réel lien d’attachement. 30millionsdamis.fr vous en dit plus sur cette découverte qui devrait ravir les amis des félins... sans réellement les surprendre !

« Chez les chats, l'attachement aux humains est comparable à celui d’un chien pour son maître ou d’un enfant pour ses parents », affirme une étude relative aux liens d’attachement entre les chats domestiques et les humains (« Attachment bonds between domestic cats and humans », K. Vitale, A. Behnke, M. Udell, Current Biology, 23 septembre 2019), tordant ainsi le cou à une idée communément répandue selon laquelle les greffiers - animaux territoriaux - seraient indifférents à l'Homme.

L’humain, source de réconfort pour les chats

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont soumis les chats à des tests similaires à ceux réalisés sur des nourrissons et des chiens, afin d'analyser leur lien d’attachement. Au cours de l’expérience, 70 chatons âgés de 3 à 8 mois ont été choyés pendant deux minutes par leur maître, puis laissés seuls deux autres minutes et, enfin, de nouveau placés aux côtés de leur propriétaire deux dernières minutes supplémentaires.  

A l’issue des tests, plus de 60% des chatons ont montré des signes d’angoisse en l’absence de leur maître, tandis qu’ils se sont révélés rassurés à son retour. « La majorité des chats utilise les humains comme source de sécurité et de réconfort », analyse la chercheure Kristyn Vitale. Les résultats obtenus correspondent à ceux des humains, puisque 65% des nourrissons se montrent très attachés à leurs parents.

Un attachement stable dans le temps

« Une fois établi, le lien d’attachement reste relativement stable dans le temps, selon l’étude. Comme la plupart des animaux domestiques, à l’âge adulte, les chats restent dépendants des soins des humains ». Mais, a contrario, en l’absence d’attachement, les chats devenus adultes demeurent distants - voire stressés - y compris après une formation à la socialisation.

Cette étude confirme (si besoin était), à travers un éclairage scientifique, à quel point nous pouvons apporter du réconfort à nos 30 millions d’amis. En retour, eux nous apaisent et absorbent nos émotions négatives. C’est donc un véritable lien d’affection réciproque qui unit les animaux de compagnie à l'Homme ! Rien de nouveau sous le soleil, en somme...

Commenter

  1. guilaine 80 04/10/2019 à 17:27:46

    Bien sur qu'ils nous aiment. Et moi je peux vous dire que je les aimes encore plus. Bien sur les gens qui n ont pas de bêtes ne comprennent pas et parfois nous trouvent ridicule d aimé autant nos chats ou chiens mais moi ils me le rendent bien. C'est nos bébés et j'ai pas onte de le dire.Ils font partie de notre vie pendant temps d années. Je ne parle jamais d animaux avec les gens car avec moi sa fini en dispute. Quand on aime les bêtes comme je l'ai aime les gens disse que c'est pas normal d aimé plus les animaux que les humains. Et pourtant pour moi c'est le qu'à. Quand on voit toutes cette cruautés envers les animaux pour moi beaucoup d humains passent bien loin après les animaux. Moi j ai 3 chats et ils nous aiment chacun à leur manière. Hibis.. Olga. Et glovis. Voilà c est leurs noms à mes amour

  2. gavroche69 04/10/2019 à 09:07:14

    Effectivement rien de bien nouveau...

    Il n'y a guère que ceux qui n'ont volontairement jamais eu d'animaux (peu importe lequel) qui peuvent douter de ça.

    Quand un animal vous a "adopté", le lien est très fort et indestructible en tous cas pour ce qui le concerne car certains humains sont loin d'être aussi fidèles, il suffit de voir ce qui se passe chaque année avec l'arrivée des vacances.

    Les relations qu'on peut avoir avec un chat sont certes un peu différentes de celles qu'on peut avoir avec un chien mais dans tous les cas c'est très fort et ça reste inoubliable après qu'ils nous aient quitté (pas pour partir en vacances) toujours bien trop tôt à mon avis.

    J'ai eu un chat qui est parti à l'âge de 18 ans en 2004 et il est toujours très présent en moi.

  3. AnneV 03/10/2019 à 18:39:03

    Petite anecdote : Johnny, recueilli en famille d'accueil chez moi et adopté à 2 mois 1/2 par une bonne famille. La dame m'a téléphonné 15 jours après pour me dire qu'il refusait de manger ! Je l'ai repris, il s'est jeté sur la nourriture avec l'air de me dire "bien ton club med' mais c'est chez toi que je veux vivre "!! Depuis, il est chez moi, je ne peux pas le toucher, quoiqu'il ne soit pas aggressif, pour lui mettre une pipette, faut le "coincer", il n'est pas méchant mais troutrouille ! Et pourtant, il a décidé que sa maison, c'était chez moi !!!! Il faut les aimer pour ce qu'ils sont, les aimer sans espoir de retour de câlins mais les savoir en sécurité et finalement pas malheureux, c'est un cadeau ! Avoir un animal, c'est mettre de côté son égoïsme mais un retour tellement gratifiant !