Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Air France : mort suspecte d’une chienne sur un vol, la famille porte plainte

La compagnie Air France se retrouve au centre d'un scandale après la mort de Joy, un bouledogue français./©Pixabay

Un jeune couple de Brest (Finistère) a décidé de porter plainte contre Air France après la mort de leur bouledogue français, Joy, lors d’un vol entre Cayenne (Guyane) et Paris. La compagnie a ouvert une enquête interne et a interdit les chiens « à nez retroussé » sur ses vols de fret. 30millionsdamis.fr fait le point sur l’affaire.

Y’a-t-il eu négligence de la part des équipes d’Air France ? Douze jours après la mort de Joy, un bouledogue français, dans sa cage à l’intérieur d’un vol de fret en provenance de Cayenne, en Guyane française (12/07/2019), les maîtres de la chienne en sont certains. Ils ont décidé de porter plainte contre la compagnie qui, elle, a diligenté une enquête interne. Peu après le drame, Air France a annoncé l’interdiction des « chiens à nez retroussé » sur ses vols de fret (vol de marchandises) alors qu'ils étaient déjà interdits en vol de transport de passagers. D’après le journal Le Télégramme, à l’origine des révélations, rien n’a encore été entrepris pour prendre en charge l’incinération de la chienne.

Laissés (trop) longtemps sur le tarmac brûlant de Cayenne et sans eau

 

C'est un cauchemar

Réjane, maîtresse de Joy

Réjane (26 ans) et Thomas (29 ans) ne décolèrent pas. Le couple, qui souhaitait mettre leurs deux chiens Joy et Lostar à l’abri de la chaleur guyanaise, où le mari militaire est détaché, a pourtant rempli toutes les conditions pour acheminer les animaux vers la France. « C’est un cauchemar, témoigne la jeune femme à 30millionsdamis.fr. Alors que mon mari était dans l’avion, j’ai déposé les chiens au fret. Il était 15 heures (heure locale). En plus de l’humidité, la température dépassait les 40°C. C’était une fournaise. Ils les ont mis en cage à 15h15. Je voulais attendre avec eux mais cela m’a été refusé. Les cages étaient dans un hangar. Je vous laisse imaginer les conditions… »

La suite en dit malheureusement long sur les précautions prises sur place pour les deux chiens de race brachycéphale très sensibles aux fortes chaleurs. « J’ai vu que la gamelle d’eau était vide, explique-t-elle. J’ai demandé à ce qu’on en mette mais, là encore, on m’a dit de ne pas m’inquiéter. L’avion a décollé à 17h15 et mon mari a demandé des nouvelles des chiens à tout le personnel de bord. Personne n’en savait rien. On m’a appelé à 2h30 du matin pour me dire que Joy était morte… » Son mari a constaté la dépouille « entre deux portes » et qu’il n’y avait pas d’eau dans la cage malgré les 12 heures de vol. Il a également retrouvé Lostar « fortement stressé. »

« Cela aurait clairement pu être évité »

Une autre cliente qui voyageait avec son bouvier bernois a fait état, dans un témoignage écrit, de son inquiétude vis-à-vis des conditions étouffantes sur place et du peu d’information de la compagnie. Cette dernière se voit réconforter par un responsable qui lui aurait indiqué que son animal « se portait relativement bien comparé aux deux autres chiens présents avec lui » avant de concéder avoir « attendu le dernier moment pour amener les animaux sur le tarmac en vue du chargement. »

Mutisme chez Air France qui « attend les résultats de l’enquête »

 

Je souhaite que cela ne se reproduise plus jamais, qu'on ne considère plus nos animaux comme des objets.

Réjane, maîtresse de Joy

Si très peu d’information est partagée par la compagnie à la famille, Air France aurait verbalement affirmé qu’elle prendrait en charge l’incinération. Toutefois, d’après nos informations, la chienne n’a toujours pas été emmenée dans le funérarium et les résultats de l’autopsie ne sont toujours pas disponibles. « Je ne sais toujours pas où se trouve ma chienne aujourd’hui, lâche Réjane avec des sanglots dans la voix. Depuis vendredi (19/07/2019), Air France ne m’a jamais rappelé. Cette situation me rend terriblement triste et en colère. Joy était en très bonne santé. Un minimum d’attention aurait suffi ! Cela aurait clairement pu être évité. »

La famille de Joy a donc décidé de porter plainte contre la compagnie. « Je souhaite que cela ne se reproduise plus jamais, témoigne Réjane. Qu’on ne considère plus nos animaux comme de vulgaires objets. Il faut qu’ils reconnaissent leurs torts. »

Sollicitée par 30millionsdamis.fr, la compagnie française, qui a dit « comprendre la peine des propriétaires de ce chien », explique néanmoins ne pas être en mesure de délivrer la moindre information supplémentaire tant que « l’enquête interne n’a pas abouti ». Depuis le 15 juillet 2019, plus aucun animal « à nez retroussé » ne peut voyager en vol de fret sur Air France.

©Capture d'écran Air France

La mort d’un animal indemnisée au tarif... d’un bagage perdu !

Pour rappel, en France, lorsqu'un chien meurt lors d'un vol, la Convention de Varsovie s'applique en ce qui concerne le dédommagement aux maîtres : l'animal est donc « remboursé » au prix… d’un bagage perdu. Toutefois, le maître peut demander, devant une juridiction française, des dommages et intérêts pour réparer le préjudice d’affection en conséquence de la perte de cet animal auquel il était attaché. Depuis le 16 janvier 1962, la jurisprudence LUNUS permet de demander réparation du préjudice moral lié à la mort de l'animal ce qui est d'autant plus vrai depuis la modification des dispositions du Code Civil obtenue par la Fondation 30 Millions d’Amis en 2015 et la rédaction de l’article 515-14 qui définit l’animal comme un « être vivant doué de sensibilité ».

Commenter

  1. terreoceane 06/08/2019 à 14:39:05

    EVITER cette compagnie si l'on veut voyager avec nos compagnons à quatre pattes et plus encore si l'on peut prendre des compagnies plus attentives au bien être des animaux.

    Il faudrait placer le personnel en plein tarmac sous le soleil et sans eau durant quelques heures ..

    Peine perdue pour nos commentaires hélas..

  2. Claire02031987 25/07/2019 à 23:17:15

    Dans un premier temps je suis réellement de tous cœur avec la famille de joye perdre un ami dans de tel condition est tous bonnement inadmissible

    moi je ne serais pas aussi calme

    Air France et surtout son personnel sont Totalement responsable et rien ne pourra réparer leur action

    Je ne prendrais personnellement plus leur compagnie pour mes vacances

  3. guilaine 80 24/07/2019 à 22:49:22

    Une fois de plus des gens qui font pas leur boulot il aurait u de l'eau comme il faut sa serait pas arrivé j'espère que se couples ne va pas laisser tomber c est honteux

  4. aniwatata 24/07/2019 à 16:26:00

    C'est horrible, c'est la raison pour laquelle, je ne veux pas que mon chien prenne l'avion même s'il n'a pas le nez "retroussé"

    j'ai déjà entendu trop de choses horribles avec le personnel qui est responsable du transport des animaux, dont une chienne d'une amie qui avait été oublié sur le tarmac à l'aéroport de Paris en provenance de Corse, en plein soleil, fort heureusement, la petite chienne s'en est sortie, mais était terriblement déshydratée et stressée, la propriétaire aussi!!!