Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Débat

Le cirque de Rome s’installe illégalement de force à Chatou (78)

Le cirque de Rome est, non seulement, entré illégalement sur ce site de Chatou (78) mais il refuse aussi d'en partir/©Fondation 30 Millions d'Amis

Le cirque de Rome a placé son chapiteau en plein milieu de l’île des Impressionistes, à Chatou (Yvelines), début décembre 2018 contre l’avis de la municipalité. La ville a porté plainte et une ordonnance du Tribunal administratif de Versailles ordonne son expulsion. 30millionsdamis.fr a constaté que les circassiens font fi de la décision de justice et occupent toujours les lieux, avec leurs animaux.

Une quarantaine d’animaux dans le froid et un cirque qui ignore sciemment la loi ! Depuis le 3 décembre 2018, la ville de Chatou (78) est le théâtre d’une installation de force de la part du cirque de Rome. Un bras de fer supplémentaire entre les circassiens et les communes de France qui ne souhaitent pas accueillir de spectacles avec animaux sauvages…

L'intervention des forces de l'ordre requise

En effet, les circassiens sont entrés de force dans un espace vague en pleine île des Impressionistes et n’y sont toujours pas repartis. « Ils ont forcé le portail en cassant le cadenas en plein jour et sont entrés, peste Michèle Grellier, adjointe à la Culture, Patrimoine et Tourisme. Il y a, semble-t-il, des animaux sauvages. La Mairie a utilisé tous les moyens légaux possibles pour les faire partir… » Excédé, le Maire de la ville, en fonction depuis un peu plus d’un an et hostile aux animaux sauvages dans les cirques, a porté plainte pour violation du domaine privé de la commune. « Nous allons déjà accueillir un cirque à partir du 3 janvier au même endroit et je trouve ça suffisant, a regretté le maire Eric Dumoulin dans les colonnes du Parisien. De surcroît, ils ont des animaux sauvages en cage et, à titre personnel, je trouve ça aussi triste que dégradant. Même si la loi française autorise ce genre de spectacle, je n’y suis pas favorable. »

Sollicité, le Tribunal Administratif (TA) de Versailles, a ordonné l’évacuation des lieux sous 72 heures. C’était le 19 décembre ! Le 26 décembre 2018, 30millionsdamis.fr constatait toujours la présence du cirque dans un camp retranché, derrière des grilles. La décision du TA de Versailles n’ayant pas été acceptée par les circassiens, l’édile a écrit au sous-préfet des Yvelines pour une intervention des forces de l’ordre… En vain ; le cirque s’étant « engagé » à partir le 30 décembre prochain. « Le cirque doit partir dimanche, confirme Michèle Grellier. » Cela ne serait pourtant pas la première fois qu’un cirque annonce son départ d’une ville… sans pour autant partir.

La Fondation 30 Millions d’Amis appelle le gouvernement à agir vite

Le cirque de Rome, tenu notamment par Dumas Solovich, exploite une quarantaine d’animaux dont des fauves, des primates, des chameaux ou des bovins. Ce dernier justifie cette entrée en force car les refus successifs de la ville ; « une attitude qui se multiplie un peu partout » selon lui et qui  mettrait son activité « en péril ». Après une première manifestation ayant réuni une soixantaine de personnes (16/12/2018), l’association Paris Animaux Zoopolis compte réitérer son action samedi 29 décembre. « Ce dossier est très important car il reflète ce qu’il se passe en France, pointe Amandine Sanvisens, la porte-parole de l’association. C’est à se demander à quoi cela sert que les cirques demandent des autorisations… »

La Fondation 30 Millions d’Amis - qui a adressé aux 35 000 maires de France un rapport explosif sur les cirques - réitère son appel au gouvernement de légiférer rapidement en faveur d’une interdiction de l’exploitation des animaux sauvages dans les cirques. Environ 90 villes de l’Hexagone refusent déjà ces « spectacles » et que 67% des Français veulent leur interdiction (sondage Fondation 30 Millions d’Amis/IFOP - 2018). Plus de 260 000 personnes ont signé la pétition de la Fondation 30 Millions d’Amis pour un cirque sans animaux sauvages.

Commenter

  1. rm 01/01/2019 à 18:07:12

    les cirques oui mais sans les animaux. les clowns acrobates etc mais aucun animaux comme attractions sinon expulsion de France

  2. camisha 31/12/2018 à 11:27:05

    Ou est  l'état de droit? 

  3. lotus2003 26/12/2018 à 23:12:27

    ce cirque est un ***** en puissance. comment peut-il faire celà ? maintenant, les cirques avec animaux devrait être interdit dans toutes les villes de France.

  4. totoml 26/12/2018 à 22:55:58

    Que les forces de l’ordre les expulsent et qu’on leur prenne les animaux. Il y en a marre de voir tous ces animaux maltraités. Que le gouvernement légifère et très vite !!!!!! Le propriétaire se justifie par la mise en péril de son cirque, eh bien qu’il développe les numéros sans les animaux.

  5. rdav 26/12/2018 à 22:54:02

    Notre gouvernement fait quoi à par l’envoi de M. Benalla au Tchad !!!

  6. AnneV 26/12/2018 à 20:26:00

    Si les autres pays d'Europe évoluent dans le bon sens pour la protection et le bien être animal, Macron se préoccupe surtout de son propre bien-être !! On en voudrait même pas "en cage à Médrano" ( Dixit Antoine le chanteur !!)

  7. guilaine 80 26/12/2018 à 19:04:15

    Allé on envoie des gendarmes pour faire démonter le cirque et on les punir le maire arrive pas a se faire respecter caisse qu'il attend pour faire tout enlever