Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Juments avortées : des éleveurs et des laboratoires impliqués dans les « fermes à sang »

Battues et saignées, les juments des fermes à sang vivent un véritable calvaire. © Animal Welfare Foundation

Des images terrifiantes de milliers de juments saignées et avortées en Argentine et en Uruguay font scandale. Ces maltraitances ont pour but d’extraire une hormone de leur sang afin de les vendre aux laboratoires, y compris en France. Elle permettrait en effet aux élevages français et européens de mieux programmer les naissances et d’améliorer la rentabilité.

Parquées dans des box, frappées à coups de bâtons, saignées… Des milliers de juments vivent un impitoyable calvaire dans des fermes disséminées en Argentine et en Uruguay. Ce sont des images prises entre janvier et avril 2018 par les associations Tierschutzbund-Zürich (TSB) et Animal Welfare Foundation (AWF) ainsi qu’un rapport de Welfarm, partenaire de la Fondation 30 Millions d’Amis, qui révèlent le scandale. Les équidés y font l’objet d’un odieux commerce : leur sang. Pour cela, les juments gestantes subissent un cycle infernal de prélèvements sanguins occasionnant des plaies profondes pendant deux mois de demi, deux fois par an ; elles sont ensuite avortées, à  nouveau remises à la saillie et saignées. Ce processus morbide se termine dans la totalité des cas à l’abattoir, une fois les juments totalement épuisées.

Une enquête réalisée par les associations TSB et AWF montrent les terribles conditions des juments élevées pour leur sang.

Une hormone prisée par les laboratoires

Si les fermes de Las Marquesas, Syntex ou Biomega extraient le sang des juments, c’est pour ce qu’il contient en son sein : une hormone du nom de gonadotrophine chorionique équine, plus communément appelée eCG. Cette hormone est extrêmement prisée par les laboratoires pharmaceutiques. Parmi eux le Français CEVA, l’Américain MSD et l’Espagnol HIPRA. « L’eCG permet aux éleveurs de moutons, de chèvres ou de porcs de faire ovuler les femelles sur commande, révèle Adeline Colonat, porte-parole de Welfarm. Ils vont ainsi pouvoir garantir une production laitière toute l’année et synchroniser les chaleurs des femelles. » Autrement dit, les juments sont saignées… pour favoriser la rentabilité des élevages ! D’après les informations de Welfarm, au moins 10 000 juments sont concernées par ces prélèvements sanguins en masse.

Une alternative crédible à l’eCG

L’ONG demande expressément l’arrêt des importations de l’eCG ; d’autant plus que l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) travaille sur une alternative crédible et synthétique permettant d’épargner les juments. « La molécule de synthèse aurait des effets proches de l’eCG, informe Adeline Colonat. Les premiers résultats sont positifs. Mais cela ne pourra continuer à exister sans un financement des laboratoires… » Face à l’ampleur de la polémique, le laboratoire CEVA – premier laboratoire vétérinaire français – vient d’annoncer mi-juillet 2018 la création d’une enquête pour vérifier les conditions dans lesquelles évoluent ces pauvres juments. Pour rappel, les médias avaient révélé cette affaire... dès l'automne 2017 !

Pour contribuer à l’arrêt de ce calvaire cruel, une pétition de Welfarm est en ligne. 

Commenter

  1. seraphie 01/09/2018 à 10:10:42

    C\'est une honte comment peut-on faire ça il devrait aller en prison jusqu\'à la fin de leur vie !\nBravo a 30 millions d\'amis d\'avoir mis fin au cauchemard de ces pauvre chevaux

  2. rm 20/08/2018 à 12:44:24

    actes ignobles actes impardonnables l homme dans toutes sa bassesse

  3. cocobird2000 19/08/2018 à 15:23:14

    Quelle horreur... Mais j\'ai tellement pas de mots.. Je vais vomir.. Le mot \"humain\" n\'existe plus..

  4. cachoucookie 14/08/2018 à 09:33:55

    décidement le genre humain n'est pas au bout de surprises ignobles sur les animaux...

    j'ai lu un livre dont le titre est tout à fait approprié : l'humanité disparaitra, bon débarras.......j'espère que les premiers à disparaitre seront les c***** qui maltraitent !!

  5. aniwatata 13/08/2018 à 11:04:37

    desormais, lorsque je dois donner un medicament a mon chien, je regarde en priorite le laboratoire en question, helas, je me suis appercue que le vermifuge que le veto m'a vendue, venait des laboratoires cerva, suite a l'alerte de welfarm concernant la maltraitance de ces juments,  je me suis procuree une autre boite de vermifuge milbemax vendu en pharmacie , mais venant d'un autre labo francais, je boycotte tous les produits veto venant des laboratoires cerva!!

  6. Loona77 09/08/2018 à 11:06:30

    Merci aux associations animales et notamment à WELFARM qui a alerté l'opinion en mettant en ligne vidéo et pétition. Un laboratoire a déjà renoncé à acheter cette hormone. Continuons à faire pression pour que ces horreurs cessent !

  7. Espoir Équin 03/08/2018 à 09:04:21

    L\'homme a réellement perdu son cœur et ses sentiments ! Comment peuvent-ils faire une chose pareille ? Ces pauvres juments, fatiguées, tristes, battues, puis envoyées dans un endroit aussi abominable qu\'est l\'abattoir, ne demandent qu\'un peu d\'amour et une vie saine et tranquille !\nPourquoi on n\'arrive pas à voir ça ?\n Alors si j\'ai quelque chose à leur dire, c\'est STOP! \n

  8. la puce 01/08/2018 à 21:28:23

    Arrêtons ce massacre, il faudrait presque un tribunal international pour contrôler la barbarie de l’homme sur les animaux.

  9. bertha 29/07/2018 à 14:01:26

    j'ai regarde les videos, c est ignoble de faire cela aux chevaux avec des objets et les maltraites de telle façon.Les humains sont des sauvages,malades et perdus. La france belgique ... sont complices de ces crimes et devront être punis. Ils se passent trop de choses dans ce monde que nous ignerons. Cela me chagrine de voir cela, que le seigneur leur vienne en aide. C est ensemble qu on doit stopper tout cela,il faudrait mettre des cameras pour surveiller ce qui se passe de l'autre coté. Les humains sont conscient de ce qu'il font et sont des machines pour les autres,ils sont ulisés par eux au lieu de se révolter ils ferment les yeux. Ces pays sont de la honte et donne pas une bonne image. Il y a trop de crauté et que dieu les pardonne pour le mal qu ils ont fait à ces pauvres bêtes. j'espere que vous les sauverez tous. IL faudrait fermer ces laboratoires qui font du trafique. Vraiment,je suis révolté de voir cela.

  10. bertha 29/07/2018 à 14:01:24

    j'ai regarde les videos, c est ignoble de faire cela aux chevaux avec des objets et les maltraites de telle façon.Les humains sont des sauvages,malades et perdus. La france belgique ... sont complices de ces crimes et devront être punis. Ils se passent trop de choses dans ce monde que nous ignerons. Cela me chagrine de voir cela, que le seigneur leur vienne en aide. C est ensemble qu on doit stopper tout cela,il faudrait mettre des cameras pour surveiller ce qui se passe de l'autre coté. Les humains sont conscient de ce qu'il font et sont des machines pour les autres,ils sont ulisés par eux au lieu de se révolter ils ferment les yeux. Ces pays sont de la honte et donne pas une bonne image. Il y a trop de crauté et que dieu les pardonne pour le mal qu ils ont fait à ces pauvres bêtes. j'espere que vous les sauverez tous. IL faudrait fermer ces laboratoires qui font du trafique. Vraiment,je suis révolté de voir cela.