Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Débat

Châlons-en-Champagne : la place d’un animal sauvage n’est pas en boîte de nuit !

Des tigres, panthères, pumas et autres singes dans une boîte de nuit de la Marne : ce n'est pas leur place ! © Jean-Marie MAILLET - Fotolia.com

Des tigres, panthères, pumas et autres singes dans une boîte de nuit de la Marne : c’était le souhait des concepteurs d’une soirée qui devait être organisée. La Fondation 30 Millions d’Amis a demandé l’interdiction de cet évènement absurde et a interpellé le maire, M. Benoist Apparu (LR). Sous la pression, l'établissement aurait décidé d'annuler le spectacle.

« Samedi 23 avril 2016, c’est le cirque tout entier qui débarque dans ton club ! ». La promesse de la boîte de nuit L’Alegra, à Châlons-en-Champagne (51), a fait grincer des dents les défenseurs des animaux. Et pour cause : « tigre, panthère, puma, singe, serpents » devaient faire partie de la « fête ».

« C’est moyenâgeux » s’insurge Cyril Leduc, directeur de l’association Les Félins qui a initié le mouvement de protestation aux côtés de Code Animal. « D’une part, ces animaux vont probablement être drogués pour qu’ils restent calmes. D’autre part, avec la lumière, la foule et la musique forte, les animaux vont être complètement traumatisés et c’est là que les accidents surviennent. D’autant qu’il y a un vrai risque pour la sécurité » ajoute-t-il.

De son côté, la société organisatrice de l'évènement assure que les animaux seraient restés cantonnés "sur le parking"...

Un appel lancé au maire

Pour faire annuler l’évènement, les associations de protection animale ont interpellé le maire par courrier. Le public s’est aussi mobilisé : « Ces derniers jours, nous avons reçu beaucoup de réactions de la part des citoyens » confirme le secrétariat du maire Benoist Apparu (Les Républicains). L'insistance de 30millionsdamis.fr pour recueillir la position du maire et les informations sur les mesures qui auraient pu être prises sur le sujet sera restée sans suite.

Tout reposait en effet sur l’édile, qui était le seul à pouvoir décider d’interdire ce spectacle pour des raisons de sécurité publique. Toutefois, en dernier recours, la gendarmerie pouvait intervenir le jour J pour effectuer un contrôle des installations. Si elles ne répondaient pas aux normes, la soirée « My amazing circus » aurait pu être refusée.

Mais, sous la pression, les organisateurs ont annulé eux-même la soirée (19/04/2016) : « Nous avons pris cette décision afin d’assurer d’éviter les débordements et de protéger les clients », a confirmé Thierry Fischesser, gérant de la boîte de nuit au journal L'Union.

Pour une interdiction des animaux sauvages dans les spectacles

La Fondation 30 Millions d’Amis a dénoncé ce projet et l’utilisation d’animaux sauvages lors de cette soirée, où ils auraient été contraints de subir des nuisances prolongées pour amuser la galerie !

La Fondation 30 Millions d’Amis se bat pour l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques et encourage les municipalités à interdire les spectacles itinérants qui les utilisent.

Commenter

  1. kenzoamour 20/04/2016 à 17:23:51

    Je ne préfère même pas lire l' article !! REVOLTANT !!!!!!

  2. fafafafa 20/04/2016 à 11:57:22

    de plus en plus écoeurant cette société dans laquelle on vit. Que ne ferait-on pas pour avoir encore + de fric. MINABLES

  3. flamant.emilie@yahoo.com 19/04/2016 à 20:31:10

    La bétise, la crauté et l'horreur humaine deborde de loin se qu'on pourrai imaginer!!!

    Mais quelle est la mentalité de l'homme!! j'ai de plus en plus l'impression que les animaux ont malheureusement de moins en moins leur place dans notre monde...

    L'adjectif "humain" se degrade et n'est pas, pour moi, valorisant

  4. frimousse 19/04/2016 à 18:24:48

    Encore du profit à faire sur le dos des animaux ! Absolument scandaleux !! 

    Merci à 30 Millions d'Amis pour avoir défendu la cause animale !