Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Santé

Mon animal a mauvaise haleine

Photo : © John Maltwood - Fotolia.com

C’est en faisant un câlin à votre chien que vous avez remarqué sa mauvaise haleine. Votre voisin, lui, a bien failli mourir d’asphyxie en jouant avec son chien, dont le souffle dégage a une odeur plus que nauséabonde.

Plusieurs possibilités pour expliquer cette haleine fétide. Votre ami a peut être manger un aliment à l’odeur désagréable. Plus gênant, il se peut que les croquettes de votre animal soient de mauvaise qualités.. Une seule solution : en changer. Si le problème ne vient pas des croquettes, il y a de fortes chances pour qu’il soit d’ordre physique.

Problèmes dentaires

Après le repas, de minuscules bouts d’aliments restent sur les dents. Ils forment un enduit blanchâtre plein de bactéries. Cette pâte, sil elle n’est pas éliminée par un brossage régulier, se solidifie. C’est la naissance du tartre. En s’accumulant, le tartre finit par provoquer une inflammation des gencives (gingivite). A ce stade, l’haleine de l’animal commence à être vraiment forte et des saignements peuvent apparaître au niveau des gencives lors des repas. Attention à la surinfection. Si vous ne faites pas intervenir un vétérinaire pour un détartrage en règle, votre ami pourrait voir ses dents se déchausser.

Problèmes digestifs

La mauvaise haleine peut aussi être un avertissement. C’est souvent la première chose que l’on remarque en cas de problèmes digestifs. Elle peut être le signe d’un vomissement, de troubles du transit ou encore d’une insuffisance hépatique ou rénale (l’animal sentira alors l’ammoniaque. Bref, une mauvaise haleine, ou halitose, n’est pas à négliger si elle persiste et que votre chien ne semble pas très en forme.

Mieux vaut prévenir que guérir

Pour la santé de votre animal, offrez-lui une bonne hygiène de vie. Préférez les croquettes à l’alimentation humide, elles permettent de mieux éliminer le tartre. Les restes de tables sont parfaitement déconseillés : ils risqueraient d’entraîner des carences.

Pour un chien, en plus des jouets spécifiques, pensez à lui brosser les dents une à deux fois par semaine. Vous pouvez aussi avoir recours à des patchs gingivaux, des lamelles spéciales à mâcher ou encore au dentifrice en comprimés.