Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Refuges

Sondage : l’abandon en question

Visuel d'illustration. © jinga80- Fotolia.com

Aujourd’hui, ne pas abandonner son animal en pleine nature mais l’emmener directement dans un refuge est jugé tout aussi « cruel » par les internautes. Décryptage d’un récent sondage lancé sur 30millionsdamis.fr.

Un chien jeté négligemment par-dessus la grille ou quelques chatons abandonnés dans une caisse devant l’entrée… Des scènes devenues habituelles dans les refuges de France. Car oui, le visage de l’abandon a changé : on retrouve moins de chiens attachés à un arbre ou jetés au bord d’une route que par le passé. Sans doute le fruit du long travail de sensibilisation et de dénonciation effectué par les associations de protection animale, à l’image d'une des dernières campagnes de la Fondation 30 Millions d’Amis. En revanche, les animaux sont de plus en plus souvent abandonnés directement dans les refuges.

« Un abandon reste un abandon »

Partant de ce constat, 30millionsdamis.fr a interrogé sa communauté via un sondage (voir plus bas) mis en ligne le 12/08/15. A la question « Abandonner son animal dans un refuge plutôt que dans la nature c’est… ? », plus de 57 % des 4100 votants trouvent cela « toujours aussi cruel » contre 43 % qui pensent que cela « laisse [à l’animal] une chance de s’en sortir ».

Pour la majorité des votants, « qu'importe la façon d'abandonner, l'acte restera toujours aussi cruel et inacceptable ! » comme le résume Brigitte S. sur notre page Facebook. Un avis partagé par Cécile F. : « Où que ce soit, abandonner son animal est cruel. Et le mot est faible. Ils nous donnent toute leur confiance et leur amour. A nous d'en être dignes. » Constat identique pour Croc Blanc : « Que ce soit dans un refuge ou dans la nature, un abandon reste un abandon. Quand on adopte un animal, c'est pour la vie ».

« Déculpabilisant »

Nombreux sont cependant ceux qui pensent que confier son animal à un refuge est « une bonne action ». Stéphanie Slusarek, directrice du refuge Animaux sans foyer de Montgeron (91)*, le constate chaque jour : « En laissant leur animal au refuge, les gens pensent qu’ils font une B.A. Cela les déculpabilise totalement. Certains me disent même "il sera mieux chez vous que chez nous". Moi j’essaie de leur faire prendre conscience qu’ils abandonnent leur animal et que la vie dans un refuge est loin d’être idéale. Ils prennent le risque que l’animal soit euthanasié si le refuge n’a pas de place ou qu’il soit emmené en fourrière ».

En effet, abandonner anonymement son animal aux portes d'un refuge est assimilé à un « abandon sauvage ». Les animaux qui y sont déposés doivent donc repasser par la case fourrière et risquent d’être euthanasiés si personne ne vient les récupérer. Sans compter le traumatisme psychique de l’animal qui se retrouve privé soudainement de son foyer …

Toutefois, pour 43 % de nos votants cela reste une solution « moins pire » que l’abandon dans la nature, comme l’explique l’internaute Lise R. : « Je vois que les gens votent "toujours aussi cruel". C'est fort étonnant. Sachez qu'un chien abandonné dans la nature a 0 chance de s'en sortir. Dans un refuge, il est nourri, protégé, et au moins il a 1 chance de s'en sortir, de retrouver un foyer. Il n’a pas 80 % de chance de s'en sortir, mais une c'est pas mal. C'est tout de même mieux qu'un chien tabassé à vie, ou enterré vivant dans une forêt non ? ».

« Encombrants »

D’années en années, le nombre d’abandons reste préoccupant. Et cet été 2015 encore, ce sont des milliers de chats, de chiens et de NAC qui ont été délaissés parce qu’ils étaient soudain devenus « trop encombrants ».

Une situation vécue au quotidien par Stéphanie Slusarek du refuge de Montgeron : « On n’hésite pas à m’abandonner des chiens très malades, vieux ou même des chiennes enceintes ! La dernière fois, une famille est venue me déposer une chienne chihuahua qui allait mettre bas en me disant qu’ils ne voulaient pas gérer son accouchement et qu’ils viendraient la récupérer quand les chiots seraient sevrés ». Un exemple criant qui montre combien la campagne 2015 contre l’abandon de la Fondation 30 Millions d’Amis est pertinente… « On me demande parfois si « je reprends des chiens » comme si c’était un objet qu’on peut retourner au magasin » lance la bénévole à propos de certaines personnes qui souhaitent se débarrasser de leur animal.

Parmi tous ses combats, la Fondation 30 Millions d’Amis a fait de la lutte contre l’abandon une priorité. Découvrez toutes nos actions en faveur des refuges.

* Refuge soutenu par la Fondation 30 Millions d’Amis

Abandonner son animal dans un refuge plutôt que dans la nature, c'est :

 
 

Commenter

  1. Lolykat 22/12/2015 à 12:02:13

    Comment peut-on abandonner son animal?! ils se posent des tas de questions!! pourquoi je suis là? est-ce que j'ai fait une grosse bêtise? ils peuvent faire une dépression suite à l'abandon!

    on les arrache à leur quotidien, leur famille!!! ils nous donnent tout leur amour et certains les abandonne!!

    On ne devrait se séparer de son animal qu'en cas d'accident de la vie réel!et non pas comme on voit trop souvent, a bha jviens d'avoir un bébé ou j'emménage dans un logement sans jardin sans chercher à comprendre si le chien s'adapterait parfaitement à ces changements( mais sans doute la flemme de les sortir ou de prendre du temps à faire les présentations avec le nouveau né)

  2. johann5977 24/09/2015 à 13:40:18

    je suis d'accord avec STANISLAWA toute personne qui abandonne son animal doit être enregistré afin de ne plus avoir la possibilité d'en avoir d'autres.

    toutefois, il faut reconnaitre que la vie peut changer pour une personne et si elle n'a plus le choix (raison de santé, ce qu'un de mes chiens a malheureusement connu avant que je l'adopte), et qu'elle doit se séparer de son animal, c'est bien mieux de l'emmener au refuge.

    Nous sommes sensés être l'espèce la plus évoluée, mais nous sommes pire que les animaux !!!!

     

  3. johann5977 24/09/2015 à 13:34:58

    je suis d'accord que abandonner un animal cela reste cruel. Mais à choisir le moindre mal, je préfère voir une personne aporter celui-ci à un refuge, plutot que dans la nature, cela éviter qu'il soit blessé ou mort, et aussi pour éviter de causer des accidents. On oublie trop souvent aussi de parler des personnes qui laissent leur chien se promener tout seul, ce qui est totalement INTERDIT !!!!

  4. valentine.brard@yahoo.fr 18/09/2015 à 14:05:26

    Moi je dis que c'est mieux (dans le cas où on est assez cruel pour abandonner notre/nos petite(s) boule(s)

    de poil(s) ), que l'animal soit déposé dans un refuge pour qu'ensuite il soir adopté par un gentil maître !

    J'ai fait un article contre l'abandon sur mon blog (sur les animaux), pour le voir allez sur : zovalanimo.blogspot.com . Merci !

  5. kenzoamour 12/09/2015 à 12:13:02

    Dans les deux cas c\' est acte cruel d\' abandonner son animal ! et pire quand c\'est fait par acte de maltraitance !!!!

  6. dakota2757 10/09/2015 à 18:12:58

    Déjà abondonner un animal il faut être un monstre pour faire sa mais malheureusement des personne en sont capable. Pour moi si l'animal est amener a un refuge ses cruel et triste mais au moins sa laisse a l'animal une chance de vivre

  7. alchimiste 04/09/2015 à 19:15:11

    je trouve que l'abandon devrait s'amenuiser si les gens devenaient un peu plus responsables et opéraient leurs animaux mâles ou femelles .

    peut être serait-il important de faire une loi pour que ces interventions coûtent moins cher ou agisse en ce sens !

    je sais de quoi je parle ayant chiens et chats tous opèrés ! ( 6 )

  8. Stanislawa 04/09/2015 à 14:29:37

    Un abandon restera toujours cruel, peu importe la manière dont il sera fait...

    Je pense qu'une personne qui abandonne son animal devrait être répertoriée sur un registre afin qu'une loi lui interdise de posséder un animal à vie.

    Les lâches qui abandonnent une fois, recommenceront toujours.

    C'est pourquoi, il faudrait les enregistrer sur un rétertoire & ainsi leurs interdire la détention d'animaux à vie, comme pour ceux qui comettent des actes de cruauté envers nos compagnons à plumes, poils, écailles...

    L'abandon est un acte barbare, c'est condamner à mort l'animal, celui qui pourtant nous donne TOUT même jusqu'à SA VIE !!

  9. alma67 04/09/2015 à 01:39:44

    Je suis tout à fait d'accord avec BEBELOUP24.

    Votre sondage est plutôt malsain et il est difficile d'y répondre. Personnellement je dirais oui dans le fond l'abandon dans un refuge est tout aussi cruel, mais dans la forme, il laisse tout de même une chance à l'animal, et c'est bien l'animal qui importe!

    Si l'abandon est une cruauté en soi, dans les cas où il est fait sauvagement il s'y rajoute la lâcheté. Alors, par amour pour les animaux, accordons un degré de cruauté un peu moindre à ceux qui laissent à l'animal une chance de survie et de retrouver peut-être une famille aimante, faute de quoi les abandons sauvages horribles ou tueries risquent de se multiplier. Ils sont déjà bien trop nombreux. J'en sais quelque chose, j'ai 6 amours à 4 pattes qui partagent ma vie (une chienne et 5 chattes) et 3 chattes sur les 5 étaient des abandons sauvages; la benjamine de 3 mois et demi fut récupérée par mon fils sur une aire d'autoroute où elle avait été abandonnée à l'âge se 6 semaines.

    J'aime profondément et respecte les animaux, et chaque vie épargnée est de la plus grande importance. Quant aux barbares qui maltraitent et/ou abandonnent, je souhaite que la vie se charge de leur faire payer le prix fort puisque la loi n'en est pas (encore) capable.

     

  10. Plume71 03/09/2015 à 20:34:59

    Entièrement d'accord avec Bébéloup24! Il est évident qu'abandonner un animal est criminel, mais au moins, dans un refuge, on s'occupera de lui. Il ne risquera pas de se faire taper par une voiture ou de finir pendu à la chaîne à laquelle un salaud l'aura attaché!