Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Débat

Création d’un certificat pour les chiens guides d’aveugles

Création d’un certificat pour les chiens guides d’aveugles

Photo : © Philippe Rocher / FFAC

Les usagers de chiens guides ont remis à la ministre déléguée chargée des personnes handicapées une pétition demandant un statut juridique particulier pour leur animal. 30millionsdamis.fr a interrogé le président de l’ANMCGA* sur cette démarche.

Mise à jour (30/1/14) : Selon l’AFP, un certificat national des chiens guides d'aveugles va être créé par décret dans les prochaines semaines. Il permettra de faciliter le libre accès des lieux publics aux personnes accompagnées de chiens guides d'aveugles ou d'assistance, y compris les animaux en cours de formation. Le décret prévoit aussi que les centres d'éducation seront labellisés par arrêté du préfet de département, selon des critères définis, pour une période de cinq ans. Des réponses concrètes apportées aux demandes formulées par les associations depuis 2012, mais qui ne vont pas jusqu’à la création d’un statut juridique spécifique pour les chiens guides d’aveugles.

Marie-Arlette Carlotti, Ministre déléguée chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, a reçu en main propre une pétition intitulée « Partout avec mon chien guide » qui lui a été adressée par l’Association nationale des maîtres de chiens guides d’aveugles (7/5/2013). Celle-ci - qui a recueilli 30 000 signatures et qui était accompagnée d’une étude sur l’accessibilité des lieux publics aux maîtres de chiens guides d’aveugles - va conduire à divers réunions entre le ministère et les associations, avec en point de mire la création d’un statut juridique pour ces chiens.

Loi incomplète

« Des utilisateurs de chiens guides se voient régulièrement refuser l’accès à certains lieux, au mépris de la loi et de l’intérêt des personnes déficientes visuelles » dénonce Jean-Pierre Soro, président de l’Association Nationale des Maîtres de Chien Guides d'Aveugles (ANMCGA). En effet, malgré l’existence d’un dispositif législatif, les malvoyants et leurs chiens ne sont pas toujours les bienvenus dans certains magasins, certaines administrations...

Par ailleurs, il n’y a aucune réglementation pour les chiens guides en cours d’apprentissage. Ces derniers, élevés en famille d’accueil ou en cours de formation dans une école, n’ont ainsi pas accès à de nombreux lieux où ils seront pourtant amenés à évoluer plus tard avec leur maître. « Un chien guide mal sensibilisé peut développer des réactions imprévisibles, n’assurant plus la complète sécurité de la personne dont il a la charge » poursuit-il.

Légitimer et uniformiser les prérogatives

La création d’un statut juridique spécifique permettrait également d’harmoniser les critères de sélection et de formation de ces animaux, encore mal encadrés aujourd’hui. Il s’accompagnerait en effet de la création d’une carte d’identification nationale pour l’animal, qui confirmerait qu’il a été sélectionné, formé et éduqué pour accompagner au quotidien une personne atteinte de déficience visuelle. « Elle légitimerait et uniformiserait les prérogatives des chiens guides, de la naissance à la fin de vie, ainsi que celles des utilisateurs et des centres d’éducation », explique Jean-Pierre Soro.

Campagnes de sensibilisation

Les associations demandent également une meilleure formation de certains corps de métiers, encore peu réceptifs à accueillir un chien, fût-il d’assistance « Nous souhaitons instaurer des modules de formation auprès des grandes compagnies de taxi par exemple » précise Jean-Pierre Soro. Des campagnes de sensibilisation auprès du grand public et des professionnels sont également prévues, ainsi qu’une labellisation des écoles de chiens guides afin de renforcer la qualité des centres d’élevage.

L’ANMCGA s’estime « satisfaite » de ce premier pas. Mais aucun calendrier n’a été encore fixé par les services du ministère.

Signer la pétition de la Fondation 30 Millions d’Amis en faveur d’un nouveau statut juridique de l'animal

*Association Nationale des Maîtres de Chiens Guides d'Aveugles

Commenter

  1. reflet d'asie 12/06/2013 à 08:09:25

    les chiens et futurs chiens d'assistance rencontrent la même résistance auprès de certains commerçants.

    hors il est clair que si une personne à mobilité réduite n'est pas accompagnée de son ami à 4 pattes pour certaines tâches de la vie courante comme aller acheter son pain (le chien faisant la transaction) elle est en difficulté.

    c'est grâce au travail des familles d'accueil qui éduquent le chien durant 18 mois que l'on obtient la meilleure de socialisation et sociabilisation en le confrontant à des situations auxquelles il devra faire face par la suite, c'est aussi sur le terrain que l'on rencontre le plus de situations qui pourraient le mettre en état d'inquietude et donc que les familles doivent gérer au mieux.

    si l'accès à certains commerçant est bloqué (par le commerçant bien souvent) le chien ne saura pas accomplir sa tâche en milieu naturel cela même s'il l'accompli parfaitement au centre d'éducation parce qu'un élément inattendu peu le perturber, et c'est pour éviter ce genre de perturbation que nous voulons travailler le plus possible dans le cadre ou il sera confronté lorsqu'il sera remis à une personne souffrant de handicap. 

    à ce jour, nous sommes parfois refoulés et cela violemment de la part de certains commerçants, ignorants de la loi du 11/02/2005 

    une loi intégrant les chiens guides et les chiens d'assistance ainsi que les chiens en formation serai la bienvenue.

    j'ai signé la pétition et je vous soutiens

    Régine David