Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Faune

Un malvoyant et son chien victimes d’un contrôle policier abusif ?

Un malvoyant et son chien victimes d’un contrôle policier abusif ?

Parce que son animal ne portait pas de muselière dans le RER, un jeune malvoyant subit un contrôle d’identité approfondi. Un zèle injustifié des forces de police, que dénonce la Fondation 30 Millions d’Amis.

Parce que son animal ne portait pas de muselière dans le RER, un jeune malvoyant subit un contrôle d’identité approfondi. Un zèle injustifié des forces de police, que dénonce la Fondation 30 Millions d’Amis.

Un jeune homme voyageant avec son croisé labrador (14/04/10) est interpellé par un policier en gare de Choisy-le-Roi (94). Motif : le chien ne porte pas de muselière. Si celle-ci est obligatoire dans les transports, les chiens dits d’assistance bénéficient d’une disposition particulière [Art. 53 de la loi 2006-102 du 11/02/2005, NDLR] et en sont dispensés.

Un malvoyant et son chien victimes d’un contrôle policier abusif ?

Abus de pouvoir

Une dérogation accordée par le législateur aux personnes malvoyantes en 2007, confirmée par Michel Rossetti. Pour le vice-président de l’Association Nationale des Maîtres de Chiens Guides d'Aveugles (ANMCGA), le danger que pourraient potentiellement représenter par les chiens d’assistance dans l’espace public ne saurait remettre en cause cette exception : « Les chiens guides d’aveugles sont rigoureusement sélectionnés et sociabilisés durant leur jeunesse, précise-t-il. Toutes les précautions sont prises par les familles d’accueil, même si le risque zéro n’existe pas. »

Une exception à la loi que semble ne pas connaître le fonctionnaire de police qui, au lieu de reconnaître son erreur, persiste, appelle ses collègues en renfort et procède à un contrôle d’identité poussé de Nour-Eddine Fattoum. Les justifications du jeune homme et la présentation de la carte attestant de son handicap ne serviront à rien. Le jeune malvoyant écrira au procureur de la République pour dénoncer un « contrôle abusif », un « abus de pouvoir » et une « discrimination ».

Une discrimination quotidienne

Pour le responsable de l’ANMCGA, la méconnaissance des textes législatifs relatifs aux chiens d’assistance ne se limite malheureusement pas aux transports en commun : « Restaurateurs, hôteliers et chauffeurs de taxis refusent très souvent les animaux qui accompagnent les malvoyants. Or ces chiens sont dressés pour rester au pied de leur maître en toute circonstance. » On compte en France près de 1 500 chiens guides.

Il est trop tôt pour savoir si la plainte déposée par Nour-Eddine Fattoum a des chances d’aboutir. La Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde) a également été saisie.

Quant à la hiérarchie du policier mis en cause, elle n’a pas souhaitée s’exprimer sur cette affaire.

Photo : © Paco Ayala - Fotolia.com

Commenter

  1. charleyne 14/04/2011 à 11:17:26

    C'est compréhensible de part les modifications et le grand nombre de loi qu'il existe,  qu'il y ait des erreurs.

    Cela dit , ce policier avait semble - t'il envie de faire ch...

    Ces toutous sont sélectionnés et dressés pour accompagner au quotidien les personnes présentant un handicap. Ils sont indispensables à ces personnes , et je pense qu'on leur doit beaucoup =) , et après ça on veut leur mettre une  muselière? 

    Je respecte totalement la police , mais sur ce coup là faut arrêter les c....... ! 

  2. creucreu 05/07/2010 à 00:30:34

    Le 01/07/2010 à 20:08:35, Miguelito a dit:


    Bonjour après avoir lu tous vos messages je tenais à répondre.

    Premièrement je suis policier et je tiens à dire que cela est inadmissible ce qu'il s'est passé, moi même je n'aurais jamais verbalisé cette personne et encore moins la contrôler.

    Deuxièment certains disent que le policier devrait être viré, je pense que une grosse sanction accompagné d'un avertissement suffirait en cas de récidive là ce serait autre chose.

    J'entend aussi qu'il est inadmissible que le policier ne connaisse pas cette loi, perso je ne la connaissais pas et connâitre toutes les lois est impossible même les avocats se balade avec leur code pénal, enfin cela n'empêche que je ne l'aurais jamais fait.

    Dernière chose, non nous n'avons pas peur des "racailles" comme certains disent, vous ne savez pas comment cela se passe dehors en tenue, les difficultés que l'on rencontre, les aggressions physiques et verbales alors que les responsables ne sont sanctionnés que très légerement.

    Je comprend l'opinion publique sur ce metier mais sâchez que nous sommes tous différents et pas tous c...

    Je suis compréhensive par rapport à ce que vous dites. Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac. Vous exercez un métier difficile, souvent incompris par la société, et c'est normal: les médias montrent beaucoup d'incohérences en ce qui concerne les fonctionnaires de police ou de gendarmerie. Néanmoins, il est vrai qu'il y a également de l'abus de pouvoir. Je trouve que ce qui a été fait donne une très mauvaise image de notre pays en ce qui concerne les animaux: un policier ! Une personne de l'autorité qui aurait pu donner une "leçon de vie" quant aux relations homme-animal, une pression pour des procès à venir qui sait, on aurait pu jouer là-dessus, eh bien non. Je vois certes un peu grand, mais je suis sûre qu'il y a un moyen de faire changer les choses, surtout les lois lors de délits envers les animaux.

     En tout cas, je salue votre courage pour défendre votre métier, et vous avez bien raison ! Continuez d'aimer les animaux (je pense que si vous êtes sur ce site ce n'est pas par hasard !) et faites régner l'ordre dans ce monde de fou ... 

  3. Miguelito 01/07/2010 à 20:08:35

    Bonjour après avoir lu tous vos messages je tenais à répondre.

    Premièrement je suis policier et je tiens à dire que cela est inadmissible ce qu'il s'est passé, moi même je n'aurais jamais verbalisé cette personne et encore moins la contrôler.

    Deuxièment certains disent que le policier devrait être viré, je pense que une grosse sanction accompagné d'un avertissement suffirait en cas de récidive là ce serait autre chose.

    J'entend aussi qu'il est inadmissible que le policier ne connaisse pas cette loi, perso je ne la connaissais pas et connâitre toutes les lois est impossible même les avocats se balade avec leur code pénal, enfin cela n'empêche que je ne l'aurais jamais fait.

    Dernière chose, non nous n'avons pas peur des "racailles" comme certains disent, vous ne savez pas comment cela se passe dehors en tenue, les difficultés que l'on rencontre, les aggressions physiques et verbales alors que les responsables ne sont sanctionnés que très légerement.

    Je comprend l'opinion publique sur ce metier mais sâchez que nous sommes tous différend et pas tous c...

  4. fifille 01/07/2010 à 10:38:57

    Le 30/06/2010 à 02:28:42, NgXX a dit:


    Je trouve que notre ami policier a commis une grosse erreur : il aurait dû questionner, convoquer et verbaliser le chien lui-même ! Ce dernier, en effet, aurait dû mettre seul sa muselière et daigner présenter ses papiers à la demande de l' agent de police.

    Quant à son maître, ne sait-il pas lire les panneaux d' interdition ou d' obligation, même aveugle ?

    Pourquoi tout simplement ne pas interdire l' accès au RER aux aveugles ?

    Ils devraient interdir purement et simplement les animaux en France, quels qu' ils soient !

    Le chien insolent aurait, m' annonce t-on, refusé de signer sa déposition !

    Le chien coupable est aussi victime de son opposition diamétrale au policier : il est utile et présente peu de danger, le policier est dangereux et souvent inutile !

    excellent!!!!! un peu d'humour dans ce monde de brutes.

    Merci

     

  5. Paola93 30/06/2010 à 13:15:44

    Bonjour,

    Honte à ce policier qui n'honore pas son uniforme avec un tel comportement, cela mériterait de lancer une pétition de soutien à ce Monsieur et son chien afin de la transmettre au Ministère de l'Intérieur et à la Halde, nous serions très nombreux à signer !!!!!! quelle lâcheté de s'en prendre à un non voyant, et pourtant les incivilités réelles ne manquent pas dans les transports en commun, il y a bien d'autres personnes à contrôler mais bon c'est certainement plus dangereux aussi.........dans certaines situations on préfère tourner la tête et laisser faire.......je sais de quoi je parle, cela fait 30 ans que j'utilise quotidiennement les transports en commun comme des milliers d'autres et il y en aurait des choses à raconter !!!!!!! ou alors le chien a fait une "griffe" ou une "patte" d'honneur au policier, allez savoir !!!!!

  6. Phébus des Tours 30/06/2010 à 12:06:12

    Avec des procédés pareils on va à la rixe ! Facile, ça oui, de s'en prendre à un jeune malvoyant qu'aux vrais "malfaiteurs" ! Les poulets sont vraiment en train d'accumuler les bavures... On n'a pas idée de vouloir qu'un chien accompagnateur comme celui-là ait une muselière... Ce ne sont pas des chiens d'attaque, enfin ! ils n'ont aucune raison pour mordre ou blesser qui  que ce soit ! J'ai déjà croisé une personne malvoyante dans le tram de Clermont-Ferrand, son chien n'avait pas de muselière, et plus gentil que lui on ne faisait pas !

  7. NgXX 30/06/2010 à 02:28:42

    Je trouve que notre ami policier a commis une grosse erreur : il aurait dû questionner, convoquer et verbaliser le chien lui-même ! Ce dernier, en effet, aurait dû mettre seul sa muselière et daigner présenter ses papiers à la demande de l' agent de police.

    Quant à son maître, ne sait-il pas lire les panneaux d' interdition ou d' obligation, même aveugle ?

    Pourquoi tout simplement ne pas interdire l' accès au RER aux aveugles ?

    Ils devraient interdir purement et simplement les animaux en France, quels qu' ils soient !

    Le chien insolent aurait, m' annonce t-on, refusé de signer sa déposition !

    Le chien coupable est aussi victime de son opposition diamétrale au policier : il est utile et présente peu de danger, le policier est dangereux et souvent inutile !

  8. laeti70 29/06/2010 à 20:48:56

    Yell C'est vraiment du grand n'importe quoi!!!! Ils n'ont que ça à faire ces fameux représentants de la loi?! Ils devraient plûtot s'occuper de la M.... qu'il y a en France au lieu de s'en prendre à un mal voyant!!! HONTEUX!!!!!!!!!!!!!

    Mais c'est bien sûr plus facile de s'en prendre aux gens qui n'ont rien fait et qui sont sans défenses!!!

    Honte à la France!

     

  9. gamin51 29/06/2010 à 18:54:20

    Ces chiens sont sélectionnés et éduqués pour rendre plus facile, le quotidien de leur maître.Ce ne sont en aucun cas, des chiens d'attaque!

  10. margotte79 29/06/2010 à 17:05:06

    Encore des personnes qui ne savent pas ce que c' est que de vivre avec un handicap, ils feraient mieux de s' en prendre au vrai " malfaiteurs" . Vive la france .