Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Protection

Cambodge : la Fondation au secours des chiens et chats

Photo : © Association CAPA

La Fondation 30 Millions d’Amis, qui agit en France et à l’étranger pour aider les animaux abandonnés, a alloué en 2014 une aide de 3 500 euros à l’association CAPA qui œuvre pour les chiens et les chats de la capitale cambodgienne.

Première association à porter secours aux animaux du pays, l’association cambodgienne de protection animale (CAPA) prodigue quotidiennement des soins à environ 300 chiens et chats répartis dans Phnom Pen, la capitale. Car dans cette région pauvre d’Asie, les animaux domestiques n’ont pas toujours les faveurs de la population locale : « Les croyances et superstitions conduisent à penser qu'il faut laisser naître tous les animaux et qu'après, advienne que pourra », explique Kim Loan Nguyen, fondatrice et présidente de l’association. Mais le regard porté sur les chiens et les chats dépend d’autres facteurs : « En ville, les chiens sont préférés aux chats car ils servent de gardiens, poursuit Kim. A la campagne, ce sont les chats les plus appréciés car ils chassent les rongeurs qui menacent les cultures. »

Abandons et trafic

L’association - composée d’une petite équipe essentiellement bénévole - prend en charge les animaux errants, ou négligés par leur maître et quelquefois maltraités. Elle dispose d’un centre d’accueil qui peut abriter 120 chiens et chats. Et le nombre d’animaux en détresse ne cesse d’augmenter. « La notion de stérilisation échappe totalement aux Cambodgiens, précise Kim Loan Nguyen. Les très nombreuses naissances conduisent les propriétaires, de chiens comme de chats, à conduire les bébés dans les pagodes pour les laisser aux soins des moines. Or les moines n'en prennent pas du tout soin. »

Situé en Asie du Sud-Est, le Cambodge n’est pas épargné par le trafic des animaux. Et ce ne sont pas forcément les espèces sauvages qui sont les plus concernées : « Les chiens sont vendus par leurs propriétaires à des magasins qui les maintiennent dans des conditions déplorables. Les cages sont exigües et sales, sans eau, en pleine chaleur » explique la jeune femme, qui dénonce par ailleurs « l’existence de marchés et de restaurants spécialisés dans la viande canine ». Et les chats ne sont malheureusement pas épargnés, car ils constituent l’alimentation des « catégories les plus pauvres de la population ».

Campagne de vaccination

C’est donc un double combat que doit mener de front les associations de protection animale comme CAPA. Sauver les animaux en détresse et changer les mentalités… afin de transformer les comportements. Ainsi, l’adoption des chiens et des chats est encouragée, même si « beaucoup préfèrent encore acheter des chiens de type berger allemand provenant - en totale illégalité - de Thaïlande ou des petits bichons du Tibet qui servent de jouets aux enfants » regrette la présidente de l’association.

Pour soutenir l’association cambodgienne de protection animale dans ses missions, la Fondation 30 Millions d’Amis qui soutient déjà plusieurs initiatives à l'étranger, lui a assuré une aide ponctuelle de 3 500 euros. En 2013, une aide de 3 000 euros avait permis de financer l'achat d'un tuk tuk, un petit véhicule motorisé qui permet l'acheminement et la distribution rapides de nourriture pour les chiens et chats des rues. 

En savoir plus sur le site de l'association CAPA