Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Débat

La corrida interdite... au Panama !

La corrida interdite... au Panama !

La protection animale vient de franchir une nouvelle étape en Amérique Latine, où la corrida est désormais interdite au Panama, tout comme les combats de chiens et les cirques avec animaux. Une bataille gagnée notamment grâce à la mobilisation des associations locales, à l’instar d'AnimaNaturalis Internacional. 30millionsdamis.fr a pu interroger l'un de ses membres.

La protection animale vient de franchir une nouvelle étape en Amérique Latine, où la corrida est désormais interdite au Panama, tout comme les combats de chiens et les cirques avec animaux. Une bataille gagnée notamment grâce à la mobilisation des associations locales, à l’instar d’AnimaNaturalis Internacional. 30millionsdamis.fr a pu interroger l’un de ses membres.

La corrida interdite... au Panama !Après le Honduras en 2010, la République du Panama vient à son tour d’interdire la corrida sur son sol (15/3/12). Le parlement a adopté la loi 308 de Protection des animaux, qui a pour objectif d’éradiquer et de sanctionner les mauvais traitements, l'abandon et les actes de cruauté contre les animaux domestiques dans la République du Panama. L’article 7 précise notamment que ce sont les « combats de chiens, de taureaux et les cirques avec des animaux » qui sont désormais proscrits. Une vraie victoire, mais surtout une lutte de longue haleine pour ce petit pays où de petites arènes avaient été inaugurées il y a à peine trois ans, dans la province de Chiriqui.

Opinion publique hostile

En Amérique latine, la corrida a été solidement ancrée pendant des dizaines d’années dans la culture populaire, hérité de la présence historique espagnole. Mais aujourd’hui, ce que d’aucuns considèrent comme un divertissement n’est plus prisé que par « un petit groupe de personnes composé généralement des familles de matadors, d’éleveurs et de fans, dont l’âge moyen est de 50 ans » rappelle Israel Miguel Arriola Toiber, coordinateur de campagne Mexique au sein d’AnimaNaturalis Internacional. Son interdiction au Panama a pu se concrétiser grâce aux campagnes de sensibilisation et autres  appels à mobilisation : « Nous avons organisé des débats publics, sollicité les députés et les sénateurs, et même boycotté des entreprises sponsorisant la corrida, explique Israel. Notre but est de défendre l’idée que la plupart des gens rejettent aujourd’hui les combats de taureaux, et que les hommes politiques ne peuvent pas continuer d’ignorer cet état de fait. »

Le Mexique dans la ligne de mire des associations

Le Panama n’est pas le seul à combattre la souffrance animale en Amérique du Sud. Cuba, le Chili, l'Argentine et le Brésil ont déjà interdit ce spectacle cruel, « et ce depuis de nombreuses années », ajoute le jeune militant. A présent, c’est le Mexique qui est dans la ligne de mire des associations de protection animale, et plus particulièrement, Mexico, la capitale : « Il s’agit du pays dans lequel la corrida est la plus enracinée. C’est ici qu’il y a le plus d’événements, de troupeaux de toreros et d’amateurs du continent. » Un enjeu de taille, puisque cette ville abrite... les arènes les plus grandes du monde.

Actuellement, une commission composée de députés du PRD* et du PAN** a voté, par trois voix pour et deux abstentions, la fin de la corrida dans les arènes du district fédéral de Mexico. Cette décision ouvre la possibilité d’une interdiction totale. « La prochaine étape est la soumission de cette initiative au vote en séance plénière. Il y a donc une pression sur les députés, qui sont - pour l’instant - 14 sur 66 à soutenir officiellement l’’interdiction de la corrida, et 22 alliés potentiels », conclut Israel Miguel Arriola Toiber. La date de ce vote hautement symbolique n’est pas encore connue.

*Partido de la Revolución Democrática (Gauche)
** Partido Acción Nacional (Centre-droit)
Photo : © cynoclub - Fotolia.com

Commenter

  1. ginule 19/04/2012 à 11:16:36

    bravo!!!

    cela prouve bien qu'on peut changer les mentalités !!

    quand les français vont-ils arrêter de se distraire par la barbarie!!!

    qui sont ces gens aussi indifférents à de pareilles souffrances, je n'ose imaginer s'ils ont eux-mêmes des animaux ce qu'ils peuvent leur faire endurer .

    c'est génial que des jeunes s'investissent aussi dans ces pays , il y a tant à faire !!!

    ça fait du bien d'apprendre  de bonnes nouvelles!!!! 

  2. Dominique68 11/04/2012 à 17:34:44

    Bonjour,

     

    C'est une excellente nouvelle !!!!!

    Cela prouve que des Chefs d'Etat de certains pays sont nettement plus "intelligents " que d'autres, et cela fait tellement plaisir à lire !

    Merci à eux !!!!

     

    Respectueusement Votre,

     

    Dominique68(pour la cause de la protection animale).

     

     

     

     

  3. Woodaah 11/04/2012 à 12:23:50

    ça fait vraiment plaisir ce genre de nouvelles!Laughing

    Malheureusement en ce qui concerne la France, ce n'est pas pour aujourd'hui...Frown

  4. Zara24 11/04/2012 à 09:25:43

    Ceci est une très bonne nouvelle. Il est toujours joyeux de voir que des pays améliorent les conditions de vie de leurs animaux! La France prendra-t-elle exemple bientôt...?