Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Insolite

Un chien désigné "personnalité de l'année" par le Time

Un chien désigné "personnalité de l'année" par le Time

Il a été saisi par les photographes du monde entier lors des manifestations contre l'austérité en Grèce, et le célèbre magazine Time l'a désigné parmi ses "personnalités de l'année 2011". 30millionsdamis.fr relate l'incroyable histoire de Loukanikos, un chien des rues d'Athènes.

Il a été saisi par les photographes du monde entier lors des manifestations contre l’austérité en Grèce, et le célèbre magazine Time l’a désigné parmi ses « personnalités de l’année 2011 ». 30millionsdamis.fr relate l’incroyable histoire de Loukanikos, un chien des rues d’Athènes.
 
Un chien désigné Face aux policiers anti-émeute, aux côtés des manifestants ou au milieu de la foule en colère : depuis 5 ans, un chien défraie la chronique en apparaissant régulièrement  dans de nombreux reportages photo. Un phénomène étonnant qui a convaincu le prestigieux hebdomadaire américain Time Magazine de le faire figurer parmi les « personnalités de l’année 2011 », aux côté de Kate Middleton et des « Indignés » de Wall Street (16/12/11).
 
Symbole de la contestation
 
Ce chien errant, nommé Loukanikos - qui signifie « saucisse » en grec - porte un collier, mais n’a pas de foyer. Nourri par les manifestants, il fait partie des milliers de chiens errants de Grèce faute de refuges en nombre suffisant pour les accueillir. Croisé au poil blond rosé, il n’apprécie visiblement pas les uniformes des policiers, qu’il gratifie de ses aboiements lors des manifestations dans la capitale grecque. Pour beaucoup, les brutalités policières dont le chien aurait été victime pourraient expliquer ce comportement, qui l’a érigé en véritable symbole de la contestation.

Les origines et l’histoire de Loukanikos demeurent floues, ce qui contribue à accroître son immense popularité. Une page Facebook dédiée à ce cabot incroyable rassemble aujourd’hui plus de 23 000 fans. « Il y a d'autres chiens errants dans les manifestations, mais seul Loukanikos participe vraiment », a rappelé Aris Messinis, photographe à Athènes, cité par l’AFP.

Photo : © DR

Commenter

  1. tous ensemble 02/01/2012 à 19:25:40

    ce chien et un manifique symbole pour les chien errant et pour tout les chien

    est jespere qu il vas trouve une foyer 

  2. bijoubijou 23/12/2011 à 20:29:52

    Effectivement, il mérite un tel titre. En plus, il a vraiment une bouille sympa, il a tout compris ce joli chien. Il fait le lien entre les manifestants et les médias. Très bonne initiative de lui avoir attribué ce titre ! J'espère qu'il sera adopté, car, sauf erreur, il n'appartiendrait à personne ! Une très bonne année 2012 et longue et heureuse vie pour lui ! ...........

  3. Zaboule 23/12/2011 à 17:04:16

    Je voudrais juste préciser, quant à l'histoire de Loukanikos, qu'à mon grand dam, une majorité des grecs n'aime pas les animaux qu'ils trouvent "sales". Ayant moi même vécu en Grèce il y a une trentaine d'année, j'ai ramassé dans la rue, des portées de chatons abandonnéeslaissées là pour crever de faim, j'en ai fait euthanasier car je ne pouvais tous les garder. Je n'y habite plus, mais mon mari étant grec, j'ai eu pendant des années l'occasion de passer des étés là bas. En Grèce, détestées par la population, les hordes de chiens errants se forment pour mieux survivre, terrorisant d'autant plus. Les enfants n'hésitent pas à maltraiter les animaux sous les regards approbateurs des parents, qui leur apprennent pour certains à leur jeter des cailloux, pour ne pas être approchés. Depuis mon divorce, malgré mon amour pour le pays, je ne retourne plus là bas, même pour des cérémonies, tellement je suis écoeurée de voir que rien n'a changé. On peut voir des animaux mourir de faim sur la chaussée, contournés par des humains qui ne regardent que pour ne pas se salir les pieds. Il n'y a pas assez de refuges là bas, parce que les gens s'en moquent. Même si bien sûr et comme partout, des personnes essaient de faire ce qu'elles peuvent, elles ne sont pas encore assez pour provoquer une prise ce conscience. Si l'histoire de ce chien pouvait un tant soi peu changer les mentalités, ce ne serait vraiment pas un mal.