Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Un chat brûlé vif : la Fondation partie civile

Un chat brûlé vif : la Fondation partie civile

Enfermé dans une cage puis aspergé d'essence, un félin se transforme en torche vivante. La Fondation 30 Millions d'Amis souhaite une peine exemplaire à l'encontre de l'un des prévenus, présenté devant le tribunal correctionnel de Nîmes, dans le Gard (3/02/11). Le jugement a été mis en délibéré au 7 avril.

Enfermé dans une cage puis aspergé d’essence, un félin se transforme en torche vivante. La Fondation 30 Millions d’Amis souhaite une peine exemplaire à l’encontre de l’un des prévenus, présenté devant le tribunal correctionnel de Nîmes, dans le Gard (3/02/11). Le jugement a été mis en délibéré au 7 avril.

Un chat brûlé vif : la Fondation partie civileC’est une histoire sordide. Un chat brûlé vif par deux adolescents – dont l’un mineur au moment des faits – qui « s’ennuyaient » après une soirée bien arrosée. Pour ces faits commis en juin 2006, l’un des auteurs présumés âgé aujourd’hui de 22 ans, a été entendu par le tribunal correctionnel de Nîmes (3/2/11). L’autre sera quant à lui présenté devant un tribunal pour enfants à une date qui demeure inconnue.

Ils filment la scène avec un téléphone portable

Alors que l’animal en feu succombe dans d’atroces souffrances, les deux jeunes filment la scène avec un téléphone portable. Ils diffusent par la suite les images sur Internet, que finira par visionner un organisme de protection animale. Une plainte est alors déposée à la gendarmerie du Vigan (30).

« Au-delà des actes eux-mêmes, la cruauté de ces jeunes gens réside également dans le fait qu’ils ont pris toutes leurs dispositions pour diffuser ces terribles images », analyse Maître Ortega, avocat de l’association Respectons, partie civile aux côtés de la Fondation 30 Millions d’Amis. La vidéo ne sera cependant pas diffusée à l’audience, ce que regrette l’avocat : « Ces images insoutenables permettent pourtant de prendre toute la dimension de cette barbarie », indique-t-il.

Une « jurisprudence Mambo » ?

Une barbarie qui n’est pas sans rappeler le cas du chien Mambo, dont le calvaire présentait de nombreuses similitudes avec ce nouveau cas de maltraitance. Les auteurs des faits avaient été reconnus coupables et condamnés à des peines de prison ferme*. Mais comme l’explique Maître Bacquet, avocat de la Fondation 30 Millions d’Amis, « il n’y a pas de jurisprudence constante en matière pénale, et la décision des magistrats peut donc être tout à fait différente dans ce cas précis ». Le parquet de Nîmes (30) a pour sa part requis une peine de 3 mois de prison ferme à l’encontre du majeur, tandis que les parties civiles ont réclamé une interdiction définitive de détenir un animal.

La décision a été mise en délibéré jusqu’au 7 avril 2011. Selon l’article 521-1 du code pénal, les actes de cruauté sur animaux sont réprimés jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende.

*1 an de prison dont six mois fermes et 6 000 euros d'amende versés aux associations de défense animale pour la jeune fille majeure, et 12 mois de prison, dont 10 avec sursis et 18 mois de mise à l’épreuve, pour l’adolescent, mineur au moment des faits.

Photo : © Harvey Hudson - Fotolia.com
Photo vignette : © INFINITY - Fotolia.com

Commenter

  1. darkvador 09/02/2014 à 14:20:57

    Consternant ignoble ce n est pas cher payė pour cet acte barbare 

  2. catsfriend 19/01/2013 à 11:53:29

    Je suis absolument consternée et horrifiée!

    L'espèce humaine tombe décidément bien bas. Que peut-on retirer de faire souffrir un animal et prendre du plaisir à le regarder agoniser dans d'atroces souffrances? C'est à vomir!

     Ces deux jeunes méritent une sanction exemplaire, mais qui leur fasse vraiment prendre conscience de l'horreur de leur acte, sinon ils recommenceront. Par contre, le fait de devoir verser une amende à des associations de protection animale est une excellente chose. Il faudrait que généraliser cela pour toutes les affaires de ce type. Mais était-ce la peine requise ou a-t-elle réellement été apliquée? 

    Vraiment, je n'ai pas de mots pour décrire l'écoeurement que suscite chez moi cette cruauté.

  3. 30-millions-d' amis 02/01/2013 à 15:50:28

    Quoi !!! Mais n'importe quoi, comment faire pour ne pas les traiter de tout les noms ! On ne peut pas faire de chiens une crème brûlée n'est-ce pas ? C'est horrible de voir article sur article des maltraitances ! Merci 30 millions d'amis !

    Cordialement,

    Grande admiratrice de 30 millions d'amis. 

  4. louve687 30/12/2012 à 14:22:33

    Les personnes infligeants des actes barbares à l'encontre de chats brulés vifs,de chiens trainés derriere une voiture etc.... Ces gens savent très bien ce qu'ils font,ils s'amusent, j'ai constaté que des personnes ont une imagination débordante pour faire souffrir les animaux pour leur simple plaisir. Que faire? l'Humain passera toujours à travers les mailles du filet, l'animal lui subit il ne peut pas se défendre et personne pour le défendre.Les jugements RIDICULES.

  5. natsumii 27/07/2011 à 17:10:52

    Malheureusement rien ne dit si il se sont rendu compte de ce qu'ils ont fait à quoi ou à qui s'en prendront t-ils la prochaine fois qu'ils seront désoeuvrés ? un vieillard, un enfant,...?Frown

  6. shahinah 27/06/2011 à 22:18:26

    Je viens de lire la fin atroce de ce pauvre chat..... Je suis OUTREE!!!!!!! La peine infligee à ces "jeunes qui s ennuyaient" ( pfffff) c'est de la gnognotte à mes yeux...... Ah ils s'emm...ent ces petits anges ????? Eh bien, pourquoi ne pas les embarquer pour nettoyer toutes les ecuries, étables et autres lieux bien dégueux ? Ca leur ferait passer le temps, et en plus, ils ne seraient pas depaysés, puisqu'ils ne valent pas mieux que ce qu'ils seraient chargés de ramasser............  

  7. nat2b 27/06/2011 à 10:44:54

    Je suis tellement désolée et touchée par l'ignominie des actes de violence sur ces pauvres animaux ! Il n'y a pas de mots pour définir ces personnes. Comment peut on infliger ces atrocités à des etres aussi doux fidèles et merveilleux que les animaux. A chaque fois que je reçois des mails de la fondation décrivant les horreurs que des personnes font subir à leur animal je ne peux m'empecher de pleurer. Pourrons nous stopper un jour ces maltraitances ? Cela nous conforte dans l'idée que l'homme dit "intelligent" l'est bien moins que l'animal !!! Je vis chaque jour avec le plus beau et le plus merveilleux chien du monde que j'ai moi-meme recueilli dans le refuge de Bugny St Maclou (80) qui s'appelle LASCO et qui va dans 15 jours atteindre l'age de 16 ans. Le jour ou j'ai pris lasco a été un des plus beaux jours de ma vie et j'espère sincèrement que cela durera encore longtemps. Je suis en relation régulière avec la directrice de ce refuge Mme Eliane Lecuyer qui est une personne d'une très grande qualité. Je tenais a en faire part dans ce commentaire.

    Je suis de tout coeur avec vous et surtout continuer a faire en sorte que ces bourreaux soient punis fermement afin qu'ils réalisent la gravité de leurs actes ignobles !!!

  8. pollux 10/05/2011 à 10:12:09

    Y'a pas de mots pour décrire ces horreurs envers les animaux ! je pleure rien que de lire et d'imginer le calvaire et les souffrances atroces qu'il a dû subir ! je l'entends même hurler !

    il faut que les animaux soent reconnus comme des êtres en tant que tel ! ce ne sont pas des choses

    il faut interdure aux personnes maltraitantes la détention de tout animal, il faut que la peine maximale soit infligée sinon tout ça continuera !

    bon sang j'aimerais bien les immoler aussi ! ça leur montrerait ce qu ça fait ! j'ai tellement mal pour tous ces petits êtres sans défense, Mambo, Frisko et outs les autres petits martyrs !

    L'être humain me déôûte de plus en plus !

  9. salem.witch 09/05/2011 à 17:23:06

    aujourd'hui ils s en prennent à des animaux c est dejà grave mais demain ils s en prendront à des enfants ou des personnes faibles ! il faut les [message modéré] et vite mais faut les faire passer par la case souffrance d abord il n y a que cela qu il comprennent !

  10. clairette1979 03/05/2011 à 21:57:03

    ceci est innacxeptable.... des mineurs???? mais ou vas le monde???? pourquoi ne pas mettre leurs vrai noms???? ho la la comme je souhaiterais qu'il y est un vengeur masquer pour leur botter les fesses....