Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

Une cinquantaine de chats enfermés dans un dressing et une cave dans le Gers

La Fondation 30 Millions d'Amis a recueilli 33 chats parmi la cinquantaine retrouvés dans des conditions déplorables./DR

La Fondation 30 Millions d’Amis a été sollicitée par la mairie de Fleurance (32) pour secourir 46 chats vivant dans de mauvaises conditions. Les félins, pour la plupart, n’étaient ni stérilisés, ni identifiés. La détentrice s’est laissée déborder par leur nombre et ne pouvait plus assumer les frais inhérents à leur entretien et leur bien-être.

Une situation chaotique. Les équipes de la Fondation 30 Millions d’Amis sont intervenues dans la ville de Fleurance, dans le Gers, pour prendre en charge pas moins de 46 chats vivant dans de mauvaises conditions.

Une odeur « insoutenable »

Alertée par la mairie, qui par ailleurs collabore avec la Fondation 30 Millions d’Amis dans le cadre d’une convention de stérilisation et d’identification des chats libres sur la commune, les bénévoles ont ainsi découvert les animaux dans un logement très insalubre.

Derrière une porte seulement retenue par un balai, une trentaine de chats s’entassaient dans un dressing d’environ 4m² sans fenêtre, ni aération. « L’air y était étouffant, raconte Aimée, bénévole pour l’association Chats Libres de Fleurance et adjointe au maire. Il se dégageait une forte odeur d’urine. C’était insoutenable ! »

De nombreux chats secourus n'étaient ni identifiés, ni stérilisés.../DR

Une dizaine d’autres chats erraient dans une cave ; eux avaient la chance de pouvoir sortir et rentrer à leur guise. La plupart n’étaient ni identifiés, ni stérilisés. Les félins ont été retrouvés avec du coryza, certains avaient même un œil atteint. Ils étaient toutefois tous sociables.

33 chats confiés à la Fondation 30 Millions dAmis

Leur détentrice s’est laissée déborder et ne pouvait plus assumer le moindre frais financier pour les nourrir et les entretenir. Elle a décidé de céder les animaux à la Fondation 30 Millions d’Amis qui a pris en charge 33 chats. L’association Chats libres de Fleurance, qui était déjà intervenue une première fois, a quant à elle récupéré les 13 chats restant.

Cette intervention souligne l’importance de la stérilisation et de l’identification des chats. Rappelons qu’un seul couple de félins peut générer, en 4 ans, jusqu’à 20 736 individus !

Commenter

  1. Clairette2 07/02/2022 à 15:00:19

    La co***rie humaine une fois de plus - Pauvres "loulou" espérons qu'ils trouvent un foyer aimant

  2. pouguy 04/02/2022 à 18:49:35

    comment se fait-il qu'on en voit de plus en plus, ces gens sont lamentables, leurs animaux sont fidèles et eux en remerciement les traites ignoblement à quand des vraies punitions pour faire comprendre aux gens ce qu'ils font. les personnes malades psychologiquement devraient etre interdites comme ceux qui maltraitent leurs animaux et ils devraient etre controlés

  3. nous pour eux 03/02/2022 à 20:50:18

    C'est quand même malheureux que des personnes visiblement atteintes du syndrome de noé, voir même tous autres maladie ne soient pas mieux suivis quand il y a des animaux chez eux ! Heureusement que la MAIRIE à réagit. Bon ma fois, elle a décidé de céder les animaux à la Fondation 30 Millions d’Amis qui a pris en charge 33 chats, encore des orphelins à trouver des familles.

    Et bien merci pour eux ils vont enfin revivre surtout ceux qui étaient enfermés !

  4. AliceM54 03/02/2022 à 15:28:38

    pourquoi ces personnes visiblement atteintes du syndrome de noé ne sont pas tout simplement interdites d'avoir des animaux ? On sait qu'elles se laissent débordées et ça recommence toujours. Pourquoi n'y a t-il pas des visites à domiciles des psychiatres ? 

  5. tyty82 29/01/2022 à 17:06:36

    quand l'être humain s'apercevra que c'est lui même le nuisible sur terre peut être qu'il sera trop tard pour le monde animal et de la nature.En si peu de temps, l'homme à détruit par la gourmandise et l'individualisme ce que la nature et le règne animal avait harmoniser entre eux.Quand on détient des animaux,on prend la responsabilité de subvenir à leurs besoins en tout genre sinon on attend pas un drame ni on camoufle l'excès par le soit disant"se laisser dépassé !" car il y a d'autres solutions concrètes avant celà quand on se dit responsable.En attendant je remercie tous ceux qui prennent la peine de donner les alertes et surtout l'attention très appuyé de 30 millions d'amis que je soutiens très fortement.Que justice se fasse pour nos amis les animaux qui ne peuvent s'exclamer face à ces impunités humaines.

  6. AnneV 27/01/2022 à 19:49:29

    Bêtise, folie ? L'humain (soit disant "supérieur" ) est le pire fléau de notre planète ! Et ce qu'il risque de nous arriver, sera mérité !