Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Protection

Plus que quelques jours pour se mobiliser pour mettre fin au massacre des requins !

L'Union européenne tire pécuniairement profit du massacre des requins, mettant en péril les écosystèmes au sein desquels ces animaux jouent pourtant un rôle majeur. Image d'illustration ©BAWA

L’initiative citoyenne « Stop Finning – Stop the Trade » – dont la Fondation 30 Millions d’Amis est partenaire – a dépassé le seuil de 1 million de signatures requises en France. Mais pour s’assurer de la validation de l’Union européenne, ce seuil doit être dépassé d’environ 20 %, soit 150.000 signatures supplémentaires, avant la clôture fixée au 31 janvier. Plus que quelques jours pour se mobiliser !

Qui sont les vrais "requins" ? Avec 3500 tonnes d'ailerons exportées chaque année, l'Union européenne tire pécuniairement profit du massacre de ces animaux marins, mettant en péril les écosystèmes au sein desquels ces poissons jouent pourtant un rôle majeur. L'Initiative Citoyenne Européenne (ICE) « Stop Finning – Stop the Trade » (Stop à la pêche aux ailerons – Stop au commerce) – soutenue par la Fondation 30 Millions d’Amis – vise à renforcer la réglementation et à mettre fin à ce commerce sordide. « Un million de signatures recueillies, c’est une vraie "première victoire", et une mobilisation jamais vue pour les requins », salue Anne-Sophie Mouraud, chargée de campagne pour StopFinningEU, jointe par 30millionsdamis.fr.

Au moins 150.000 signatures supplémentaires

Mais « il faut continuer à signer jusqu’au 31 janvier (date de clôture du recueil de signatures, NDLR), car environ 15 % à 20 % des signatures vont être rejetées en raison de formulaires incomplets ou d’erreurs d’adresse », avertit toutefois Anne-Sophie Mouraud. « Pour sécuriser ce million de signatures, il faut donc atteindre au moins 150.000 signatures supplémentaires. C’est aussi essentiel car plus le nombre de votes est important, plus la pression sera forte sur la commission pour agir. » A l’échelle de l’UE, 12 pays ont déjà dépassé leur seuil de signatures (le minimum requis étant de 7 pays, NDLR). En revanche, le Luxembourg, le Danemark ou encore la Suède n’ont pas atteint leurs seuils respectifs ; or, « un nombre de pays encore plus élevé donnerait également davantage de poids à l’initiative », précise la représentante.

 

Les requins protègent la production d’oxygène qui vient des océans.
Anne-Sophie Mouraud, StopFinningEU.

Au total, entre 63 et 273 millions de requins sont tués chaque année dans le monde, selon l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Parmi les espèces visées figurent notamment le requin mako et la maraîche, respectivement classés « en danger » et « vulnérable » sur la liste rouge mondiale. « Les requins souffrent beaucoup de leur image de mangeur d’Homme, reconnaît Anne-Sophie Mouraud. Or, plonger avec des requins, c’est se retrouver face à un animal puissant, plein de grâce et de sérénité. » La « peur » des requins ignore par ailleurs le rôle clé de ces animaux dans les écosystèmes marins. Au sommet des chaînes alimentaires, ces « gardiens des océans » contrôlent en effet l’expansion de leurs petites proies qui, sans eux, proliféreraient au détriment des algues et d’autres organismes produisant de l’oxygène. « Les requins protègent la production d’oxygène qui vient des océans », résume la porte-parole.

Les requins, "gardiens des océans". ©Greg Lecoeur

Plus de 70 % des espèces de requins disparues en 50 ans

« Il y a une vraie notion d’urgence environnementale. Dans les zones où les requins ont disparu, on observe déjà le déclin de nombreuses espèces de poissons, prévient A.-S. Mouraud. Les gens ont peur d’un océan avec requins, alors qu’ils devraient avoir peur d’un océan sans requin ! » Issus de 450 millions d’années d’évolution, les squales ont survécu à 5 extinctions de masse. Or, l’humain les massacre désormais à un rythme inégalé : plus de 70 % des espèces de requins ont disparu en seulement 50 ans. Si plusieurs pays ont déjà commencé à agir face à ce constat dramatique, à l’instar de l’État d’Hawaï (États-Unis) qui a récemment annoncé l’interdiction de la pêche aux requins, l’UE est – pour l’instant – demeurée en retrait. « Nous sommes rejoints par des ONG mais aussi par des photographes, des activistes, des influenceurs… Le monde entier regarde ce qui se passe en Europe. L’UE doit se positionner comme un modèle », affirme la chargée de campagne. Alors, pour vous mobiliser avant qu’il ne soit trop tard, à vos claviers !

Signez l'Initiative Citoyenne Européenne (ICE) contre la pêche aux requins pour leurs ailerons

Commenter

  1. chatmama 03/02/2022 à 14:32:33

    Déjà signée l'ICE

  2. AnneV 26/01/2022 à 19:14:54

    Les ailerons de requins ? Une atrocité de plus et dire que certains osent encore les manger ::::::::::::

  3. nous pour eux 26/01/2022 à 18:08:59

    Il faut vraiment que cela cesse.....