Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Un conducteur percute délibérément un taureau échappé d’une arène en Espagne

Les images du taureau percuté de plein fouet par un véhicule dans les rues de Brihuega sont particulièrement choquantes./Capture d'écran Twitter

Les images d’un taureau heurté par une voiture et possiblement battu à mort après s’être échappé de l’arène à Brihuega (Castille-la-Manche) a suscité l’émotion en Espagne début août 2021. Des ONG de protection animale ont indiqué à 30millionsdamis.fr avoir déposé plainte, l’animal ayant été maltraité en dehors de l’arène.

Coupable… d’avoir goûté à la liberté. « Campanito », un taureau qui s’est échappé d’une arène espagnole et de ses festivités sanglantes, n’a malheureusement pas été épargné par la cruauté humaine (7/8/2021).

Polémique autour des circonstances de la mort du taureau

L’animal, qui a légèrement blessé deux passants lors de sa fuite nocturne, a été sauvagement percuté par un véhicule à toute vitesse dans les rues de Brihuega, près de Guadalajara (Castille-la-Manche). Selon des témoins, il aurait ensuite été battu à mort par ses poursuivants - ce que dément le maire Luis Viejo, qui affirme que l’animal « a été tué par une personne autorisée ».

« De tels faits arrivent tous les ans dans les festivals taurins de ces villages, condamne Aïda Gascón, directrice de l’association de protection animale AnimaNaturalis. Cela termine souvent par la mort brutale des taureaux voire même de personnes ! Nous ne laisserons pas cette affaire impunie. La seule chose dont est coupable Campanito, c’est d’avoir fait ce que chacun aurait fait à sa place : fuir la maltraitance, la torture et ses agresseurs ».

Les fêtes cruelles pour les animaux sont encore légion en Espagne

 

De tels faits arrivent tous les ans dans les festivals taurins de ces villages.
Aïda Gascón - AnimaNaturalis

A l’instar d’AnimaNaturalis, le parti animaliste espagnol (PACMA) a affirmé « déposer une plainte pénale contre les personnes qui ont tué ce taureau » car cette scène « s’est déroulée en dehors de l’arène », précise Laura Duarte, porte-parole de PACMA. Une plainte vise également l’organisateur de l’événement pour un manquement à la sécurité. S’il dit « partager la tristesse et la stupeur suite à l’accident », l’édile affirme que les « images partagées sur les réseaux sociaux ne montrent que quelques secondes de ce qu’il s’est passé » et que « les informations de certains médias ne correspondent pas à la réalité ».

« Chaque année, ce sont plus de 18 000 fêtes cruelles qui se déroulent en Espagne, pointe Aïda Gascón, contactée par 30millionsdamis.fr. Parmi celles-ci, il y a près de 2500 toros embolados (taureaux enflammés par les cornes, NDLR). D’autres sont immobilisés, tirés par des cordes, envoyés à l’eau… Ces chiffres se maintiennent année après année. Si certaines communes arrêtent d’organiser de telles festivités, d’autres augmentent le nombre d’événements. »

La Fondation 30 Millions d’Amis se joint à ses homologues outre-Pyrénées pour demander l’interdiction de ces « fêtes » cruelles pour les animaux.

Commenter

  1. phoenix35 26/09/2021 à 14:53:44

    Effroyable !!

    J'espère que les auteurs de ces actes ignobles seront punis à la hauteur de la gravité de cette barbarie extrême !

    Il faut interdire toutes ces fêtes abjectes !

    Je viens d'écrire au Maire de Brihuegapour pour lui demander d'interdire ces spectacles barbares :

    secretario@aytobrihuega.com

     

  2. bison blanc 04/09/2021 à 19:46:53

    HORRIBLE une fois de plus !!!!!! ces personnes la responsables de cet acte de cruauté devraient etre prises dans un endroit desert pour subir la meme chose .....c est la seule justice que ces merdes meritent.

  3. regus1 04/09/2021 à 10:02:57

    Il faut mettre un terme à toutes ces festivités sanglantes avec animaux, en Espagne, mais aussi en France et ailleurs ! 

    Quant à ces individus qui foncent sur un animal sans défense et le battent ensuite à mort, que dire ? C'est honteux, scandaleux ! Il ne faut pas laisser ce type d'actes impunis !

  4. pouguy 27/08/2021 à 19:13:15

    l'espagne est restée dans ses fetes moyennageuses et n'a pas du tout évoluée, maintenant ce pays fait parti de ceux qui maltraitent le plus leurs animaux

  5. Nm74 27/08/2021 à 14:58:33

    CES LÂCHENT QUI VEULENT DONNER UNE LEÇON MEURTRIÈRE À UN ANIMAL !!

    CES INDIVIDUS QUI ONT DU SANG SUR LEURS MAINS SERONT RATTRAPÉS DANS LEURS VIES QUOTIDIENNES ! LA ROUE TOURNE!

    BOYCOTTE TOUTES LES CORRIDAS

    FERMETURES IMMÉDIATE DES ARÈNES 

    TOUS CONCERNÉS TOUS SOLIDAIRES TOUS UNIS 

  6. mamy evette 27/08/2021 à 08:13:37

    Cela me donne la nausée. Dans l'arène ou a l'intérieur, il est voué à une mort certaine et dans des conditions atroces !!! Quelle violence gratuite ! C'est insupportable.

  7. Bandy86 27/08/2021 à 05:24:53

    Nos voisins Espagnols ne sont pas plus respectueux des animaux que les Français.

    Quel pays de Merde, quand respecterons nous les animaux ? nous être humains l'espèce la plus dangereuse sur la planette.

  8. tius 26/08/2021 à 18:15:03

    Pauvre homme, il a failli abîmer sa voiture ! J'espère que son assurance va le radier car cet homme est dangereux.

    Quel héros face à tous ces abrutis qui le soutiennent car hélàs il y en a pleins les corridas !

    C'est incroyable que la débilité soit ainsi ancrée si fort dans un cerveau qui ne sert pas à grand chose... 

  9. nous pour eux 26/08/2021 à 12:52:16

     

    Non mais c'est affolant de voir de telles horreurs ! Quoi que de nos jours plus rien ne m'étonne venant de l'être humain. Mais bon de là, à le percuter ainsi pour ensuite le battre..... MAIS OUI BIEN SUR "l’édile affirme que les « images partagées sur les réseaux sociaux ne montrent que quelques secondes de ce qu’il s’est passé » et que « les informations de certains médias ne correspondent pas à la réalité ». Il faudrait encore les plaindre….. On croit rêver ! Quand je lis que chaque année 18 000 fêtes cruelles se déroule en Espagne avec toutes ces maltraitances énumérées.  Comment peut-on prendre  de tels plaisirs à pratiquer de telles coutumes au travers de telles horreurs ! L’être humain n’est vraiment qu’un CO - - - D  Une fois de plus un grand merci à la fondation de 30 millions d’Amis de se joindre à ses homologues outre-Pyrénées pour demander l’interdiction de ces fêtes vraiment très cruelles pour les animaux.

     

  10. Berneaux 25/08/2021 à 23:26:58

    Bonjour,

    Mais encore de la cruauté, on s'apperçoit vraiment que ces passionnés de toromachie sont vraiment des personnes prêt à tout et n'ont aucunes pitiés. Comment peut-on arracher la vie à un être vivant? quelle honte, c'est vous qui devraient gens haineux qui ne devraient plus être de ce monde.