Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Le refuge de la Tuilerie

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Transports

Sur l’autoroute des vacances, où faire une pause avec mon animal ?

Pour le conducteur, les pauses régulières sont un moyen de renforcer sa vigilance au volant… Et pour nos 30 millions d’amis, indispensables pour se dégourdir les pattes ! ©Erik Mclean /unsplash

Une pause de 20 minutes, toutes les deux heures : pour le conducteur, un moyen de renforcer sa vigilance au volant… Et pour nos 30 millions d’amis, une nécessité pour se dégourdir les pattes ! Mais encore faut-il savoir à quel endroit s’arrêter. Sur le réseau autoroutier, les aires de repos proposent parfois des lieux de promenade, voire même des espaces canins.

Eux aussi ont besoin d’un « stop » ! Camping sur la plage ou gîte en montagne, vous avez peut-être prévu de prendre la route pour rejoindre votre lieu de vacances. Si votre chien vous accompagne, il vous sera d’autant plus indispensable de faire des pauses régulières, non seulement pour l’hydrater mais aussi lui dégourdir les pattes et pour ses besoins hygiéniques.

Si les petites routes de campagne offrent pléthore d’occasions de s’arrêter, une seule option se présente généralement à vous sur l’autoroute : l’aire de repos. Toutefois, ces espaces n’offrent pas tous les mêmes services, d’où l’importance de préparer avec soin votre itinéraire avant de prendre le volant.

Des espaces canins, pour une pause « jeu »

En France, le réseau autoroutier est géré par une vingtaine de sociétés, appartenant pour la plupart à trois grands groupes : APRR-AREA (centre-Est et Est du territoire), Vinci (centre-Ouest et Sud) et SANEF-SAPN (Nord et Nord-Est), chacune proposant des outils pour planifier votre itinéraire en fonction des services disponibles sur-place : pompes à essence, bornes de recharge électriques, restauration… La carte interactive du réseau APRR permet de sélectionner les aires de repos disposant d’espaces canins (une cinquantaine au total). Si le réseau Vinci indique sur son site web que « certaines aires de service comme l’aire de Montélimar Est sur l’A7 proposent des espaces canins équipées de jeux et de parcours d’obstacles pour votre compagnon », il ne semble toutefois pas possible de les sélectionner sur le plan interactif. Le réseau SANEF, en revanche, ne mentionne pas l’existence d’espaces dédiés à nos compagnons, en dehors des classiques « espaces verts pour la détente ».

Une petite faim ? Malheureusement, vous ne pourrez pas forcément prendre votre en-cas en intérieur avec votre compagnon : « Les stations sont libres d’interdire ou non les animaux surtout dans les points de restauration. Mais vous pouvez leur poser la question pour savoir si cela est possible », répond l’APRR à un internaute sur Twitter. Il convient donc de vous renseigner avant le départ… à moins que vous ne préfériez déjeuner avec lui sous le soleil – pourvu qu’il soit au rendez-vous ! Quoi qu’il en soit, ne laissez en aucun cas votre animal seul dans votre véhicule : même lorsque la température extérieure semble modérément élevée, celle de l’habitacle peut grimper en flèche et l’issue pour votre compagnon risque de s’avérer fatale.

Attention aux chats !

Une attention particulière doit être portée sur les chats et NAC qui ont malheureusement tendance à fuir sur la route des vacances. De nombreux chats se perdent sur les aires d'autoroute, même ceux munis d'un harnais car ils s'en défont en quelques secondes, sous l'effet du stress lié au bruit. « Aucun harnais n'est fiable pour un chat, le corps du chat étant souple et se rétractant sous l'effet du stress, confirme Anne-Lise, la gérante du groupe Facebook "Matouroutes", d'aide à la recherche de chats perdus au cours de trajets, en particulier sur des aires d'autoroutes. D'autres chats sont perdus car ils s'échappent du véhicule lors de l'ouverture de la portière. Cela arrive aussi lors du nettoyage de leur caisse de transport. Parfois aussi, ils arrivent même à ouvrir leur caisse de transport non sécurisée ». C'est pourquoi, le nettoyage et l'hydratation doivent toujours se faire avec les portières fermées. La cage de transport, quant à elle, doit être sécurisée par des sangles ou un système de fermeture aux normes IATA.

Besoin d’aide pour vos préparatifs ? Retrouvez tous nos conseils pour partir en vacances avec votre animal – ou le faire garder en votre absence – sur la plateforme nosvacancesentreamis.com de la Fondation 30 Millions d’Amis.