Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Protection

Réglementation sur les « nuisibles » : entre avancées et statu quo

La plus haute juridiction administrative épingle le classement du Putois d'Europe comme "susceptible d'occasionner des dégâts", ouvrant ainsi la voie à une protection accrue de cette espèce. ©AdobeStock

Le Conseil d’Etat vient (enfin !) de déclasser le Putois d’Europe de la liste des « nuisibles ». Une bonne nouvelle pour cette espèce vulnérable dont les effectifs se raréfient drastiquement. La Fondation 30 Millions d’Amis déplore toutefois que d’autres espèces n’aient pas fait l’objet d’un déclassement similaire.

Le Putois d’Europe n’est plus considéré comme un « nuisible » ! Le Conseil d’Etat a effectivement annulé - partiellement - l’arrêté du 3 juillet 2019 qui classait comme « espèce susceptible d’occasionner des dégâts » (ESOD) le Putois, dont l’état de conservation est, selon le juge, « défavorable » (07/07/2021). En revanche, les autres espèces demeurent dans ce classement, exception faite pour quelques départements.

Vers une meilleure protection du Putois d’Europe

 

Le putois, classé comme ESOD dans deux départements, est dans un état de conservation défavorable.

Conseil d'Etat

Concernant les putois, ils ne pourront plus être détruits sur le territoire national au titre de la régulation des « ESOD ». Autrement dit, il ne pourront être tués ‘’qu’en’’ période de chasse. Victime de la dégradation de son habitat, de la raréfaction de ses ressources alimentaires et de collisions routières, le Putois d’Europe est inscrit depuis 2017 sur la liste rouge nationale des mammifères menacés en France selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Pourtant, l’espèce continuait paradoxalement d’être tuée dans des conditions cruelles, au titre de son statut de « nuisible ». Une situation d’autant plus aberrante que les dégâts qu’ils occasionnent sur les élevages sont inexistants ou – au pire – marginaux.

Son déclassement pourrait ouvrir la voie « à l’adoption par le ministère de l’écologie d’une protection plus stricte de l’espèce », espère la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO). Un souhait partagé depuis plusieurs années par de nombreux experts que sont la Société Française pour l’Etude et la Protection des Mammifères (SFEPM), le Conseil National de la Protection de la Nature (CNPN), le Museum National d’Histoire Naturelle (MNHN) et l’Union internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).

Un déclassement partiel et territorial

Outre le cas du Putois, 56 autres classements ont été contestés par les organisations de protection animale. Malheureusement, « malgré des arguments étayés et circonstanciés, le Conseil d’Etat n’a prononcé au final qu’une poignée d’autres déclassements », déplore la LPO. Pire ! « A la demande des chasseurs, le Conseil d’Etat a même ordonné le reclassement ESOD de la Pie bavarde et de la Fouine dans le département du Calvados, fustige la LPO. Beaucoup trop d’animaux continuent d’être indûment tués en raison de leur classement ».

Si la Martre des pins, le Renard roux, la Pie bavarde et l’Etourneau sansonnet sont désormais exclus de la liste des « nuisibles », ils ne le sont que dans quelques départements. Ainsi, le Renard roux ne pourra plus être traqué, ni dans les Yvelines ni dans l’Essonne (ainsi que dans une partie des Vosges et Val d’Oise), mais pourra continuer d’être détruit dans la plupart des autres départements de métropole (hors Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Corse). D’autres espèces – à l’instar du Geai des chênes, de la Fouine ou de la Belette – n’ont fait l’objet d’aucun déclassement. Or, non seulement elles ne provoquent aucun dégât avéré, mais de surcroît leur rôle écologique est indéniable : plantation d’arbres, régulation des petits rongeurs…

Absence de réponse ministérielle

 

L’Homme ne doit plus s’arroger le droit de détruire des espèces vivantes au prétexte qu’elles pourraient nuire à ses intérêts.

A. Bougrain Dubourg

Dès 2020, une cinquantaine d’ONG de protection animale ont demandé à la ministre de la Transition écologique et solidaire Barbara Pompili de réévaluer cette réglementation qu’elles considèrent « inéquitable, biaisée et orientée exclusivement vers la destruction »Primo, il a été établi que le classement ne prend nullement en compte les services écosystémiques rendus par les espèces visées, dont certaines sont classées ESOD malgré l’absence de dégradations significatives et avérées. Deuxio, l’impact de la destruction de ces animaux n’a fait l’objet – depuis l’entrée en vigueur du dispositif en 2012 – d’aucune évaluation. Tertio, le classement fait fi des méthodes alternatives aux mises à mort, telles que les moyens de protection.

A défaut de réponse ministérielle, la Fondation 30 Millions d’Amis a donc décidé de soutenir, aux côtés des 49 organisations, la pétition (qui a obtenu 55 000 signatures !) visant à mettre en place cet audit (28/06/2021). « Le Conseil d’Etat laisse malheureusement assez peu d’espoir quant à un véritable changement de paradigme dans la relation que nous entretenons avec la faune sauvage, conclut le Président de la LPO Allain Bougrain Dubourg. L’Homme ne doit plus s’arroger le droit de détruire des espèces vivantes au seul prétexte qu’elles pourraient nuire… à ses intérêts ! »

Commenter

  1. raygarrevou1 28/07/2021 à 11:15:01

    Bonjour à toute la communauté. Un animal NUISIBLE c'est quoi ....?Hier j'ai -intercepté- un reportage montrant un furet dans son milieu naturel . D'accord il mange souvent! Mais que mange t-il? DES SOURIS , mulots ;et autres. Vous appelez ça ..nuisibles?  Et les autres ? Le seul NUISIBLE c'est l'humain qui VEUX NETTOYER la terre qu'il veux labourer! Messieux les dirigents regardez ce qui vous entourent ! Le vie et ce qui vous permet de vivre! Comment vous feriez si vous aviez un jardin potager.........? Les coccinelles dévorent les pucerons des rosiers; furet/hermine/...chassent les rongeurs. Et les autres? Vous trouvez des NUISIBLES dans ma courte liste?

    Cordialement.  raygarrevou1.

  2. catherinebambi 16/07/2021 à 15:43:02

    Ce putois est magnifique.

    Quelle beauté, son pelage, ses yeux. C'est une merveille.

    Beaucoup d'animaux sont tués sur la route. C'est très triste ces petits cadavres qui ne demandaient qu'à vivre. Un petit coup de frein et des tas de vies seraient sauvées. Où les gens courent-ils. Que sont-ils si pressés de faire.

    Il y a pire. Ceux qui accélèrent.

    Il y a aussi beaucoup de personnes qui conduisent en faisant tout pour éviter de tuer des animaux. Comme toujours il y a le pire mais aussi le meilleur heureusement. Un très grand nombre d'activités humaines sont liées à des persécutions gratuites, soit de la flore soit de la faune.C'est vraiment dommage. Les enfants ont l'habitude depuis la nuit des temps de cueillir des fleurs et de les jeter tout aussitôt. Ne pourrait-on pas changer cela soit dans les familles soit dans les écoles. L'insecte qu'on écrase parce que c'est sale ne pourrait-on pas voir sa beauté et son utilité.

  3. catherinebambi 16/07/2021 à 15:29:50

    La nature a ses lois, on se mange les uns les autres, l'un fait des dégâts dans les champs, l'autre l'empoisonne avec les pesticides, il n'y a pas de fin....

    Ces appellations se nuisibles sont ridicules.

    A quand le classement en catégorie nuisible du plus grand destructeur de notre planète qui parvient petit à petit à ses fins puisqu'il restera bientôt seul sur cette terre, sans arbres, sans fleurs, sans animaux.... Enfinn tranquille.

     

  4. moliktania 15/07/2021 à 14:48:58

    on n est pas pres de faire comprendre ça aux chasseurs ça les amuse tant de les chasser

  5. Clairette2 15/07/2021 à 10:17:19

    Qui est le plus nuisible l'homme ou l'animal ??

  6. amabicho 14/07/2021 à 22:25:20

    Et moi qui croyais naivement qu'avec des nouveaux députés, élus au nom d'un parti qui n'existait pas auparavant, la donne allait changer! Ils ont voté à l'encontre de la défense de l'environnement ( glyphosate), et contre la plupart des articles de loi visantà protéger les animaux. Quelques putois vont être épargnés, et quelques oiseaux sauvés de la chasse à la glu. Quel bilan lamentable!

  7. Michemu 14/07/2021 à 18:57:19

    Bonjour Vous avez annoncé sur Twitter une consultation publique dans le Cher concernant un abattage de renards sous toutes ses formes

    .  Pouvez-vous me donner le lien merci

  8. nous pour eux 14/07/2021 à 15:42:42

    C'est l'être humain le nuisible ! Il y en a tant d'autres animaux à déclasser mais c'est une autre histoire.... Et oui comme le dit la fondation de 30 millions d'Amis c'est déplorable que d’autres espèces n’aient pas fait l’objet d’un déclassement similaire !

  9. chatmama 14/07/2021 à 15:28:33

    Il faut que le gouvernement français soit vraiment contraint et forcé par les directives européennes avec menace de sanction financière (comme pour la directive "oiseaux" pour cesser de permetre à un électorat chasseur de détruire la biodiversité.

  10. AID 14/07/2021 à 10:09:14

    La seule espèce nuisible sur terre et pour la terre est l.espèce humaine et elle pullule en plus ...