Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Coup de coeur

Égaré en plein centre de Besançon, un chamois a pu être relâché dans son milieu naturel

Perdu dans une cour intérieure au centre de Besançon, le chamois semblait très fatigué, mais heureusement sans aucune blessure ! ©DR

Coincé dans une cour intérieure en plein centre de Besançon, un chamois a été sauvé grâce à la mobilisation d'un riverain, d'un policier municipal et de deux élues. Fatigué mais pas blessé, l’animal a pu être relâché dans son habitat naturel. 30millionsdamis.fr revient sur ce sauvetage émouvant !

Un petit chamois… perdu en plein centre ville de Besançon (09/05/2021) ! Face à l’animal apeuré, un riverain n’a pas hésité à solliciter l’aide de la déléguée à la condition animale de la ville qui s’est immédiatement mobilisée pour secourir le capriné. « Sachant que le bien-être animal est important pour moi, ce monsieur s’est décidé à m’appeler, confie la conseillère municipale Marie-Thérèse Michel, jointe par 30millionsdamis.fr. Il avait bloqué le chamois perdu au sein d’une cour fermée, en attendant l’arrivée des secours. »

Vigoureux, mais fatigué par cette mésaventure

Aussitôt alertée, la conseillère municipale contacte le centre de soins de la faune sauvage Athenas, partenaire de la Fondation 30 Millions d'Amis, qui lui demande de vérifier l’état de santé du jeune chamois. Avant de se rendre sur place, l'élue informe de la situation un agent de la police municipale ainsi que l’adjointe à la biodiversité Fabienne Brauchli. « Nous nous sommes tous retrouvés à l’endroit où le petit chamois était perdu, rapporte Marie-Thérèse. Il n’était pas blessé et semblait vigoureux bien que très fatigué ».

L’animal est alors placé, à l’aide d’une couverture, dans une cage de transport afin d’être relâché dans la forêt – sur les conseils du centre Athenas –, au plus près de son lieu d’errance. « Nous sommes donc partis en voiture, en direction de la Citadelle, pour lâcher l’animal dans les bois, explique sa sauveuse. Lors du trajet, le petit était très calme. »

Relâché dans son milieu naturel… où l’attendait un congénère !

A la Forteresse Vauban, une belle surprise attend ce petit monde : en contrebas, un autre chamois pousse quelques cris, comme pour appeler son congénère. « Le petit a alors commencé à s’exciter et à bêler, détaille la conseillère municipale. Quand nous avons ouvert la porte de sa cage, il a descendu les escaliers très rapidement ; puis, il a couru vers les bois en suivant le chamois femelle, vraisemblablement sa maman ! »

Une chance que ce jeune capriné ait croisé sur sa route des âmes bienveillantes, déterminées à l’aider. « Qu’importe l’animal : j’ai à cœur de défendre les droits de tous les animaux, confirme M.-T. Michel. La condition animale est devenue un véritable phénomène de société ; l’animal n’est définitivement plus un objet ! »

Commenter

  1. pouguy 27/05/2021 à 19:00:56

    félicitation, ça n'a pas du etre facile, j'espère qu'il a retrouvé sa mère

  2. Goupil54 27/05/2021 à 15:08:55

    Bravo au riverain aux élus et à l'agent de la police municipale Une belle histoire et des gens biens 

  3. nous pour eux 26/05/2021 à 20:46:19

    Bravo Messieurs voilà des personnes vraiment humaine !

  4. Marie-Thé/75 26/05/2021 à 14:54:43

    Bravo et merci à vous pour ce beau sauvetage, cela change de toutes les horreurs que l'on peut lire. Belle et surtout longue vie auprès de ta maman petit chamois.

  5. AID 26/05/2021 à 11:57:35

     Bravo bravo bravo ... et en plus il a retrouvé sa maman ... empathie, bonne volonté et compétences et voila ... merci merci 

  6. phoenix35 26/05/2021 à 11:42:07

    Très émouvant. Un grand merci et bravo à ces personnes bienveillantes.

  7. tyty82 19/05/2021 à 21:03:45

    Super émouvant et surtout j'espère qu'il pourra reprendre physiquement et restera dans son milieu naturel entouré des siens et échappé aux curieux du déconfinement futur ou d'une sois disant balle perdu d'un éventuel chasseur qui passé par là ! Bon vent à lui et MERCI beaucoup pour cette belle attention.