Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Emotion

Rescapée d'un cirque, cette éléphante vit seule dans un zoo depuis 10 ans

Depuis sa saisie dans un cirque et son transfert vers un parc zoologique du sud-ouest de l'Angleterre, l'éléphante âgée d'environ 65 ans n'a jamais pu côtoyer d'autres membres de son espèce. ©Maria Mossman /AfE UK

L'avenir de l'éléphante Anne fait débat outre-Manche. Exploitée par un cirque pendant 55 ans, la pachyderme avait été transférée vers un zoo britannique en 2011, où elle vit depuis... seule. Les défenseurs des animaux réclament que l'éléphante, privée de contact avec ses congénères, puisse finir sa vie dans un sanctuaire en France. Les explications de 30millionsdamis.fr.

« L'éléphante la plus seule de Grande-Bretagne » va-t-elle rejoindre le sol français ? C'est en tout cas ce que réclame l'ONG britannique Action for Elephants UK (AfE UK), proposant de transférer la pachyderme vers le sanctuaire Elephant Haven situé dans le Limousin, un lieu prévu pour accueillir des éléphants rescapés des cirques et des zoos en Europe. Les défenseurs des animaux y verraient une opportunité d'offrir à l'éléphante un climat plus doux, un terrain arboré, et surtout la compagnie de congénères pour lui faire rompre avec la solitude qui la ronge. Car depuis sa saisie chez un circassien reconnu coupable de maltraitance animale – qui l'exploitait depuis 55 ans pour des spectacles – et son transfert au parc zoologique de Longleat au sud-ouest de l'Angleterre, Anne – aujourd'hui âgée de 60 à 70 ans selon les estimations – n'a jamais pu côtoyer d'autres membres de son espèce.

« Aucun éléphant ne devrait être livré à lui-même, ce sont des animaux sociaux, plaide Maria Mossman, la fondatrice de AfE UK, interrogée par la BBC (8/01/2021). A ce stade, ce serait pour Anne la dernière chance d'être dans un sanctuaire. Nous voulons que le parc de Longleat lui offre cette chance. » Si les conditions de détention de l'éléphante au zoo ont été jugées satisfaisantes par les autorités lors d'une inspection en 2018, les défenseurs des animaux déplorent que la pachyderme ne puisse pas profiter de son bassin de nage, dont l'eau serait trop froide, ainsi que l'absence d'arbres dans son petit enclos ou encore le passage de véhicules à proximité. « Nous n'avons jamais exclu de la transférer ailleurs si un lieu de vie convenable était trouvé. Toutefois, une telle décision doit être basée uniquement sur ses besoins spécifiques et son bien-être, affirme un responsable du zoo dans The Independent. Il s'agit d'une éléphante très âgée, avec des pathologies antérieures et d'autres liées à la vieillesse qui vont s'aggraver. »

D'autres exemples de transferts de pachydermes

Autre inquiétude exprimée par l'établissement zoologique, celle de la mise en contact de l'éléphante avec des congénères, périlleuse selon eux. « Il y a un fort risque que des éléphants plus jeunes et plus dominants représentent un danger physique pour Anne du fait de sa mobilité réduite en raison de l'arthrite », prévient le représentant du zoo. A noter toutefois que la pachyderme serait, si elle devait rejoindre la France, la toute première pensionnaire du sanctuaire Elephant Haven European Elephant Sanctuary (EHEES) : « Actuellement il n'y a pas encore d'éléphants à EHEES, mais nous sommes prêts à accueillir trois éléphants femelles », précisent les fondateurs sur leur site web. « Si Anne devait rejoindre le sanctuaire maintenant, elle aurait tout l'espace pour elle seule, ce qui lui donnerait le temps et la confiance de s'adapter à son nouvel environnement et à ses soigneurs avant l'arrivée d'autres éléphants, ajoutent-ils par communiqué. La sociabilisation (...) sera faite au rythme de chaque éléphant (...) avec le choix de rester ensemble ou séparés. »

Répondant aux craintes exprimées par le personnel du zoo, l'ONG britannique réclame en premier lieu une évaluation de la santé de l'éléphante par un vétérinaire indépendant afin d'éclairer une éventuelle décision de déplacement. Si le sort de la vieille éléphante est donc loin d'être décidé, d'autres pachydermes « solitaires » ont récemment fait l'objet de transferts vers des sanctuaires à l'étranger, à l'instar de Kaavan, surnommé « l'éléphant le plus seul du Pakistan » envoyé dans un sanctuaire au Cambodge sous l'influence d'une mobilisation internationale menée par l'ONG Four Paws, partenaire de la Fondation 30 Millions d'Amis.

Commenter

  1. lety77 18/03/2021 à 19:34:54

    PAS FORT les ANGLAIS en matière de ZOO, si on s'en réfère à la photo de cette pauvre éléphante !!

    Il faut qu'elle soit recueillie effectivement dans un endroit paisible, où elle ne soit pas seule...

    Je compte sur la FONDATION pour mener cette nouvelle affaire à sont terme pour sauver cette pauvre petite, qui a déjà connu l'enfer des cirques !!

  2. pouguy 12/03/2021 à 19:00:13

    ce zoo est indigne

  3. Simonlm 11/03/2021 à 09:23:20

    Il faut la bouger de suite pour qu'elle puisse enfin connaitre serenite et chaleur.
    D'autre part, d'accord avec Nous pour eux et Omanie. Si les procedures sont trop compliquees, alors il faut les simplifier!!!

  4. Maurin.séolane 10/03/2021 à 21:10:38

    Les grattes papiers ralentissent tout cherchent des excuses pour accomplir le bien donner du bonheur à des vies malheureuses mais RIEN ne les empêche de dormir et vivre dans leur bonheur à  eux. Le malheur des animaux n est pas important.

  5. Chowcat 10/03/2021 à 21:08:26

    La souffrance et détresse animale n 'est jamais prise en compte et c 'est inadmissible : en voici encore une preuve avec cette pauvre Eléphante Anne .....

    Quand cesseront toutes ces maltraitances ? ....

  6. Bandy86 10/03/2021 à 19:57:33

    Pouquoi attendre pour la transferer dans un sactuaire ou elle serait beaucoup mieux, ce n'est pas quand elle aura rejoint les étoiles qu'il faudra dire " si on avait su on l'aurai fait plus tôt", C'est maintenant. Il faut quelle finisse sa vie dans des conditions meilleurs. Attendre, toujours attendre que quelqu'un prenne une décision. Et le bien être alors ils en font quoi ??

  7. PIE77 10/03/2021 à 17:45:00

    Merci de tout faire pour offrir à cette pauvre bête une fin de vie bien méritée.

    Son calvaire n'a que trop duré.

  8. nous pour eux 10/03/2021 à 15:41:22

     

    C'est aberrant de voir de telles choses de nos jours ! Pauvre bête MAIS bien sur Si Anne devait rejoindre le sanctuaire maintenant, elle aurait tout l'espace pour elle seule, ce qui lui donnerait le temps et la confiance de s'adapter à son nouvel environnement et à ses soigneurs avant l'arrivée d'autres éléphants. Comme le dit OMANIE Ne peut-on, pour une fois faire abstraction des démarches compliquées et transporte cette éléphante vers un sanctuaire ?

     

  9. NITOUCHE 10/03/2021 à 14:51:19

    Tout cela me paraît bien gentil, oust les cirques avec des animaux, exit les spectacles vivants avec des animaux ! confiscations et saisies, OK, mais il faut s'assurer que ces pauves bêtes intègrent réellement des havres de sauvegarde et de paix, qui aient l'expertise nécessaire pour offrir à tous ces animaux traumatisés toutes les conditions nécessaires au maitien de l'espèce en captivité, et ça visiblement, ce n'est pas sûr dans tous les cas ! Les associations font déjà un travail colossal, et grand merci à elles, mais il faut assurer le suivi. 

  10. Omanie 10/03/2021 à 14:32:09

    Ne peut on, pour un e fois faire abstraction des démarches compliquées et transporte cette élé^hante vers un sanctuaire?Allons, un peu d'humanité!