Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Une proposition de loi pour interdire les images zoophiles

Une proposition de loi pour interdire les images zoophiles

Muriel Marland-Militello, députée des Alpes-Maritimes (06), a déposé une proposition de loi visant à interdire la représentation des actes zoophiles. La Fondation 30 Millions d'Amis soutient cette initiative qui viendrait combler un vide juridique.

Muriel Marland-Militello, députée des Alpes-Maritimes (06), a déposé une proposition de loi visant à interdire la représentation des actes zoophiles. La Fondation 30 Millions d'Amis soutient cette initiative qui viendrait combler un vide juridique.

Alors que les sévices de nature sexuelle envers les animaux sont prohibés depuis 2004, une nouvelle proposition de loi (24/06/10) visant à interdire leur représentation vient de voir le jour. C’est Muriel Marland-Militello, élue UMP des Alpes-Maritimes (06) et déjà à l’origine d’une proposition de loi anti-corrida en juin dernier, qui souhaite à présent renforcer la législation punissant les actes de cruauté : « La représentation de la zoophilie est un acte de cruauté, au même titre que l’acte en lui-même, indique la parlementaire. Ce type d’images constitue un manque de respect envers les animaux qui doit être puni des mêmes sanctions. »

Une proposition de loi pour interdire les images zoophiles

Un véritable vide juridique

La loi condamne jusqu’à deux ans de prison ferme et 30 000 euros d’amende les personnes reconnues coupables « d'exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité » [article 521-1 du Code pénal, NDLR]. Elle a en revanche oublié ceux qui véhiculent ce type d’images via notamment des sites Internet spécialisés accessibles facilement par n’importe quel internaute, et ce quel que soit son âge, ou les magazines et les DVD qui circulent de façon incontrôlée. Dans le collimateur de l’élue, les hébergeurs de contenus sur Internet, mais également ceux qui enregistrent, importent ou exportent ces photos et vidéos : « Ce sont des associations qui m’ont alertée sur ce sujet encore très tabou, précise Muriel Marland-Militello. C’est grâce à leur travail que les députés sont alertés et peuvent ensuite adapter les lois pour que celles-ci correspondent à notre conception du bien-être animal. »

Les hommes politiques à la traîne

Si la protection animale n’a aucune difficulté à trouver le soutien des citoyens, il n’en est pas de même du côté des hommes politiques. Pour être soumise au vote de l’Assemblée nationale, cette proposition de loi doit être en effet inscrite à l’ordre du jour : « J’essaie de pousser le président du groupe UMP à l’Assemblée et le président de l’Assemblée nationale [Jean-François Coppé et Bernard Accoyer, NDLR], ainsi que les députés de l’opposition à soutenir ce texte et à prendre leurs responsabilités » explique Muriel Marland-Militello. Une critique adressée sans complaisance à son propre parti, « très en retard » en termes de bien-être animal et épinglé à plusieurs reprises sur son immobilisme : « De nombreux parlementaires ont peur de prendre position en faveur des animaux, et en politique, la peur est très mauvaise conseillère », ajoute-t-elle, visiblement très déterminée.

La Fondation 30 Millions d’Amis soutient cette initiative qui vise à renforcer notre législation en matière de protection des animaux. Certains pays font d’ailleurs figure d’exemple : pour des actes similaires, un citoyen suisse risque jusqu’à trois ans de prison [article 197 du Code pénal, NDLR], et ce depuis 2001.

Lire la proposition de loi contre les images zoophiles


Photo : © Danielle Bonardelle - Fotolia.com

Commenter

  1. Kasumii 01/08/2010 à 22:28:08

    Vraiment bravo à cette députée très courageuse.

    Ces atteints appelés zoophiles ne méritent pas de rester en liberté comme ça. C'est totalement affreux et scandaleux... C'est totalement horrible pour les animaux que des hommes excercent une 'pratique' aussi cruelle sur eux... =(

     Je propose en plus des 2 ans d'emprisonnement et des 30 000€, un long séjour dans un hôpital psychiatrique, parce que pour faire ce genre de choses, il faut vraiment être dérangé... =/

  2. alpha05 20/07/2010 à 21:26:32

    Bravo ! Heureusement qu'il existe des personnes courageuses prêtes à faire avancer les lois dans le bon sens !!

    De telles initiatives ne sont pas très populaires ni flatteuses aux yeux du monde politque ; il faut donc plus de temps pour leur faire admettre l'intérêt de cette proposition de loi.

    Merci et Courage !!!

  3. Carol 17/07/2010 à 23:49:20

    Je suis d'accord avec cette députée, bravo d' avoir le courage de parler de cela, et de remuer vos "amis" politiques!

     Vous avez raison, Madame,de pousser les membres de votre parti politique à prendre leurs responsabilité, effectivement, la protection animale "dérange" certaines personnes et d' autres n'osent pas en parler !

    Mais alors qui le fera ? Vous tous qui êtes élus, n'ayez pas peur , vous êtes là car nous l'avons voulu et nous vous avons désigné pour cela aussi! Vous êtes notre voix, et nos amis les animaux ont grandement besoin de votre soutien et de votre aide!

     Notre pays n' en ressortira que grandi, car avouons le  jusqu'à maintenant ce n' est pas la protection de ses animaux qui le préocupe beaucoup!

  4. Tecumseh 17/07/2010 à 18:52:26

    Enfin une loi pour condamner tous ces malades mentaux ! Il était temps...Wink

  5. gamin51 17/07/2010 à 18:38:17

    Je trouve incompréhensible que l'on puisse faire de telles orgies ,et les diffuser sur la toile.Nous vivons dans un monde de désaxé.

    Que font nos politiciens pour la cause animal!!!

  6. Phébus des Tours 16/07/2010 à 14:20:34

    Étonnant que ce soit une élue UMP qui propose des lois pour protéger les animaux, et notamment anti-corrida, quand on sait que Sarkozy, qui a assisté aux tortures pratiquées encore dans le Sud, et Simon Casas, aficionado et ancien torero bien connu, sont copains comme cochons...

    Quoi qu'il en soit, c'est vrai qu'il faut vraiment être cinglé pour être zoophile, ou un détraqué sexuel, je ne sais pas... C'est vraiment contre nature. Parmi les nombreuses lois proposées, en voilà (enfin) une qu'il serait bon d'appliquer.

  7. vie sauvage 16/07/2010 à 11:11:06

    je viens de lire la proposition de loi contre les zoophiles,je suis choquee par cela car avoir des relations sexuelles avec des animaux c'est horrible,ces gens ne sont pas normal il faudrait les enfermer .

  8. MissCroft. 16/07/2010 à 01:37:28

    Ce serait vraiment merveilleux que ça aboutisse!