Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Faune

Ce petit oiseau protège les rhinocéros du braconnage !

Grâce à leur cri, les pique-boeufs alertent les rhinocéros sur lesquels ils se nourrissent de la présence éventuelle de braconniers. ©Adobestock

En Afrique du Sud, les rhinocéros qui portent sur leur dos des pique-bœufs évitent plus efficacement les braconniers que leurs congénères solitaires ! Ces oiseaux apparaissent comme de véritable sentinelles, indispensables à la protection de cette espèce en danger critique d’extinction. 30millionsdamis.fr espère que ce constat scientifique incitera les autorités locales à réintroduire des pique-bœufs pour réduire le braconnage et ainsi restaurer les populations de rhinocéros.

Gagnant-gagnant ! Si les pique-bœufs se réfugient sur le dos des rhinocéros pour se nourrir de leurs parasites, en retour, ces oiseaux au bec jaune et rouge alertent les mammifères en cas de présence humaine (« Oxpeckers help rhinos evade humans », Roan D. Plotz, Wayne L. Linklater, Current Biology, 04/2020). Heureuse symbiose ! Pour parvenir à cette découverte, des scientifiques ont observé, pendant plus de deux ans, près de 115 pachydermes qui arpentent la réserve africaine d’Hluhluwe-Umfolozi.

Les pique-bœufs alertent par leur cri les rhinocéros en cas de présence humaine

 

Plus il y a de pique-boeufs sur le rhinocétos, plus vite l'humain est détecté ! 

Roan Plotz, Biologiste

« Notre expérience a révélé que les rhinocéros sans pique-bœuf ne détectaient un humain à l’approche que dans 23% du temps. En revanche, ceux qui avaient des pique-bœufs ont détecté l’humain qui s’approchait dans 100% des cas, analyse Roan Plotz, co-auteur de l’étude et biologiste à l’Université Victoria (Australie). Et plus le rhinocéros transporte de pics, plus la distance à laquelle un humain est détecté est grande. »

En effet, les rhinocéros – certes pourvus d’une ouïe et d’un odorat développés – ont une vue médiocre : « Si les conditions le permettent, un chasseur peut s’approcher d’un rhinocéros à 5 mètres, tant qu’il reste dans le bon sens du vent », explique R. Plotz. A l’inverse, les volatiles bénéficient d’une vue perçante qui leur permet de détecter toute présence humaine, avant d’alerter, par leur cri, le mastodonte qu’ils chevauchent !

Réintroduire des pique-bœufs pour favoriser leur conservation… et celle des rhinocéros !

 

La réintroduction de pique-bœufs permettrait d'aider les rhinocéros à éviter les braconniers.

R. Plotz

Chassés par les humains pendant des dizaines de milliers d’années, les rhinocéros sont, aujourd’hui, au bord de l’extinction. Et le braconnage en est la cause première : les cornes de rhinocéros sont prisées, tant pour leurs prétendues vertus thérapeutiques que pour le symbole de réussite sociale qu’elles revêtent. Certes, les efforts de conservation ont contribué à une légère hausse des effectifs depuis 2012. Mais l’espèce n’est pas pour autant sauvée de l’extinction selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Et l’épidémie de Covid-19 n’a fait qu’accentuer ce fléau, l’impact économique de la crise sanitaire ayant contraint les personnes sans revenu à se tourner vers le braconnage.

Or, les rhinocéros sont nécessaires à la survie des pique-bœufs : ils constituent leur source d’alimentation. Les oiseaux pourraient donc avoir développé un comportement protecteur pour préserver leur source de nourriture et, par la même occasion, favoriser leur propre conservation. Malheureusement, les populations de pique-bœufs ont sensiblement diminué, au point de disparaître dans certaines régions. Il en résulte que de nombreux rhinocéros vivent désormais sans « gardien » dans leur milieu naturel. La réintroduction de pique-bœufs contribuerait donc à la conservation des deux espèces.  « Nous ne savons pas si la réintroduction des oiseaux réduirait considérablement les impacts de la chasse ; en revanche, nous savons que ceux-ci aideraient les rhinocéros à éviter les braconniers, ce qui en soi est un grand avantage », résume le scientifique. 

Commenter

  1. Potironne 16/09/2020 à 12:30:32

    Les éléphants, les rhinocéros, les tortues, les chiens, les chats, les chauves souris, les pangolins. Quand donc les chinois vont arrêter de massacrer les espèces animales ?? Pour des vertus soi-disant thérapeutiques totalement inexistantes ! Ou les chats, les chiens pour leur fourrure ? Les pangolins, les tortues pour leurs écailles.... Ah j'oubliais, les requins massacrés pour leur ailerons et relâchés agonisants ! Enfin bref.... Je me doute qu'on va me répondre qu'ici aussi il y a des coutumes barbares comme la corrida ou la chasse à courre, oui, mais il faut lutter aussi contre çà bien sûr !

  2. Maurin.séolane 09/09/2020 à 15:34:52

    Je n ai jamais compris pourquoi les cornes de rhinocéros les défenses d elephants ne sont pas scier pour sauver ces vies magnifiques. C est très bizarre de laisser tuer ces merveilleuses vies au lieu d oter ce qui est convoité par l humain. D ailleurs ce BIPEDE n a qu a s arracher les dents et il aurait de l ivoire pauvre taré. Nos enfants ne connaîtront ces âmes que dans les musées à cause de la valeur que cet être dénué de sentiments leur donne. Lorsque la terre se revoltera car malraitee tout ce fric protegera-t-il ces assassins ???  Je les hais. [***]

  3. Gryffondore 06/09/2020 à 18:54:28

    Un exemple de collaboration intelligent. Les oiseaux sont formidables et d'une beauté ! Pas de braconnage si pas de demande. Il faut sanctionner lourdement ces achats...

  4. pouguy 04/09/2020 à 18:45:56

    comme quoi, cet oiseau est un bon gardien, pour agir contre le braconnage il faut condamner la corruption car souvent les braconniers sont protégés par les politiques de leur pays

  5. Bandy86 03/09/2020 à 01:38:49

    Les animaux sont en dangé, il faut mettre tout en place pour les sauver, mais beaucoup trop de personnes, pays, régions, se moquent pas mal du devenir des animaux. L'homme détuits tout.

  6. nous pour eux 02/09/2020 à 11:57:12

     

    Il faut réagir pour mettre fin à tous ces braconniers ! Il y a des solutions.... Protégeons tout ce qui peut l'être tant qu'il en est encore temps !