Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Protection

Les Français (très) largement favorables à l'organisation d'un référendum pour les animaux

Fin des cages, des spectacles avec animaux sauvages, de la chasse à courre, de l'élevage intensif... 6 mesures pour lesquelles les Français sont prêts à aller voter ! ©L214 /Référendum pour les animaux

Une volonté d'agir largement partagée ! 73 % des personnes interrogées se déclarent favorables à l'organisation d'un référendum sur le droit des animaux, selon un sondage Ifop. Parmi ceux qui se déplaceraient aux urnes, 89 % voteraient « pour » la proposition de loi incluant 6 mesures majeures de protection animale. La Fondation 30 Millions d'Amis soutient cette initiative sans précédent.

Nos concitoyens, prêts à se mobiliser massivement en faveur des animaux ! Selon un sondage révélé par le Parisien, mené par l'Ifop en juillet 2020*, 7 Français sur 10 se déclarent en effet favorables à l'organisation d'un « référendum sur le droit des animaux », et 71 % envisagent de signer la pétition nécessaire pour enclencher le processus législatif. Rapporté au nombre total d'électeurs répertoriés par l'Insee en France en février 2020 (47,7 millions), cela suggérerait environ 33,8 millions de signataires potentiels... soit bien au-delà du minimum exigé par la loi (4,7 millions de signatures à recueillir dans un délai de 9 mois). A condition, bien sûr, que les intentions exprimées par les sondés se traduisent in fine en acte concret dans la population générale.

Une démarche à fort potentiel de succès en milieu rural

A ce jour, près de 400 000 personnes se sont déjà engagées – sur le site dédié – à signer la demande d'organisation du Référendum d'Initiative Partagée (RIP) pour les animaux. Toutefois, le recueil des signatures à proprement parler ne pourra être lancé qu'après avoir obtenu le soutien de 185 députés et sénateurs. Si son organisation était confirmée, le taux de participation au référendum pourrait alors approcher les 50 % : 49 % des personnes interrogées se sont dites « tout à fait certain[e]s » d'aller voter, le cas échéant. Enfin, parmi les sondés désirant se rendre aux urnes, 89 % voteraient « pour » les mesures proposées, à savoir : interdire l'élevage en cage, les élevages à fourrure, la chasse à courre et les chasses traditionnelles ; bannir les spectacles d'animaux sauvages ; cesser de recourir à l'expérimentation animale lorsque les alternatives existent ; et enfin, sortir de l'élevage intensif.

Autre enseignement d'importance, ce sondage révèle que le profil sociologique des personnes favorables à l'organisation de ce RIP pour les animaux provient à 77% des communes rurales et à 78% des catégories dites populaires, et ce, toutes tendances politiques confondues : bien loin du cliché du "bobo parisien" brandi par ses détracteurs !

« Ce sondage confirme que le bien-être animal n'est pas une lubie défendue par une poignée d'individus "bobos", "déconnectés" ou "trop sensibles", mais au contraire l'un des sujets de société jugés cruciaux par une majorité de Français, confirme Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis. L'opinion exprimée par les sondés montre également la faisabilité de cette démarche. » La vive réaction exprimée par les défenseurs de la chasse à courre [qui ont adressé aux parlementaires français un courrier faisant l'apologie de leur funeste pratique, NDLR], démontre – malgré elle – le fort potentiel de succès du référendum pour les animaux. Si le gouvernement de Jean Castex a renoncé à se doter d'un secrétariat d'État dédié à la condition animale, les Français pourraient bien se saisir de cet instrument démocratique pour que leurs attentes en matière de bien-être animal se traduisent (enfin !) en avancées concrètes !

*Étude Ifop pour Caniprof réalisée par questionnaire auto administré en ligne du 15 au 16 juillet 2020 auprès d'un échantillon de 1 007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus résidant en France métropolitaine.
Avertissement
 : l'Ifop rappelle que les résultats de cette enquête doivent être interprétés comme une indication significative de l'état des rapports de force actuels dans la perspective d'un hypothétique scrutin référendaire. En aucun cas, ils ne constituent un élément prédictif des résultats le jour du vote.

Commenter

  1. pouguy 30/07/2020 à 18:16:35

    tout à fait d'accord, j'ai meme répondu à la question, donc je suis inscrite

  2. sanimorte.jean-claude@orange.fr 30/07/2020 à 15:25:28

    entierement d'accord.et il faut une loie contre l'abandon.

  3. Urushi 29/07/2020 à 16:57:42

    Oui, un référendum pour qu'enfin on prenne conscience de ce que les animaux endurent pour les caprices humains.

    Oui, un référendum !

  4. JMPCOMPUTER 29/07/2020 à 16:26:41

    Bonjour,

    Oui, évidemment, un référendum, ce serait intéressant. Le problème est que les politiques sont plutôt allergiques à ce genre d'initiative. On les compte sur les doigts d'une seule main en France ! Le dernier a eu lieu le 29 mai 2005, d'après mes recherches.

    Il faudrait donc inciter le Président de la République actuel, Emmanuel Macron, à rendre ce genre d'initiative plus courante. Pas facile, surtout s'il s'agit du bien être des animaux !

    Merci.

  5. chatmama 29/07/2020 à 14:11:11

    je ne suis pas une bobo parisienne, simple citoyenne à la retraite je suis entièrement pour. J'ai même écrit au députéet au sénateur de Paris de ma circonscription pour leur faire approuver.

  6. AID 29/07/2020 à 11:28:46

    Comme les français veulent cela ne se fera pas ..

  7. Bandy86 29/07/2020 à 11:26:45

    73% favorables et 89 % voteraient pour, alors pourquoi rien ne bouge !! Notre gouvernement en a vraiment rien à faire des animaux, en voici encore la preuve !!!!

    A quand le respect du bien être animal ?

  8. invariant 29/07/2020 à 11:12:55

    Bien sûr que oui ! Seul MACRON est un obstacle. Il se fo.tpas mal des 78% de français et préfère réunir quand ça l'arrange

    une centaine de beni oui oui.

  9. charbonnette 29/07/2020 à 09:56:53

    Favorable.