Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Protection

Vers la fin de l’exploitation d'animaux rares dans les soirées d'Hollywood

Illustrée par le film "The Party" (1969), l'utilisation – bien réelle – d'animaux sauvages dans les soirées hollywoodiennes pourrait enfin cesser. ©DR

(Avec AFP) - L'utilisation d'animaux exotiques comme les girafes, les tigres ou les éléphants à des fins de divertissement est en passe d'être interdite à Los Angeles, selon un vote du conseil municipal qui met fin à une pratique en vogue dans de somptueuses réceptions hollywoodiennes (18/02/2020). En France, la Fondation 30 Millions d’Amis récupère régulièrement des animaux sauvages détenus illégalement par des particuliers.

« Ce problème de maltraitance de bêtes sauvages a été porté à mon attention il y a quatre ans, quand un girafon et un éléphanteau ont été aperçus dans le quartier de Hollywood Hills alors qu'ils étaient en route vers une fête privée », a déclaré le conseiller municipal David Ryu, l'homme à l’origine de l'ordonnance qui a été approuvée à l'unanimité. « C'était plus qu'inacceptable, et nous devions y mettre fin », a-t-il justifié, en évoquant une mode contraire aux « valeurs » de la métropole.

Pingouins pétrifiés de peur, félins hébétés et autres "accessoires de fête"

Les controverses liées aux animaux sauvages dans les soirées d'Hollywood ne datent pas d'hier, a indiqué M. Ryu, citant des plaintes de voisinage liées notamment au bruit occasionné par ce genre "d'attraction". La nouvelle mesure, qui doit encore être approuvée par le maire de Los Angeles, veut interdire l'exploitation d'animaux sauvages lors de festivités privées ou de spectacles. Elle empêcherait également de chevaucher des animaux exotiques à des fins de divertissement. Elle n'affecterait cependant pas le zoo de Los Angeles, libre de continuer à montrer des animaux dans un but éducatif.

L'Etat de Californie a déjà interdit les bêtes sauvages dans des cirques. La nouvelle loi a été soutenue par l'organisation de défense de la cause animale PeTA et la Performing Animal Welfare Society (PAWS) qui soigne les bêtes issues de l'industrie du spectacle. « L'utilisation de pingouins pétrifiés de peur, de félins hébétés et d'autres bêtes sauvages comme accessoires de fête condamne des animaux doués de sensibilité à des vies misérables dans des cages et des remorques. Elle peut aussi mettre les fêtards en danger, a déclaré Rachel Mathews, une responsable de PeTA. Nous avons hâte de voir le jour où il sera illégal de traîner ours, girafes, éléphants et lions en soirée. »

Simba, Ysis, Yoda… et les autres !

En ce début d’année 2020, la Fondation 30 Millions d’Amis a dû faire face en France à une inquiétante recrudescence d’abandons de petits fauves… « Les vidéos de personnes influentes sur les réseaux sociaux, qui se mettent en scène avec des fauves, peuvent inciter les internautes à s’en procurer pour faire de même », s’était alarmée alarme Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis, peu après le sauvetage de Simba, le 3e lionceau récupéré par nos équipes en seulement 2 semaines. « Aujourd’hui, qui dans notre pays peut avoir deux adultes en capacité de procréer et d’alimenter un tel trafic en bébés fauves ? Des zoos ? Des cirques ? » s’était-elle interrogée, pointant l’urgence d’interdire la reproduction des animaux sauvages dans les établissements qui les exploitent pour les spectacles et de mettre en place une transition nécessaire avant de mettre un terme définitif aux cirques avec animaux.

Commenter

  1. Emilia324 28/02/2020 à 20:21:49

    Est ce que ils savent ce que ça fait il ne peuvent pas imaginer ce qu’ils endure le pire c’est qu’il n’on rien demandé rien fait de mal

  2. AnneV 19/02/2020 à 18:22:12

    Il faudrait que ces pratiques stupides de personnes qui ne savent plus comment s'amuser soient mondialement interdites ! Mais on y viendra !

  3. guilaine 80 19/02/2020 à 15:11:38

    Rien à faire quand on a trop d argent voilà on fait tout et n'importe quoi c'est honteux qu'on laisse faire ça j'espère bien que ça va s'arrêter je suis écœuré. Cette bonne femme qu'on voit toute souriante cette im****** je préfère me taire sa me répugne