Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Débat

Les images insoutenables d’un abattoir de chevaux dans le Jura

La plupart des animaux mis à mort dans cet abattoir sont d’anciens chevaux de course / ©Capture d'écran L214

Une vidéo extrêmement choquante tournée au sein de l’abattoir équin d’Equevillon, dans le Jura, a été dévoilée par L214 et Konbini (19/12/2018). La plupart des animaux mis à mort sont d’anciens chevaux de course. La Fondation 30 Millions d’Amis, qui porte régulièrement secours aux chevaux sur le terrain, est scandalisée par ces horreurs qu’elle dénonce depuis de nombreuses années.

Des chevaux terrorisés portant des blessures non soignées, d’autres baignant dans leur sang après avoir été éventrés le tout pour servir le commerce de la viande. Voici ce qu’on peut voir sur les images diffusées par L214 et Konbini  (19/12/2018). Tournée à l’intérieur des écuries d’un abattoir équin d’Equevillon (39) entre août et novembre 2018, la vidéo montre ainsi le calvaire des chevaux de course qui ne fréquentent plus les hippodromes parce qu’ils sont trop vieux... ou qu’ils ne remportent plus assez de prix.

D’après les certificats retrouvés dans l’abattoir, les animaux ont entre 2 et 15 ans. « On a parié sur eux, explique Sébastien Arsac, co-fondateur de L214 dans la vidéo. C’était des stars quand ils courraient dans les hippodromes. Et puis, ils finissent leur vie de façon lamentable et choquante dans un abattoir. En théorie, un cheval peut vivre jusqu’à 30 ans mais les propriétaires de ces animaux s’en sont débarrassés. »

« Certains n’ont aucun scrupule à se faire de l’argent sur leur dos »

 

Ce qui est monstrueux, c’est qu’on exploite ces chevaux durant toute leur vie.                                                 Reha Hutin

« Ce qui est monstrueux, c’est qu’on exploite ces chevaux durant toute leur vie dans les manèges, pour le loisir ou pour les courses, s’insurge Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis. Et certaines personnes sans scrupules se font encore de l’argent sur leur dos en les revendant aux abattoirs. Ceci rend notre travail de sauvetage d’autant plus difficile que nous sommes obligés de les racheter au prix fort. Ces gens sans vergogne n’hésitent pas à faire de la surenchère quand ils nous voient venir. Ce qui est encore plus triste, c’est que les chevaux de course filmés a Equevillon ont fait gagner des millions d’euros à leurs propriétaires, en retour ces derniers ne trouvent rien de mieux que de les envoyer à la boucherie. »

Chaque année, ce sont environ 13000 chevaux, dont une grande partie de trotteurs, qui sont abattus de la même manière que dans l’abattoir présenté dans la vidéo. Cela fait de nombreuses années que la Fondation tente d’intervenir auprès des PMU et de France Galop pour qu’un pourcentage des immenses gains générés par ces chevaux soient affectés à leur retraite. Mais en vain, en allant à l’abattoir, ils rapporteront quelque 600 euros, un petit profit pour une immense souffrance.

La Fondation 30 Millions d’Amis sur le terrain pour les chevaux

Scandalisée par ces images, la Fondation 30 Millions d’Amis connait cette terrible réalité ; elle effectue de nombreux sauvetages sur le terrain, à la demande des autorités. La Fondation 30 Millions d’Amis est, à ce jour propriétaire de plus de 800 chevaux sauvés de l’abattoir ou saisis. Ces derniers sont répartis dans des familles et des pensions. Actuellement, elle  construit dans le Cher un sanctuaire de 200 hectares où déjà 400 chevaux paissent tranquillement dans leurs enclos.

Commenter

  1. Silvare 16/02/2020 à 14:51:39

    Je vois pas se qu'il ya de choquant, les blessures son lié au transport régréttable ma ça arrive et si l'animal était en souffrance a cause de ça il auait été abattu en urgence.

    Pour se qui est des animaux qui bouge encore alors qui son saigné se n'est rien d'autre que du reflexe post mortem. Se que L'association L214 ne dis pas c'est qu'il y des fonctionnaires de l'état qui son présent en permanence sur les abattoirs pour s'assurer que les animaux sont bien inconcient lors de leurs saigné.

    Je trouve ça hypocrite de vous énervez contre les abattoirs comme ça, juste pour des image sortie de leurs contextes et surtout que cela ne vous empêchera pas de continuer de consommer de la viande même si se n'est pas du cheval.

    Au lieux de dire des choses idiotes sans savoir reseigner vous sur comment fonctionne un abattoir et se que fait l'état pour éviter la maltraitance animal.

  2. AnneV 30/12/2019 à 19:14:00

     Je n'ai jamais mangé de cheval (mauvais pour tout !) De toute façon, je suis végétarienne depuis 18 ans !! (j'adore la viande mais je ne mange pas mes copains !!) et j'ai une santé de fer !! Pour moi, les boucheries chevalines vont mourir (tout comme les cirques animaliers) et ce ne sera pas le gouvernement qui va légiférer mais nous.....qui allons zapper ces institututions de souffrance.

  3. AnneV 30/12/2019 à 18:49:23

    Si ces associations merveilleuses n'étaient pas là ?!!! Sûr, Macron les prendrait !! Il aime tellement les animaux !!!!!!!!!!!!! (en passant, j'espère que son pauvre chien est pris en charge par l'Elysée, parce que lui !!!!!)

  4. anonyme 15/08/2019 à 01:46:50

    Bandes de pourritures

  5. Ginou21 09/01/2019 à 10:33:53

    c est trop horible  il faut que cesse ces tueries!!!! , cette maltraitance est insuportable  je ne mange plus de cheval  car cela est bien trop attroce

    il faut fermer ces abattoirs  et donner une vie descente   a ces chevaux 

    video insuppotable bien sur !!!!!! mais il faut savoir ce qui est fait afin ,que puisse cesser ces ignobles pratiques

    si j avais de la place et beaucoup d argent je sauverais tous ces animaux qui n on rien demander mais , reclame douceur et vie paisible

  6. amoureusedesanimaux11 26/12/2018 à 23:42:28

    Comment on peut faire sa aux animaux les abbatoirs me dégoute c'est pour sa que je ne vas jamais et que je n'irai jamais a Macdo KFC et les autres restaurant fastfood. Adopter n'importe quel animal c'est une responsabilité et pas qu'une petite et sa beaucoup de gens ne le comprène pas. On n'adopte pas un animal sur on coup de tête il faut que ce soit réfléchie. Et ses personne ne réfléchisse pas il ne les veulent même pas pour passer du bon temps mais pour faire de l'argent et ça c'est ********.

  7. marie62620 23/12/2018 à 14:47:57

    Vidéo horrible obliger de l’arrêter avant la fin c affreux ce qu’on leur fais subir certaine personne sur terre n’ont pas de coeur tout simplement !!!!

  8. gavroche69 22/12/2018 à 08:19:25

    @ CALIKO :

    Je n'arrive pas à savoir si il faut rire ou pleurer à la lecture de telles inepties...

    Parfois on se demande pourquoi le monde va si mal...

    Et puis on lit (enfin on essaie parce que c'est pas évident à décrypter) des aberrations telles que les vôtres et on comprend mieux pourquoi le monde va si mal ...

    Par contre ça serait bien d'éviter de parler de "bon sens"...

  9. taloche38 21/12/2018 à 01:09:56

    l'homme est caractérisé par une intelligence développée !!! J'ai honte de faire partie de cette espèce !! Quand on voit ce qu'il est capable de faire par cupidité, je me demande si cela pourra cesser un jour et si cette planète, sa faune et sa flore se relèveront de cette extermination.

  10. Kenzy 20/12/2018 à 21:49:24

    Je n'ai même pas pu regarder la vidéo. J'en ai trop vu, j'imagine la terreur des chevaux qui sont des hyper-sensibles puis la souffrance lors de l'ignoble abattage. Je suis choquée, le mot est faible, que des "humain"? faisant partie de la même espèce que moi ne ressentent rien : ni les cris de souffrance, ni les convulsions de douleur... ces gens ne ressentent rien. A notre siècle les abattoirs, puisque malheureusement ces lieux de mort vont continuer à exister, devraient être modernes afin que l'animal n'ai pas le temps de paniquer et que sa mort soit instantannée. J'ai vraiment de la haine pour les élus qui savent, qui pourraient faire mais non même les caméras sont refusées. Cette vidéo devrait être diffusée partout, médias, réseaux sociaux... c'est la seule façon de faire diminuer peu à peu la consommation de ce que les lobbys appellent cyniquement "la viande sur pied". Si certains individus sont hermétiques à la souffrance des animaux, beaucoup de personnes seront à nouveau choquées. C'est vraiment le meilleur moyen de pression face à l'immobilisme du gouvernement.