Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Faune

6 bébés singes laineux sauvés au Pérou

Les 6 bébés singes laineux sont bien arrivés au sanctuaire Ikamapérou. © Ikamapérou

Ils ont failli mourir : 6 bébés singes laineux, une espèce menacée, ont pu être secourus grâce à l’association Ikamapérou et la Fondation 30 Millions d’Amis. Voici des nouvelles de ces petits rescapés !

Alertées par plusieurs signalements, l’association Ikamapérou, la Fondation 30 Millions d’Amis et des ONG de Lima ont tout tenté pour secourir 6 bébés singes laineux. Ils étaient détenus dans un centre de sauvetage de primates au nord-est du Pérou qui les gardait dans les pires conditions. « Ce centre est tenu par un commerçant trafiquant qui les utilisaient comme jouets vivants auprès des touristes. Nous avons vu des vidéos où ils se les arrachaient dans un chaos indescriptible » indique Hélène Collongues, la directrice d’Ikamapérou.

Des animaux d’une très grande fragilité

Trouvés maigres, dénutris et déprimés, « ils ont passé cinq mois dans un zoo car leur état ne permettait pas de les faire voyager jusqu’à notre centre », explique Hélène. Malheureusement, malgré tous les efforts des vétérinaires, 2 d’entre eux ont succombé : « Cela met une fois de plus en évidence leur grande fragilité », regrette-t-elle.  

Parallèlement, 2 autres bébés laineux, l’un gardé sur un bateau touristique et l’autre saisi par les autorités, ont rejoint ce petit clan.

>> Partagez sur Facebook, Twitter et Google +

1 an de nourriture assuré par la Fondation 30 Millions d’Amis

Enfin arrivés au sanctuaire (09/03/2018), les primates ont pu être accueillis dans les meilleures conditions. Un enclos carrelé leur a été spécialement construit et la Fondation 30 Millions d’Amis a versé une aide de 2000 euros : « Grâce à l'aide de la Fondation, leur nourriture sera assurée pour l'année qui vient ! Cela permet aussi de payer les soins vétérinaires », précise Hélène Collongues.

Encore traumatisés, Chakak, Tseyuni, Tsa Iya, Chichimi, Tiwiti et Yawiri s’habituent progressivement à leur nouvelle vie. Prisonniers depuis le premier jour de leur vie, ils « découvrent enfin la forêt ces jours-ci », sourit Hélène.

Commenter

  1. enjoy horses 25/03/2018 à 14:12:16

    Bravo à vous je vous soutiens pour vos actions merci pour ce que vous faites pour ces animaux ❤️

  2. Pecaillette 18/03/2018 à 09:45:51

    Heureusement que vous exister, merci infiniment 30 millions d\'amis et longue vie à ces bébés singes.. <3