Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Le refuge de la Tuilerie

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Refuges

Rescapés de l’abattoir, des cochons retrouvent le bonheur !

La Fondation 30 Millions d’Amis a renouvelé son soutien au refuge « GroinGroin » qui recueille des cochons rescapés de l’abattoir ou abandonnés. La construction de 4 nouveaux abris améliorera leur bien-être ! Vidéo.

/ Un refuge au secours des cochons rescapés de l'abattoir

Une nouvelle vie pour les cochons au refuge GroinGroin. Ils ont vécu un enfer dans des élevages intensifs, avant de pouvoir s’épanouir… au refuge GroinGroin, dans la Sarthe (72).
Ils sont actuellement 45 cochons à y vivre (une dizaine de cochons de ferme rescapés de l’élevage ou de l’abattoir) et 35 cochons nains vietnamiens abandonnés. Une nouvelle vie au grand air, où chaque animal bénéficie de l’attention et de l’affection de Caroline et de son équipe de bénévoles, soutenue par la Fondation depuis 2013.

L’aide de la Fondation 30 Millions d’Amis

La Fondation 30 Millions d’Amis, qui milite pour le respect des animaux de ferme, a très récemment apporté son aide pour la réalisation de travaux de grande ampleur pour le bien-être des animaux. 4 nouveaux abris sont en construction. « Il y en aura un grand sur la pâture principale pour abriter les cochons de ferme dans la journée s’ils veulent s’y coucher ou se protéger de la pluie ou du soleil. Les autres seront dispatchés sur nos différentes pâtures pour que nos animaux puissent y passer la nuit » détaille Caroline Dubois, du refuge et de l’association GroinGroin. Fin du chantier prévue début avril 2017.

L’enfer de l’élevage intensif

Ces cochons ont vécu le pire avant leur sauvetage par l’association GroinGroin. 95 % des cochons d’élevage en France vivent dans des élevages intensifs, dans des enclos exigus, sur des caillebotis en béton, sans aucun accès à l’extérieur révélait notamment une enquête de l’association L214 au sein d’un élevage intensif porcin en Bretagne. Ils doivent régulièrement subir des opérations douloureuses (castration à vif des porcelets, coupe des queues, meulage des dents) pour éviter des agressions entre eux dans ces conditions de vie extrêmes.

Les cochons, des êtres sensibles à adopter

Pourtant… les cochons sont des êtres aussi sensibles qu’intelligents. Les études les plus récentes l’ont prouvé comme en témoigne le Dr Lori Marino, neurobiologiste à l’université Emory d’Atlanta : « Nous avons démontré que les cochons partagent de nombreuses capacités cognitives avec d’autres espèces considérées comme supérieurement intelligentes, telles que les chiens, les chimpanzés, les éléphants, les dauphins et les humains (…) Nous avons suffisamment de preuves scientifiques démontrant qu’il est nécessaire de repenser l’ensemble de nos relations avec eux. » Les cochons du refuge GroinGroin sont adoptables. Et si vous n’avez pas la place de les accueillir, ils peuvent aussi être parrainés ! Renseignez-vous auprès du refuge par mail à l'adresse info@groingroin.org. Partagez cette actu sur Facebook, Twitter ou Google +.

Commenter

  1. Tinie 09/04/2017 à 18:32:59

    effectivement quand on voit tous ces tortionnaires qui se nourrissent de la souffrance infligée aux animaux d abattoir je dirait que la dégénérescence de l humain y est regrouper!! on doit le respect envers les animaux tout comme envers les êtres humains !! c est une honte de maltraiter une bête parcequ elle va être tuer pour être manger!! faudrait évoluer bon sang!! tout ça me dégoute! on a qu à castrer à vif ces a******* qui tiennent les couteaux histoire de leur faire voir !!!\n\n
  2. lotus2003 29/03/2017 à 21:58:35

    moi qui aime les animaux. je ne supporte pas qu\'on les fasse souffrir. je voudrais que tout les animaux de la terre vivent leurs vies en paix, mais c\'est impossible. alors, pourquoi pas faire des élevages où les animaux sont en liberté. et dans les abattoirs, il faut respecter l\'animal qu\'on va tuer. moi. je ne mange pas de viande mais ceux qui en mange, c\'est pas tout les jours et penser à l\'animal dans quel conditions, il a été tuer.