Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

Une centaine de cockers secourus chez des éleveurs condamnés pour "abandon"

A la suite d’une décision de justice, la Fondation 30 Millions d’Amis et Assistance aux Animaux ont pu secourir plus de 150 cockers à Peyrat-le-Château, dans la Haute-Vienne. Enfin libérés, ils recherchent désormais des familles d'adoption !

Les photos du sauvetage de plus de 120 cockers (26/08/2016). © Fondation 30 Millions d'Amis

C’est la fin d’un épilogue judiciaire qui n’aura que trop duré. Après plusieurs interventions chez un couple d’éleveurs qui maintenaient des centaines de cockers dans de terribles conditions de vie à Peyrat-le-Château (87), les fondations 30 Millions d’Amis et Assistance aux Animaux se portent au secours de plus de 150 chiens, de race cocker, détenus illégalement (26/08/2016).

Ces animaux sont cédés à l’amiable à la Fondation 30 Millions d’Amis après une décision de justice du Tribunal Correctionnel de Limoges (02/06/2016). L’éleveuse a été condamnée à 4 mois de prison ferme tandis que son compagnon écope d’une interdiction d’exercer une activité en rapport avec les animaux durant 3 ans. Le couple est donc dans l'obligation de se séparer de tous ses animaux.

Le sauvetage de l’horreur

Aujourd’hui, plus de 150 cockers ont été secourus. Une vingtaine de chiots, parfois âgés de 2 jours, ont également été pris en charge. Selon les témoignages de l’équipe de 30 Millions d’Amis sur place, ces animaux étaient soit parqués dans des pièces dans lesquelles s'accumulaient les immondices, soit totalement livrés à eux-mêmes sur la vingtaine d'hectares de la propriété où ils se sont reproduits en masse, sans contrôle. Ils ont donc totalement investi le terrain et creusé des galeries pour se terrer... Le sauvetage est donc d’autant plus délicat !

Malheureusement, des dizaines de cadavres de chiens ont aussi été retrouvés dans des congélateurs… tandis que d’autres cockers empaillés étaient disposés dans un abri de jardin aménagé. Plusieurs des cockers ne sont pas identifiés.

2 ânesses non identifiées avec les sabots en babouche ont également été prises en charge. L'une des ânesses présente une plaie en état d'infection avancée. Elles seront recueillies par le Chem.

Des centaines de chiens maltraités sur plusieurs années

Tout commence en 2010 avec le sauvetage de 125 cockers détenus dans d’ignobles conditions à Peyrat-le-Château. La propriétaire est une éleveuse compulsive qui tente d’obtenir tous les croisements possibles entre cockers. Les animaux, âgés de 5 mois à 10 ans, étaient enfermés à l’intérieur de voitures et de caravanes. Une vingtaine de chiens était entassée dans un chalet de 12 m². Les cockers, dont certains n’avaient aucun accès à l’eau ni à la nourriture, souffraient de maladies et d’infections aux oreilles et aux yeux. Beaucoup étaient dans un état de maigreur extrême. Une petite chienne avait même été retrouvée avec une patte sectionnée tandis que certains avaient les yeux crevés...
 
La cour de Cassation de Limoges (87) confirme alors le verdict de 8 mois de prison avec sursis assortie d’une mise à l'épreuve de trois ans, d’une interdiction d'exploiter un élevage pendant 5 ans et d’une interdiction définitive de détenir un animal (04/02/2014).

En état de récidive

Puis l’histoire se répète fin 2015 avec 50 chiens rescapés de l’enfer par la Fondation 30 Millions d’Amis. Entassés à plusieurs dans des cages exigües de transport, une quinzaine survivait dans une voiture et d’autres étaient enfermés dans des camionnettes. Plongés dans le noir, ne disposant ni d’eau ni de nourriture, ces animaux vivaient au milieu de leurs excréments.

Cette récidive a abouti à une situation dramatique puisque 300 chiens ont été secourus en 6 ans et de nombreux autres sont morts par manque de soins…

Appel à l’adoption

50 chiens sont accueillis par la Fondation 30 Millions d'Amis. Ces adorables cockers qui ne demandent qu’à être aimés sont adoptables ! Renseignez-vous :

  • Refuge de la Tuilerie (77) : 01 64 00 15 45
  • Refuge Amis des bêtes d'Aix-les-bains : 04 79 61 24 63
  • Refuge SPA de la Haute-Vienne : 05 55 48 06 75

80 cockers rejoindront les différents refuges de la Fondation Assistance aux Animaux :

  • Bellegarde (30) : 04 66 01 13 21
  • Carros (06) : 04 93 08 11 79
  • Morainvilliers(78) : 01 39 08 00 87
  • Villevaudé (77) : 01 60 26 20 48

Commenter

  1. VIOLINE3 14/09/2016 à 10:25:47

    Bravo à vous de votre intervention, et à toutes et tous ceux qui cherchent à adopter un petit cocker, je peux vous dire que ce sont de braves bêtes, j'ai toujours eu des cockers 3 jusqu'alors et actuellement une de 13 ans tricolore, elle est adorable, croyez - moi vous ne serez pas décu (e).

    Pour ces horribles personnes, interdiction à vie de posséder des animaux, amende à la clé. Ils méritent bien plus encore ........

  2. titou92 10/09/2016 à 19:16:35

    C'est un scandale ! 10 ans de prison sans sursis, ce serait le minimum. Dans les mêmes conditions que leur chiens.

  3. Flomalouga 08/09/2016 à 18:31:13

    Bonjour,

    Je souhaiterai adopter un petit cocker rescapé, je suis dans le 77.

    Merci

  4. GIAMARCHI Françoise 07/09/2016 à 09:46:46

    Bonjour,

    Je souhaiterais adopter une de ces chiennes rescapées... Je ne sais pas comment procéder  ?

    J'habite dans la région PACA. J'ai déjà un chien, 5 chats et une volière et un grand jardin.

    Merci pour votre réponse.

    Cordialement.

  5. DanyL44 04/09/2016 à 09:58:38

    3 ans d'interdiction d'exercer ? Mais c'est se moquer des animaux ! L'interdiction devrait être à vie. De plus, il s'agissait de récidivistes, mais quel manque de respect envers nos amis les bêtes car ils recommenceront, c'est certain. Lamentable comme décision. Et seulement 4 mois de prison, c'est on ne peut plus injuste après toutes les souffrances infligées. Je suis écoeurée :-(

  6. thierry.schilz@gmail.com 03/09/2016 à 10:38:26

    Bonjour, je souhaiterais adopter un de ces petit rescapés.... comment procéder ?

    J'habite dans le Haut-Rhin.

    merci  de votre réponse,

    cordialement

  7. madofontimpe@gmail.com 01/09/2016 à 08:17:38

    Où était la DDPP pendant tout ce temps ? Pas de visites ? 

  8. miniskirt66@gmail.com 01/09/2016 à 01:14:31

    Ce que fait la justice? Elle s'en fout!

    En Belgique, c'est un éleveur de chevaux qui est récidiviste. Normalement, on a un organisme de contrôle. La 1ère fois, je ne sais pas comment ça s'est passé. La 2ème fois, il y a 2-3, 1ère visite de cet organisme alors que les chevaux étaient maigres, certains blessés, une tape sur la main, 2ème visite, une autre tape sur la main, 3ème visite, des cadavres, une vingtaine et quelques rescapés qu'animaux en Péril a recueilli. Il y a quelque mois, une 3ème fois!! Je ne sais pas qui l'a dénoncé mais Animaux en Péril est venu chercher les chevaux + d'autres animaux avec d'autres associations. Le 1er procès, il a juste dû donner "l'amende symbolique", que va t il se passer cette fois?? Certains des chevaux ont été laissés sur place à la garde de sa femme! Non mais franchement, c'est quoi cette justice de m****? Pourtant les lois existent mais les juges, ils s'en foutent!

  9. pascales 30/08/2016 à 23:53:14

    Mais que fait la justice??? Elle ne devrait absolument plus avoir le droit d'approcher et de détenir des animaux quel qu'ils soient!!! C'est bien bête qu'on puisse pas les piquer ces 2 s*****!!! Je le ferais avec grand plaisir.

  10. isadelibes@gmail.com 30/08/2016 à 21:19:22

    Prison ferme, que fait la justice? Ces monstres n'ont peur de rien puisque rien ne leur arrive. Ils ne sont jamais puni, alors ils récidivent! Si nous pouvions nous en charger nous-mêmes, croyez-moi qu'ils ne recommenceraient plus!!!