Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Justice

70 chiens sauvés d’un élevage illégal à Poitiers : condamnation du propriétaire

Le propriétaire condamné, les animaux peuvent enfin être adoptés. © Fondation Assistance aux Animaux

Le Tribunal de Grande Instance de Poitiers a condamné le propriétaire d’un élevage illégal à Marigny-Brizay (86) à la confiscation définitive de ses animaux et à l’interdiction d’en détenir.

Il avait fait la Une des médias : le propriétaire d’un élevage illégal de 70 chiens à Marigny-Brizay (86) a été jugé par le Tribunal de Grande Instance de Poitiers. Prévenu d’acte de cruauté mais aussi d’avoir notamment détenu des chiens d’attaque non stérilisés et sans permis de détention, l’homme a été reconnu coupable (10/03/2016). Tous ses animaux sont confisqués et remis définitivement à la Fondation 30 Millions d’Amis. L’interdiction de détenir un animal pendant 5 ans a également été prononcée. Les délais de recours étant épuisés, la condamnation est définitive.

Appel à l’adoption

Chiens et chiots de race cane corso, doberman, mastiff tibétain… attendent désormais d’être adoptés pour découvrir enfin une nouvelle vie ! Vous pouvez contacter les refuges suivants :

  • Refuge de Poitiers (86) : 05-49-88-94-57
  • Refuge de Chatellerault (86) : 05-49-21-61-11
  • Refuge de Mornac (16) : 05-45-65-76-99
  • Refuge de Villevaudé (77) : 01-60-26-20-48
  • Refuge de Morainvilliers (78) : 01-39-08-00-87
  • Refuge d’Aix-les-Bains (73) : 04-79-61-24-63

Rappel des faits

Le 26 août 2015, plus d’une soixantaine de chiots et de chiens d’un élevage illégal de la Vienne étaient secourus par la Fondation 30 Millions d’Amis.

Le propriétaire, dépassé par le grand nombre d’animaux, les détenait dans de très mauvaises conditions. Sous-alimentés et en mauvaise santé, les animaux se reproduisaient sans contrôle et se battaient régulièrement. Le propriétaire avait tenté vainement de les vendre en passant frauduleusement des petites annonces gratuites sur Internet.

Les animaux – amaigris et malades – avaient été recueillis et soignés par plusieurs refuges.

Commenter

  1. Quentin126 29/11/2017 à 13:16:56

    Bonjours a tous, mon chien django vien de la ba ensuite il a été abandonner par 3 familles... Je les récupèrer dans la rue a niort et maintenan c'est le chien le plus heureux du monde, un chien fantastique 

  2. boehni71@hotmail.fr 13/04/2016 à 20:56:02

    marre de voir la betise humaine et ce c***** n'est même pas en prison.

    Et dans cinq ans il va recommencer ou même avant car la justice n'est pas vraiment applicable pour certaines personnes c'est tout simplement debile.

    Foutre ce s****** en prison avec d'autres detenus qui aiment les animaux ça serai la meilleur solution et la il souffrirai c'est en tout cas mon souhait le plus cher.

  3. pepedom 13/04/2016 à 20:22:51

    pourquoi une peine aussis petite c est dans le porte monnaie qu il faut frapper et une peine de prison

    ce type ne doit plus jamais approcher les animaux quelque soit la race

  4. guilloux.severine@hotmail.fr 12/04/2016 à 18:39:54

    ce n'est pas encore assez,ce c**** aurait dû écoper d'une lourde amende et faire un tour en taule.

  5. liletteyes@orange.fr 12/04/2016 à 18:34:55

    Il s'agit de travail et revenus dissimulés ( il n'a pas dû déclarer ces revenus au fisc ! )

    Alors ? le fisc va t-il lui appliquer un redressement fiscal voire une amende ?

  6. liletteyes@orange.fr 12/04/2016 à 18:24:12

    Ce n'est pas une condamnation , c'est juste une mesure temporaire de protection des animaux .

    Mais quelle est  la sanction pour la maltraitance ?

    La loi ne punit pas les maltraitants d'animaux . C'est comme si la sanction pour un meurtre à arme blanche était de ne plus posséder de couteau !!!

  7. bernard.jahan@laposte.net 12/04/2016 à 18:01:07

    Je regrette de ne pas avoir choisi d'être juge. Des mecs comme ce type, je leur collerai 20 ans de prison et 400.000 € d'amende. Histoire qu'ils comprennent réellement que les animaux sont des êtres vivants comme les hommes et les femmes.

    Notre "justice" est incroyablement et anormalement laxiste pour tout. Le but est de punir le moins possible. Quand aux victimes, elles existent ?? Ah bon.... Elles n'avaient qu'à pas se trouver là à ce moment.

    Quand les "juges" comprendront-ils que les animaux souffrent, pleurent, sont heureux, gais, tristes, bref, ont les mêmes sentiments que nous.

    Maintenant, les victimes humaines sont aussi oubliées que les victimes animales par notre "justice". Alors, continuons à nous battre.

  8. prado13 12/04/2016 à 17:53:36

    Si l'on veut se donner une chance afin que ce type de problème ne se reproduise plus, ou moins (!!!), il faut des condamnations exemplaires. Dans ce cas précis, au moins 10. 000 euros d'amende, interdiction à vie et deux mois fermes. Sinon .................

  9. Babou146 12/04/2016 à 17:06:45

    Eh oui, c'est bien triste ! Il s'agit d'injustice envers ces animaux plutôt que de justice.

  10. mumumax49 12/04/2016 à 16:55:56

    Il y a énormément d'élevages de ce genre en France!!!je ne comprends pas, maintenant que le statut de l'animal a évolué, que nous soyons toujours à ce genre de constat déplorable!!! pas assez de contrôles sérieux !! quant au bon coin, les malveillants continuent à vendre leurs animaux en détournant la loi!!!