Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Abattoir bio du Vigan (30) : une vidéo dénonce des sévices graves

L'abattoir du Vigan, filmé en caméra cachée. © L214

Une nouvelle vidéo montrant les conditions d’abattage cruelles d’un abattoir bio situé à Le Vigan vient d’être révélée (23/02/2016). La Fondation 30 Millions d’Amis, indignée par ces images insoutenables, porte plainte pour « sévices graves » aux côtés de L214.

Après l’abattoir d’Alès, l’association L214 révèle les terribles conditions d’abattage des animaux au sein d’un abattoir intercommunal – pourtant certifié Bio ! – à Le Vigan, toujours dans le département du Gard. Cette vidéo obtenue grâce à une caméra cachée entre mai 2015 et février 2016, dénonce de graves dysfonctionnements au sein de l’établissement qui a été fermé à titre conservatoire.

La Fondation 30 Millions d’Amis se portera bien sûr partie civile aux côtés de l’association L214 qui a porté plainte pour « sévices graves » contre cet abattoir auprès du Tribunal de Grande Instance d’Alès (23/02/2016).

De graves dysfonctionnements

Chaque année, plus de 6000 animaux issus de la filière bio sont abattus dans l’abattoir du Vigan qui produit plus de 240 tonnes de viande.

Les images montrent des employés clairement maltraiter les animaux : certains « s’amusent » à électrocuter plusieurs fois des moutons par jeu, d’autres les projettent violemment contre des barrières ou les frappent à coups de poing. Une maltraitance doublée d’une « incompétence manifeste, témoigne Brigitte Gothière, présidente de l’association L214. On le voit à leur manipulation approximative des moutons et leur utilisation erronée de la pince à électronarcose ».

L’association note aussi une défaillance matérielle : « la pince à électronarcose semble défaillante car on voit les employés l’utiliser longuement sur les cochons avant que cela fasse effet. Quant au tonneau à étourdissement, il n’est pas adapté aux bovins qui y sont pourtant abattus coûte que coûte. Bloqués dans cette machine, ils sont étourdis de façon hasardeuse par le devant alors qu’on sait que cette méthode les effraie » précise Brigitte Gothière.

Résultat : des animaux maltraités puis saignés alors qu’ils sont encore conscients…

« Bio » ne rime pas avec « bien-être »

Avec cette vidéo, l’association L214 montre que sur la question du bien-être animal il n’y a aucune différence entre un abattoir « classique » et un abattoir certifié bio : « La réglementation bio impacte seulement la traçabilité du produit » précise l’association. Autrement dit, le label bio ne garantirait pas aux animaux une fin de vie « digne » !

À quand un respect des animaux de ferme ?

Depuis de nombreuses années, la Fondation 30 Millions d’Amis agit pour l’amélioration des conditions d’élevage des animaux destinés à la consommation. La Fondation apporte son soutien financier à des structures d’accueil pour les animaux réformés des abattoirs, à des organismes comme l’OABA (Œuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoir) ou la PMAF (Protection Mondiale des Animaux de Ferme) et milite depuis longtemps contre l’abattage sans étourdissement.

La Fondation 30 Millions d’Amis appuie sans réserve la démarche de l’association L214 qui demande l’ouverture d’une commission d’enquête parlementaire qui permettra de faire un état des lieux des abattoirs en France.
 

Commenter

  1. AnimalLife 01/07/2016 à 22:41:03

    Tout ce que j\'ai à dire c\'est... \nVous êtes des beaux s**** !\n\n Vous vous amusez à maltraiter des pauvres bêtes! Qui n\'ont seulement ont été élevée pour se faire tuer sans voir la lumière du jour une SEULE fois dans leur vie ! \nMais en plus vous les faîtes souffrir ?! \nLaissez les allez au paradis tranquille ! \n

  2. kenzoamour 25/02/2016 à 14:17:52

    L' HORREUR !!!! toute la souffrance infligée aux animaux insupportable !!!!

  3. lili13460 23/02/2016 à 23:24:49

    La question que je me pose c'est, est ce que ces personnes sont psychologiquement stable ?

    Ou alors ils font ça car ils préfèrent ne pas penser que c'est des êtres vivants, de ce fait leur travail leur est psycologiquement moins éprouvant. C'est vrai que de ce lever tous les matins pour allait tuer des petits animaux inoffensifs c'est quand même partuculier comme job .

    Enfin bref, on s'en sortira jamais tant qu'il n'y a pas de gros et lourds contrôles, avec de grosses senctions, et oui il faut les toucher au porte feuille ces pauvres mecs ! Mais ne rêvons pas "ce ne sont QUE des animaux " malheureusement ça n'interresse personne !

     

     

  4. ANDNATH 23/02/2016 à 15:17:21

    Encore et encore de la maltraitance et de la méchanceté humaine, a quand de lourdes sanctions pour ces actes de cruautés, je n'ai pas regardé la vidéo mais ca me rend malade rien  que de penser à la douleur des animaux , à leur conditions de vie je ne comprends toujours pas pourquoi ca existe encore !! qu'on leur fasse pareil à ces bourreaux  mais pourquoi toutes cette souffrance ? a tous ces employés qu'on leur mette des amandes colossales ou je sais pas quoi pour que ça cesse !!! Je suis vraiment dégouté de ces gens !

  5. anonyme 23/02/2016 à 14:15:21

    je n'ai pas pu voir cette vidéo. je ne supporte pas ces images.

  6. fouise 23/02/2016 à 13:27:29

    Bonjour,

    Une nouvelle fois, des images choquantes, à vomir ! On se demande ce que font les pouvoirs publics et les services vétérinaires.

    Quant aux employés de cet abattoir, ce sont des tortionnaires. Je voudrais bien savoir s'ils peuvent être poursuivis par la justice ? Personne ne les oblige à de telles pratiques et ils mériteraient une énorme amende voire un séjour en prison. 

     

  7. fafafafa 23/02/2016 à 12:50:31

    c'est au croire qu'il n'y a que des pauvres types qui travaillent dans les abattoirs, c'est une honte de voir ça et le directeur qui n'est pas au courant tu parles j'espère qu'il sera viré ainsi que les boureaux.

    je suis révolté et j'attends les sanctions on va rigoler rien ne changera. De plus en plus écoeurés par l'humain en général. Nos amis les animaux sont de plus en plus malmenés -

    LA QUESTION EST POURQUOI ?

  8. frimousse 23/02/2016 à 11:53:01

    Avec beaucoup de larmes et de haine envers ces bourreaux d'animaux, je viens de regarder le reportage de BFMTV, et je suis une nouvelle fois scandalisée, écoeurée, je n'ai pas de mots assez forts pour exprimer mes sentiments !! Le responsable de l'abattoir a parlé quand on lui a montré les images et il s'est dit choqué et déçu, car il ne pensait pas que ça pouvait être chez lui !!! 

    J'espère juste une chose, c'est que ces hommes soient virés sur le champ, tant pis pour eux, car ce sont des fautes lourdes et ils ne méritent aucune compassion !!

    À quand des contrôles réguliers et profonds, inopinés dans les abattoirs ?? Il y a beaucoup de travail et des inspecteurs sérieux à recruter !!