Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Santé

Parasites : du souci pour nos animaux... et pour nous

Parasites : du souci pour nos animaux... et pour nous !

Photo : © Ilike - Fotolia.com

Avec la hausse des températures, tiques et puces font inévitablement leur retour, n'épargnant ni les chiens, ni les chats... Même les maîtres ne sont pas à l’abri. Les conseils de 30millionsdamis.fr pour se débarrasser le plus rapidement possible de ces indésirables.

Important : L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) rappelle qu’il ne faut pas traiter les chats avec les médicaments destinés aux chiens qui contiennent de la perméthrine, une substance toxique pour les félins. Ils peuvent en effet entraîner des troubles neurologiques, tremblements et convulsions pouvant être mortels chez le chat. En cas d'exposition accidentelle, il faut laver le chat avec du shampooing ou du savon et demander rapidement conseil à un vétérinaire. La liste des médicaments contenant de la perméthrine est disponible sur www.anses.fr.

Les beaux jours reviennent, tiques et puces aussi ! Présentes toute l'année, elles apprécient tout particulièrement la remontée des températures et connaissent un pic de développement à cette période. Chiens ou chats en extérieur ne sont pas leurs seules victimes. Car puces et tiques présentent un autre point commun : après s’être rassasiés d’un animal, elles n’hésitent pas à s’en prendre à l’homme. Si la présence de ces parasites n'est pas douloureuse, elle n’en demeure pas moins très gênante. Il faut donc agir vite !

Traitements préventifs pour combattre la puce

La puce est un insecte sauteur qui peut mesurer de 1 à 3 millimètres de long pour 1 à 2 de large. Elle n'est généralement pas repérable à l'œil nu en raison de sa couleur brune. Elle est cependant détectable, notamment en passant un peigne à poux sur l'arrière de l'animal. Si cette action vous permet de récupérer de petits points noirs pris sous les poils et si sous l'eau, la couleur passe du noir au rouge : il s'agit-là d'excréments de puce. Ces signes sont la preuve incontestable de la présence du parasite. Les frottements successifs dus à la gêne provoquée par ces intrus peuvent entraîner une poussée d'eczéma, une réaction allergique à la salive de la puce, qu'elle dépose en piquant : le chien ou le chat perd alors des poils sur le ventre, le dos, et l'extrémité des pattes. La puce se reproduit et pond très rapidement ; il est donc important de traiter dès les premiers signes d'infestation.

Tous les spécialistes (vétérinaires, pharmaciens) recommandent un traitement préventif tout au long de l'année, qui reste le plus efficace. Vous éviterez ainsi à votre animal d'en attraper, ou en moindre quantité. Cette prévention doit être renforcée, en cas d'infestation saisonnière, par un traitement ponctuel qui devra prendre également en compte l'environnement. Pour les puces de parquet notamment, il est conseillé de traiter le sol avec un mélange d’huile de lin et de térébenthine. Coussins, couvertures et autres tissus doivent être lavés et traités.

Méthode rigoureuse pour enlever la tique

La tique, elle, vit surtout dans les forêts. Mais on en trouve également dans les parcs et jardins. Les animaux citadins et leurs maîtres ne sont donc pas à l'abri. Accrochée aux couches supérieures de l'épiderme, la tique se gorge de sang, grossissant à chacun de ses repas : elle devient ainsi plus repérable. Après avoir pondu, elle se détache et tombe à terre, dans l'attente d'une nouvelle proie. Elle peut transmettre des maladies graves, comme l'ehrlichiose et la maladie de Lyme. Que l’animal ait le poil long ou ras ne change rien, tous peuvent en attraper. Il n'existe pas de race de chiens ou de chats plus exposés que d'autres, mais comme chez l'homme où certains sont plus sujets aux piqûres de moustiques, il arrive que certains animaux malchanceux aient une « peau à tique ».

La meilleure précaution est d'ausculter votre animal lorsque vous rentrez de promenade. Si une tique s'est accrochée, vous sentirez une petite boule sous le doigt en le caressant. Il faut alors la lui enlever la plus rapidement possible, selon une méthode simple et rigoureuse : une fois la tique repérée, dégagez les poils puis frottez doucement le parasite avec un coton imbibé de désinfectant. Attention : l’éther est déconseillé car à son contact la tique rejette davantage de poison ! Enlevez-la délicatement avec un crochet à tique ou une pince à épiler. Surtout ne pas tirer brusquement, vous risqueriez de laisser la tête de la tique dans la peau de votre animal, ce qui pourrait causer des dégâts comme la formation d'un abcès ou d'un kyste. Il existe également des feutres anti-tiques imprégnés d'insecticides, qu'il suffit d'appliquer sur l'acarien.

Maladie de Lyme

Pour les maîtres, certaines précautions sont à prendre pour les éviter : lors des balades en forêt, prendre un chapeau et de bonnes chaussures ; porter des vêtements de couleur claire, couvrant l'intégralité du corps, de préférence serrés aux chevilles, poignets et col ; pulvériser des répulsifs sur ses vêtements… et faire une petite inspection des zones à risques - aisselles, plis des genoux, cuir chevelu, oreilles - lorsque l’on est de retour.

Si l’on est porteur d’une tique, il faut rapidement procéder à la même technique que celle employée pour l’animal pour la retirer. Si la cicatrice ou la sensation de brûlure occasionnée par l’insecte persistent, ou si une fièvre ou une grande fatigue sont constatées, consulter impérativement un médecin. Comme pour votre animal, le risque est de contracter la maladie de Lyme : une maladie curable à l’aide d’un traitement antibiotique et décelable grâce à une analyse sanguine. Elle peut avoir pour conséquence une inflammation des articulations, et même des troubles cardiaques ou neurologiques si elle n’est pas traitée à temps.

Commenter

  1. NOEMZAR 28/08/2018 à 18:26:12

    Bonjour, 

    J'avais lu un article disant que dans certains antiparasitaires il y avait des produits dangereux pour nos chats.

    Quels sont les produits les moins dangereux svp.

    D'avance merci