Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Juridique

La mort de son animal de compagnie

La mort de son animal de compagnie

Photo : © bigandt - Fotolia.com

La mort de son animal est un moment très douloureux et la première interrogation qui se pose est de savoir ce que l’on peut faire de son corps. L'enterrer ? L'incinérer ? A qui s'adresser ? Des questions légitimes auxquelles la Fondation 30 Millions d'Amis répond.

La perte d’un animal est pour certains une épreuve insurmontable. C’est de ce constat qu’est née l’idée du livre de Joëlle Dutillet, Nos animaux familiers ont-ils une âme ? (Exergue, 2010). Laissant la parole à des maîtres bouleversés, à l’instar de Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis, face à la disparition de Mabrouka, la journaliste met l’accent sur la souffrance ressentie lors de ce moment difficile et livre ses conseils pour que le chagrin laisse place à la sérénité. Une douleur quelquefois si aigüe qu’elle fait parfois oublier que la loi encadre strictement la perte d’un animal de compagnie.

Pourtant, malgré la douleur, vous allez vite devoir prendre une décision au sujet de l'incinération ou l'inhumation du corps de votre compagnon. Tout dépend de la sensibilité, des convictions, et du budget de chacun. Certains maîtres souhaitent conserver une trace du passage de leur animal dans leur vie tandis que d'autres n'y tiennent pas particulièrement.

L'incinération pour votre animal

L’incinération individuelle permet de garder les cendres de son chien ou de son chat dans une urne, éventuellement à l'occasion d'une cérémonie si tel est le souhait des propriétaires. Vous pourrez donc récupérer les cendres pour les conserver ou les répandre où vous le souhaitez (un jardin, une plante, un lieu de promenade ou même un endroit dédié à cet effet dans les cimetières animaliers).

Attention en revanche à l’incinération collective : les cendres de plusieurs animaux sont rassemblées avant d’être dispersées, le plus souvent dans un « jardin du souvenir ».

L'enterrement de votre animal

D’autres préfèrent enterrer le corps de leur animal comme ils le feraient pour un proche. Si la loi française ne permet pas, contrairement en Grande-Bretagne, d’inhumer son animal dans le caveau familial, les animaux peuvent être enterrés dans le jardin de leurs maîtres. Certaines conditions doivent être cependant préalablement remplies : l'animal doit peser moins de 40 kg, le corps doit être enfoui à 35 mètres de toute habitation ou point d’eau, et à 1,20 mètre de profondeur. Le corps devra être recouvert de chaux vive avant d’être enterré. Beaucoup de maîtres préfèrent cette solution et marque l'endroit d'un arbre, d'un arbuste ou de fleurs...

Autre solution, pouvant aider sensiblement les familles à « faire leur deuil » : les cimetières animaliers, au nombre d’une vingtaine en France ; le maître aura le choix entre une inhumation en pleine terre ou en caveau. Cette dernière option est la plus coûteuse, puisqu’elle comprend un cercueil, la location de la concession et les frais d’entretien annuels.

Le vétérinaire, le meilleur conseil

Pour ceux qui n’ont pas la possibilité de conserver le corps ou qui ne le souhaitent tout simplement pas, la solution la plus simple est de recourir à votre vétérinaire. Il est en effet habilité à remplir les formalités nécessaires et permet ainsi d’éviter une angoisse supplémentaire au maître. Il se chargera alors soit de le faire incinérer, soit de contacter un équarrisseur*, selon votre choix, et à vos frais.

Comme la disparition d’un de nos amis est toujours un bouleversement, la Fondation 30 Millions d’Amis met à la disposition des internautes le service « A Mon Ami » : un espace d’expression où nous pouvons rendre hommage à notre compagnon disparu.

* Un équarrisseur collecte et élimine les cadavres d’animaux.

Commenter

  1. anonyme 31/10/2012 à 12:55:33

    Youpi, je t'avais confié  et je te croyais auprès d'elle en toute sécurité. J'ai su beaucoup  plus tard qu'elle s'est vengée sur toi d'un différend auquel tu n'avais rien à voir. Je ne t'oublierai jamais mais jamais aussi elle ne connaitra  mon pardon.

     

  2. mamie03 28/10/2011 à 16:47:10

    à tous mes animaux que j'ai aimés et perdus et que je pleure encore même après plus de 30 ans ! ils ont été si bons envers moi ils m'ont donné tant de bonbheur !

     médor ce chien méprise qui a accompagné mon enfance  diane ma belle princesse d'ébène que j'ai protégé de la brutalité d'un homme qui détestait les chiens; vicky qui m'a gardé et qui m'a permis de sortir de ma dépression gaspard qui a attendu que j'ai fini ma chimio pour mourir

    Duchesse ma belle chatte noire qui dormait sur mon ventre 

    mimi qui a une longue vie de 18 ans et qui est partie cette année en janvier qui a mpn grand désespour chassait les oiseaux de mon jardin mais qui était si belle et si gentille 

    je vous porte tous dans mon coeur et je vous retrouverai un jour et on courra comme des fous dans des prairies fleuries où il n'y aura plus de chasseurs ni de brutalité !

  3. partizanfr 27/11/2010 à 09:55:30

    Bonjour a tous et une grande penser a tous nos compagnon disparu!

    Moi j ai perdu un chat , c est tres dure car je sais meme pas si il est mort ou non !!! avec toute c est histoire de chat qui sont attraper pour faire des fourrure c est affreux.

    Les gens qui comprene pas pourqoi etre triste apres la mort de son chat ou chien ( ils ont pas connu de bete ) surment

    Mais le chat comme le chien sa restera toujour le plus fidele ami(e) de l homme avec eux ils nous donne tous l amour q un etre humain ne donne pas ils ne regarde pas si ont est beau , riche , belle maison voirure etc... ont na seulement a leur donner de l amour ( manger , calin ) est ils nous le redonne bien meme plus .

    UNE GRANDE PENSER A TOUS NOS COMPAGNON QUI NOUS ONT QUITTER

  4. verso24 12/11/2010 à 16:11:48

    Bonjour à tous nos amis des bêtes,

    Nous avons notre petite york NINA qui était en pleine mais qui a toujours son coeur solide, elle est très malade; la maladie de coushing et un cancer des glandes surrénales. Depuis septembre 2009 qu'on lui a extrait une petite tumeur bénigne sans gravité mais sans un sérieux diagnostique et médical de la part de notre vétérinaire traitant, on s'est aperçu en janvier qu'elle avait la maladie de cushing, soins pas en rapport;.!!, en juin un remplaçant nous annonce qu'elle a un cancer qui aurait dû être diagnostiqué depuis septembre 2009. Pourtant NINA est suivi régulièrement, nous avons vu 7 vétérinaires qui se contredisent (Maisons Alfort, CHU FREJIS à Paris etc etc..Actuellement elle n'est pas bien, on nous conseille de la piquer..... d'ailleurs depuis juin on dit de  la piquer alors qu'elle s'était bien remise. Mais encore une fois des médicaments mal ordonnés. On ne sait pas quoi faire c'est affreux... je donnerais ma vie pour la sauver...

    Jean-Pierre et Yvette - PARIS 

     

     

  5. jojo6 12/11/2010 à 10:55:58

    j'ai 55 ans et j'ai des animeaux depuis l'age de 18 ans, a chaque disparition cela ma arache le coeur,et chaque fois je dit que je n'en reprendrais plus car c'est trop dur la derniere fois c'est ma bell root que j'ai due faire endormir bien sur comme les autres je suis rester juste qu'a la fin et c'est très dur .

    cette fois si j'ai dit nom je ne veut plus de chien c'est trop dure surtout qu'il me reste 4 chat dont 1 de 10 ans et 3 de 6  ans, mais voila mes amis mon vue telment deprime apres la mort de nerka qu'ils m'ont piegees elles m'ont enmener voir une ersonne qui avait deux chiens ,ils ne s'en ocupait plus depuis le deces de son amie quand je suis arrivee un petit caniche tout maigre s'est jete dans mes bras, et voila il etait adopte et je ne le regrette pas.

    cette petite bete a de l'hartrose et une ernie discale mais pour ses dix ans je le trouve très en forme.

     tous mes animaux a patr le chat de 10 ans sont de la recuperation les gens les prenne apres ils les jettent comme si se n'etait rien une fois je me suis batue avec une femme qui venait de jeter une petite chatte qui n'avait meme pas les yeux ouvert je l'ai recupererelever au biberon elle me suivait partout au travail comme en course car il lui fallait son biberon toutes les 2 heures jour et nuits et cette paetite fraise dit sesette dit soullette savait bien me faire comprendre qu'elle avait faim en me mordant le nez la nuit.

    alors je suis de tout coeur avec les personne qui perde leur animal et dit merci a la fondartion 30 millons d'amis d'etre toujours la pour nos chères petits

    joelle

  6. figaro 08/11/2010 à 12:33:41

    BONJOUR

    J'ai perdu moi aussi mon petit chien FIGARO le 26 Avril 2007,et je suis comme BARACOUDA dans la tristesse et surtout le manque de mon petit FIGARO . Tous les jours font que je pense a lui, et a l'instant meme ou je rédige mon message ,les larmes me coulent .La perte d'un animal est horrible car quand il faut prendre la décision de le faire PIQUER on a l'impression de s'en (débarrasser) alors qu' il faut agir pour assouvrir ses souffrances.FIGARO était un chien adorable ,il a partagé notre vie 16ans et 6mois ce n'est pas rien.Je l'aime et l'aimerait toute ma vie,il me manque trop+++++

    JE T'AIME TRES FORT MON BEBE D'AMOUR,JE NE T'OUBLIERAI JAMAIS.

    la perte d'un animal reste un traumatisme+++

  7. baracouda 04/11/2010 à 16:07:11

    j'ai perdu mes 2 chiens ,il y a 9 ans  ,l'un d'un cancer ,l'autre s'est vidé de son sang devant moi ,(dû à une maladie des reins).je ne m'en suis pas remise ,je pleure ,je revois la scéne de leur mort et je souffre .L

    je ne sais pas comment me libérer de cette douleur et de ce manque qu'ils ont laissé .

     je les ai tellement aimé et je les aimerai jusqu'à ma mort .

     

    vous me manquez mes bébés.

     

     

  8. ingrid13 04/11/2010 à 13:36:14

    le pauvre animal ,ma pensee est pour lui.je sais que c est difficile la perte d un animal proche.j ai perdu ma chienne joyce depuis 4ans je me suis toujours pas remise de sa mort ,je pense a elle sans cesse,n arrive pas a faire mon deuil,car avec je partager tout ma peine,mon amour ,et autres c etait ma moitié ,certaines personnes me prennent pour une folle,mais ils comprennent ce que c est l amour d un animal et son maitre.moi je l ai faite incinere ,j ai pas voulu l enterrer d une part pour qu elle soit pres de moi,et pour pas qu elle se fasse manger par les betes sous terre ca m a perturber .j ai une grosse pensee pour ma chienne joyce que j aime,et une pensee pour les personnes qui ont perdu leurs animaux precieux a leur yeux .un hommage pour ceux qui sont partie trop tot

  9. totopicot 31/10/2010 à 16:08:26

    c est triste pauvres chiens

  10. Phébus des Tours 30/10/2010 à 22:15:18

    Quel choc affreux de perdre son animal. Je n'imagine même pas le moment où mon gros matou que j'adore nous quittera... J'ai une pensée pour Rocky, un chien magnifique qu'un cancer a foudroyé. Je n'oublie pas non plus ma petite Trompette, charmante minette croisée gouttière/abyssin qu'un chauffard a renversée... elle n'avait qu'un an et demi. Je me souviens de mon gros Arthur, mon beau chat orange, empoisonné après avoir ingéré des pesticides (genre métaldéhyde...). Je vous adore mes petits