Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Le bourreau d’animaux en Bretagne était famille d’accueil

Visuel d'illustration : © jx1306 - Fotolia.com

Plusieurs refuges ont appelé à l’aide la Fondation 30 Millions d’Amis face à une situation inédite : une famille d’accueil sur laquelle ils s’appuyaient s’est révélée être un bourreau d’animaux.

Souvent, les refuges placent dans des familles d’accueil des animaux qui nécessitent un suivi vétérinaire ou qui ne peuvent vivre en groupe. Ainsi, doucement, chiens et chats reprennent goût à la vie dans la chaleur d’un foyer. Mais malheureusement, le 4 décembre dernier, la Fondation 30 Millions a été informée qu’un véritable mouroir a été découvert dans une maison d’accueil en Bretagne (29). En tout, une quarantaine d'animaux confiés provisoirement à une femme se disant amie des animaux, ont été retrouvés morts. Parmi eux, 26 chiens, des chats, des chèvres ou encore des lapins… Certains étaient toujours enfermés dans des cages ou d’autres cachés dans un puits… Il semble que la plupart soient morts de faim.

La femme, qui vit seule, s’était fait connaître auprès de trois refuges locaux pour son engagement auprès de la cause animale. Elle gardait donc des animaux de ces refuges pour les soulager. N’ayant pas de nouvelles d’un animal qui devait passer une consultation vétérinaire, un refuge et la gendarmerie de Ploudalmezeau se sont rendus au domicile de la personne et ont pu constater la présence de nombreux cadavres d’animaux.

Plainte pour « acte de cruauté »

La Fondation 30 Millions d’Amis s’est associée à la plainte de l’un des refuges pour « acte de cruauté » et « abandon ». Elle sera également partie civile lors du procès. Elle a aussi demandé que les 2 chats retrouvés à son domicile lui soient définitivement confiés.

La Fondation est très attristée par cette affaire d’autant qu’elle jette l’opprobre sur les familles qui dans leur grande majorité rendent des services inestimables aux refuges en acceptant de s’occuper des animaux les plus fragiles. Elle espère que ce cas très rare ne se représentera plus jamais tout en  exhortant les refuges à continuer leur sélection toujours attentive des familles d’accueil.

Commenter

  1. s.robert@hotmail.fr 06/12/2016 à 09:10:25

    Personnellement je ne comprends pas pourquoi il n'y a pas eu de visites de la SPA qui lui avait confié les animaux. Surtout vu le nombre d'animaux qu'elle détenait

  2. still-jaa 08/01/2016 à 18:57:33

    Quelle psychopathe ..

  3. ramses15 27/12/2015 à 20:03:07

    Incompréhensible - quel est son plaisir dans cette cruauté - je pense qu'elle a besoin de soins psychiatriques 

  4. jackpot94350 18/12/2015 à 11:26:32

    Comment est-ce possible ? Je suis outrée que les refuges ne contrôlent pas les FA et surtout que les animaux confiés ont été en quelque sorte à nouveau abandonnés. Les refuges concernés doivent être sanctionnés.  

  5. RUET 17/12/2015 à 22:31:53

    C'est plus qu'affreux, impensable qu'une telle personne se proposant de garder ces animaux déjà en détresse, leur à augmenté en les laissant mourir de faim, les laissant souffrir... Comment peut-on en arriver à ça ? Cela me révolte, m'écoeur et j'éprouve une très grande tristesse pour ces petites bêtes, me fait mal au ventre ! J'espère au plus profond de moi même que cette personne sera puni à de la prison ferme et pas une petite période, et à une peine financière qui aidera les refuges. 

    A la suite de ce cas, les associations qui confient des animaux aux familles d'accueil, ne pourrait-elle pas faire des visites de contrôle régulièrement ? 

  6. frimousse 17/12/2015 à 18:34:36

    Non c'est pas possible de lire un truc pareil ! Ni a-t-il pas un suivi ??? Quand on lit le nombre d'animaux morts, il y a un gros gros problème ! Franchement, on aurait dû s'en apercevoir bien avant, car elle ne faisait pas suivre ces animaux chez le vétérinaire ! Effarant, désolant, je ne trouve pas de mots assez forts pour exprimer ma colère et mon désespoir à l'égard de ces pauvres bêtes !!!!

    J'espère que cette sorcière va payer très cher ces actes de cruauté !! Saleté de femme !!!!!

  7. r.barove@gmail.com 17/12/2015 à 18:30:50

    Bonjour

    Quelle horreur !

    Puisqu'en ce moment le gouvernement est bien parti pour voter des lois en faveur de nos amis les animaux, demandons lui d'en voter une contre ceux qui ne dénoncent pas ; car il y en a : NON ASSISTANCE A ANIMAUX EN DANGER.

    Cordialement.

    RB

  8. DelphineV 17/12/2015 à 16:16:50

    J'ai quand même un peu de mal à comprendre comment une telle chose a pu arriver. En principe, une association sérieuse rend visite très régulièrement à ses animaux en FA, et sélectionne très soigneusement ses FA. Une association sérieuse limite le nombre d'animaux confiée à une FA, et surtout s'assure du suivi de ses animaux. Un animal en FA reste de la responsabilité de l'association. Comment une quarantaine d'animaux peuvent-ils disparaître sans que personne ne s'en rende compte...

  9. laeti.forte@laposte.net 17/12/2015 à 16:07:54

    Depuis quand on laisse une quarantaine d'animaux en famille d'accueil et sans aucun suivi de la part des associations ?!!! C'est inadmissible !!!

  10. nellyscorbiac@gmail.com 17/12/2015 à 15:34:09

    Vous faites bien de vous porter partie civile contre cette femme. Mais que risque-t-elle ? Des 2 ans fermes encourus elle aura combien ? Les sanctions pénales contre la cruauté animale - quand il y en a - sont trop faibles pour être dissuasives et c'est lamentable car on ne compte plus les pauvres animaux morts de faim mais apparemment ça ne gêne pas grand monde ! Alors que c'est une honte pour notre pays dit évolué.. Ce n'est encore prêt d'être terminé puisqu'ils sont quasi impunis et nous on se saigne avec les associations pour sauver et remettre sur pieds les animaux ! Beau progrès !