Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Protection

Présidentielle et législatives 2007 - Les propositions de la Fondation

Présidentielle et législatives 2007 - Les propositions de la Fondation

A l’approche du 1er tour de la présidentielle et quelques semaines avant les législatives, la Fondation 30 Millions d’Amis interpelle le futur président et les candidats aux législatives sur la condition animale…

Présidentielle-législatives 2007, 6 questions de la FondationPlus d’un Français sur trois affirme que les propositions des candidats en matière de protection animale pourraient influencer leur vote, selon un sondage BVA/30 Millions d’Amis/Aniwa réalisé en 2002. A l’approche du 1er tour de la présidentielle et quelques semaines avant les législatives, la Fondation 30 Millions d’Amis interpelle le futur président et les candidats aux législatives sur la condition animale…


1. L' Animal être sensible

Aujourd’hui, le Code civil considère toujours l’animal comme un « bien meuble » au même titre qu’une table ou une armoire (art. 528). La Fondation 30 Millions d’Amis demande au futur chef de l’Etat et à sa future majorité d’établir un véritable statut juridique de l’animal.

2. Expérimentation animale

En Europe, une Directive communautaire admet « l’utilisation de l’animal dans la recherche  qu’en l’absence de méthodes substitutives ». Pourtant, ni au niveau de la recherche publique, ni au niveau de la recherche privée, il n’existe de volonté politique pour mettre fin à hémorragie de vies animale. Pour la Fondation, il est urgent d’engager une politique volontariste de recherche et de tendre vers une science qui n’utilise plus d’animaux.

3. Elevage

Depuis des années, la Fondation se bat pour un plus grand respect envers ces animaux qui nous nourrissent.  Il appartiendra au nouveau chef de l’Etat et à sa majorité de mettre un terme aux transports inhumains d’animaux d’abattoir sur des milliers de kilomètres.

4. Trafic d'animaux

Dans un pays comme la France qui compte près de 20 millions de chiens et de chats, il faudra que les élus prennent à bras le corps le problème des trafics d’animaux venus des pays de l’est. Ils devront s’attaquer à assainir le secteur de l’élevage d’animaux de compagnie en renforçant les contrôles aux frontières et dans tous les établissements mettant en vente les animaux domestiques…

5. Nature et faune sauvage

La protection des animaux ne peut être dissociée de la préservation de la faune sauvage et de l’environnement. Au prochain président et aux futurs députés, la Fondation demande aussi de s’engager pour faire appliquer à la lettre et sans retard chacun des textes européens et internationaux imposant la sauvegarde des habitats et la préservation de la faune sauvage.

6. Education

En matière d’éducation, la Fondation leur demande également d’instaurer dans les filières de l’enseignement, le respect de la nature et la connaissance de l’animal, comme une véritable discipline d’éveil. D’autant que de plus en plus de psychologue ou d’éducateurs sont convaincus des bienfaits du lien privilégié existant entre un animal et un enfant.

La Fondation veut surtout mesurer l’engagement des candidats sur les thèmes fondamentaux de la condition animale, un sujet cher à une majorité de nos concitoyens…

>> Télécharger le questionnaire adressé par la Fondation aux candidats à l'élection présidentielle.