Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Emotion

Marineland : l’agonie des animaux captifs

A Marineland, on dénombre plusieurs décès de cétacés. Visuel d'illustration : skampixelle - Fotolia.com

Prisonniers du parc Marineland (06), de nombreux cétacés ont péri depuis les intempéries. La Fondation 30 Millions d’Amis déplore leur mort, qui aurait pu être évitée.

Une orque appelé « Valentin ». 4 tortues. Des raies. Des loups de mer. C’est la liste officielle mais peu détaillée des disparus du parc Marineland. L’établissement a fait savoir par un communiqué de presse (11/10/2015) que ces animaux étaient morts après les violentes intempéries qui ont touché le sud de la France le 3 octobre dernier.

Et ces magnifiques animaux auraient pu avoir la vie sauve s’ils n’étaient pas captifs d’un parc de divertissement où leurs conditions de vie et leur état de santé passent derrière des considérations commerciales. « Encore une absurdité que seule la captivité peut nous offrir et qu'il est impossible de voir en pleine mer : un mammifère marin meurt suite à une inondation. » réagit l'association C’est Assez ! sur sa page Facebook. « Ce n'est pas Dame Nature, la tempête, la vague, l'eau insalubre qui a tué Valentin mais la captivité, ces bassins hermétiques et le fait que cette entreprise de divertissement ait été construite sur une zone inondable. Après Freya et Valentin cette année, combien d'autres orques vont devoir mourir pour les beaux yeux des spectateurs et le porte-monnaie des actionnaires ? » s’interrogent les bénévoles.

D’autant que les cétacés qui restent dans le parc sont loin de bien se porter. Selon nos informations, Wikie, la demi-sœur de Valentin se laisse mourir de faim depuis plusieurs jours en refusant de s’alimenter. Quant aux dauphins, aucune information ne filtre sur leur sort. Si ce n’est qu’Alizé, un dauphin mâle, est en soins intensifs depuis le 12 juillet 2015.

Devant ce peu de transparence, le réseau-cétacés et les associations Dolphin Connection et C'est Assez ! viennent d’envoyer un courrier au préfet de la région pour lui demander de diligenter une enquête sanitaire au parc Marineland.

Opération Oblitération

La Fondation 30 Millions d’Amis s’engage contre la captivité des cétacés dans les 4 delphinariums de France qui subsistent encore. Pour demander leur fermeture et la réintroduction de la trentaine de cétacés dans des baies aménagées, la Fondation relaie l’opération Oblitération. En envoyant de nombreuses lettres au ministère de l’Écologie, nous pourrons sans doute faire plier le gouvernement. Pour prendre part à cette action, laissez-vous guider sur le site operation-obliteration.org.

Commenter

  1. rm 21/08/2018 à 13:23:12

    pourquoi ne relâche t il pas les animaux la mer est à côté ?

  2. clacla04 01/05/2017 à 19:59:45

    Il y a de quoi critiquer puisque les animaux meurent à cause d\'inondations alors que ce sont des animaux marins c\'est pas logique donc ils ne sont pas bien traités !! Il pourrait tellement est plus heureux...

  3. camelinjeanne@yahoo.fr 15/10/2015 à 12:21:18

    non mais c hallucinant srx !!!! Vous critique les parcs mais ils sont bien mieux que dans la nature avec tous les détracteurs qu'il y a ! !!!! 

    Faut arete un peu les parcs sert a la sauvegarde des amis car dans la nature ils disparaissent de plus en plus !!!! 

  4. 100 14/10/2015 à 08:34:47

    pourquoi vous ne faites rien pour c'est toros a la corrida c'est pauvre bête qui se font tuer pour le plaisir des spectateurs moi je trouve ça horrible c'est comme si on égorgé un bébé a la naissance c'est inhumain de faire des choses pareil

  5. dld.pinto@laposte.net 13/10/2015 à 20:12:44

    Si il mettent dans la mer il vont mourir car il sont élèver par la main et sa serai bien de le fermer mais plus de marine land et faudra qu'il rembourse l'abonnement à l'année

    Rembourser ! Nos carte à l'année

  6. frimousse 13/10/2015 à 19:53:45

    bravo à "bien-être animal" et à "elmaleh" pour leurs explications !! Je pense comme eux et je suis entièrement d'accord avec eux !! On ne fait que nous mentir et si c'est ainsi c'est qu'il y a plein de choses à cacher !! Oui, il faut aussi fermer certains zoos que je ne citerai pas, mais dont je sais que les animaux ne sont pas bien traités ! Oui, il faut interdire les animaux dans les cirques, qui sont au summum de leurs souffrances physiques et psychologiques !! 

    On ne devrait plus voir de telles choses au 21ème siècle, et on n'a pas fini de se battre !!!

  7. bienetreanimal 13/10/2015 à 16:38:59

    ensez vous que animaux puissent supporter d’être restés dans une eau boueuse et pleine de gas-oil ( si , si) sur le long terme??

    Aucun vétérinaire indépendant , aucune ONG ne peux se rendre la bas. Ils sont systématiquement refoulés.On se demande pourquoi..

     

    Plusieurs orques du #Marineland ont déjà agressé leurs dresseurs! Ils sont dangereux en bassin! 

    Evidemment vous ne trouverez pas beaucoup d'images..Ils les cachent.Mais en cherchant bien c'est possible.https://www.youtube.com/watch?v=KUOEvivYxrE&feature=youtu.be

     

    la vie en captivité n’est pas du tout adaptée à ces animaux sauvages sensibles et intelligents

    Les delphinidés captifs ont des comportements routiniers, névrotiques, à cause de la soumission !

    Vous n'y croyez pas? alors regardez ça! bit.ly/1LEdHiH

     

    Ils deviennent fou alors on leur donne du VALIUM. Si , si...Du Valium à des baleines..Tout va bien.

    Ils ont sans arrêt des infections, des problèmes dentaires.La captivité leur fait trop de mal. Elles sont malades, psychologiquement, physiquement. Sur la moitié des orques, il faut souvent soigner les dents pourries à la roulette. Or une fois qu’on a soigné la dent il reste un trou, et si le trou s’obstrue, elles peuvent mourir très rapidement, donc il faut passer tous les jours et nettoyer le trou et les dents. Ces animaux-là ne pourraient jamais être relâchés dans la nature. Mais pour les animaux qui n’ont pas les dents trop endommagées, c’est possible dans des sanctuaires marins adaptés.adaptés. Ça à déjà été fait et cela fonctionne.Evidemment , ce n'est pas leur intérêt!

     

    la faim reste le pivot majeur du « renforcement positif» imposé aux cétacés captifs...On les maintiens juste en dessous du seuil de satiété pour en faire ce que l'on veux. Vous croyez que ca les amuse de se faire monter dessus comme des Poneys?? Ils ont la dalle. Point barre.

     

    En plus,Les parcs marins pratiquent des inséminations artificielles afin de garantir le business $$$ Par ailleurs...

    Combien de fausses couches pour arriver à une naissance. Des orques de 8 ans sont inséminés ..ils faut aller vite!

    8 ans alors qu'ils vivent 70 ans. 8 ans c'est comme si on inséminait un enfant! C'est dégueulasse.

     

    Le confinement impacte non pas seulement les besoins physiques et les besoins sociaux mais dégrade aussi leur autonomie du fait que l’on impose aux cétacés des emplois du temps quant aux activités et aux comportements à produire.

     

    Ils mettent en avant des recherches..Mais quelle est la valeur des recherches menées auprès de dauphins captifs dans un environnement « stérile » qui ne correspond en rien à leur milieu naturel ??

    Lorsqu'on y regarde de plus près et que l’on se penche sur les études effectivement publiées par ces établissements, on se rend compte qu’il s’agit principalement de recherches portant sur le taux de mortalité, les techniques de dressage, les maladies dues à la captivité ou les adjuvants médicamenteux indispensables à la survie des individus maintenus de longues années loin de l’eau de mer et du soleil. Les études leur sont imposées par l’état pour pouvoir rester ouverts..et leurs études ne sont faites que dans LEURS intérêts. 

     

    Un orque vit 70 à 105 ans dans la nature...Le plus vieil orque en captivité au monde à dans les 40 ans!! Ca ne vous interpelle pas??

     

    Les orques ne supporte pas la chaleur et les rayons du soleil trop puissants...Dans la nature ils plongent souvent l'été à des dizaines de mètres de profondeur. A marineland, ils n'ont que 10 mètres de fond! 

     

    Ils parcourent des dizaines de kilomètres par jour. A marineland?? 

    Etc etc etc je pourrait en écrire 3 pages.

     

    Qu'est ce qu'il vous faut bon sang pour arrêter de ne penser qu'a votre petit plaisir personnel..Ici on ne parle pas de lapins , de chèvres ou de chiens  pour lesquels il a fallu des dizaines de milliers d'années pour arriver à la domestication!

    Ce sont des animaux sauvages , très émotifs , qui ressentent 20 fois plus de choses que les humains.

    Imaginez ce que çà vous ferait de rester enfermé dans une baignoire toute votre vie? Multipliez çà par 20 et vous comprendrez un peu mieux.

     

    L’heure est venue de s’interroger sur le sens de ces pratiques...

    Le plaisir des yeux ne justifie pas tout

  8. elmaleth@hotmail.com0 13/10/2015 à 15:48:02

    Les orques et les dauphins ne sont absolument pas des espèces menacées, ils n'ont rien à faire dans des mini piscines à faire des tours pour notre divertissement alors que dans la nature ils parcourent des centaines de KM par jour.

     

    Vous voulez les voir? les faire découvrir à vos enfants? prenez un bon documentaire.  Ces grands mammifères marins souffrent dans ces bassins, loin de leur famille, à manger du poisson congelé, à se taper la tête contre le beton, à le ronger à s'en user les dents, et à subir des reproductions forcées et hautement consanguines. La naissance de bébés dont se vante les delphinariums c'est juste le résultat d'insémination artificielle.

    Les pro parc vont dire : "dans ce cas là liberer vos chiens, vos chats, vos hamster et ensuite venez nous en reparler! bande d'hypocrite!" mais cet argument est bidon, on ne compare pas un animal domestique à un grand mammifère marin. A ce compte là on aurait tous le droit de mettre une baleine dans notre piscine dans notre jardin? Il faut arreter de brandir ce type de comparaison...

    Autre argument : "et les SDF alors? vous vous en fichez des humains? y a bien plus grave que le sort de ces animaux blablabla" alors à ceux là je réponds que chaque cause est juste, chaque combat existe et il est tout a fait possible d'en mener plusieurs à la fois,stop de toujours se croire au dessus et de hierachiser les causes...

     

    Ces orques croupissent dans une eau boueuse depuis 10 jours, avec de la mousse d'hydrocarbure à la surface! ça suffit désormais! Marineland construit sur une zone inondable est incapable de trouver une alternative décente pour eux..

     

    ce Parc ne doit plus contenir de grands mammifères marins, il faut lancer des programmes de réhabilitations marines dans des baies/sanctuaires marins fermés ( car oui à tous ceux qui pensent un peu rapidement que "dans la nature ils survivront pas" sachez qu'il y a deja eu un précédent d'orque captive relachée qui a parfaitement réussi sa rehabilitation, il est possible de mettre en place des programmes pour reapprendre à pecher, a chasser, à vivre à ces creatures.

  9. s.clechet@hotmail.fr 13/10/2015 à 13:59:19

    Arrêtez de tirer a boulet rouge sur ce parc. Dans ce cas il faut interdire les zoo et les cirques tant qu'on y est. La plupart de ces parcs d'animation participe a la reproduction des especes qui malheureusement sont en voie de disparition dans leur milieu naturel. Certes je ne sais pas si le parc d'Antibes y participer, mais les innondations qui ont eu lieu dans le sud de la France ont également fait des animaux morts dans la nature mais ceux la forcément on en parle pas.