Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Débat

La Fondation reçue à la Commission Européenne

Lundi 10 juillet 2006, la Fondation 30 Millions d'Amis s’est rendue à Bruxelles pour alerter la Commission Européenne sur l’absolue nécessité de mettre en place des tests sans recours à l’animal, dans le cadre du programme REACH.

Lundi 10 juillet 2006, la Fondation 30 Millions d’Amis, associée à une délégation de scientifiques et d’organismes de protection des animaux et de l’environnement, s’est rendue à Bruxelles pour alerter la Commission Européenne sur l’absolue nécessité de mettre en place des tests fiables, sans recours à l’animal, dans le cadre du programme REACH. Rappel Le projet REACH, lancé par la Commission Européenne, est un programme visant à tester la toxicité de 30 000 substances chimiques pour assurer une meilleure sécurité sanitaire et environnementale.

Aujourd’hui encore, les méthodes de test préconisées par ce projet laissent libre cours à l’expérimentation animale. Or il est démontré scientifiquement qu’aucune espèce animale ne peut être considérée comme modèle biologique fiable pour une autre.

C’est pourquoi la Fondation 30 Millions d’Amis soutient l’action d’Antidote Europe qui, grâce au développement du Programme de Toxicologie Scientifique (PTS), propose une alternative fiable à l’expérimentation animale.

Ce programme est en effet capable aujourd'hui de mettre en évidence les effets toxiques des substances chez l'homme sans avoir recours à l’animal.

C’est pour alerter la Commission Européenne à ce sujet, qu’une délégation est partie le 10 juillet 2006, à la rencontre de Claudia Canevari, membre du cabinet de Stavros Dimas, Commissaire Européen à l’environnement. Cette rencontre a été l’occasion d’affirmer la nécessité d’intervenir en urgence pour intégrer pleinement le PTS au sein du programme REACH et de remettre une lettre signée par plus de 130 associations représentant 11 pays d’Europe, demandant l’application de la directive 86/609, notamment le point qui stipule, en matière d'expérimentation animale : "Les expériences ne doivent avoir lieu que s'il n'existe pas de méthode alternative n'impliquant pas l'utilisation des animaux."

L’adoption du PTS est l’occasion unique pour la Commission de préserver la santé humaine tout en aidant l’industrie chimique à regagner la confiance des consommateurs par le recours à des tests scientifiques et expérimentation animale.

Le programme REACH sera voté en 2ème lecture par le parlement Européen en octobre 2006 et définitivement adopté en mai 2007 si le conseil et le parlement européen se mettent d’accord sur le texte.

En savoir plus sur le Programme de Toxicologie Scientifique