Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

Saisie de 170 bébés tortues d’une espèce protégée

Photo : © Village des tortues

Les douanes françaises ont annoncé le sauvetage de 170 bébés tortues voyageant illégalement à l’aéroport de Roissy (95). Les animaux ont été pris en charge par le Village des tortues, un organisme partenaire de la Fondation 30 Millions d’Amis qui lui alloue une aide financière à cette occasion.

Le sauvetage s’est produit il y a une quinzaine de jours, mais vient seulement d’être rendu public par les autorités (29/12/14). Les douanes françaises ont annoncé le sauvetage de 170 bébés tortues étoilées de Madagascar, enveloppées de papier adhésif et dissimulées dans des caisses de concombres de mer en transit à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (95). Voyageant ainsi dans des conditions totalement incompatibles avec les besoins de leurs espèces, les reptiles, qui avaient pour destination le Laos, en Asie, se trouvaient dans un état de déshydratation avancée.

Détention et transport soumis à réglementation

Très prisée par les collectionneurs, la tortue étoilée de Madagascar est une espèce en danger critique d'extinction selon l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et classée en annexe I de la CITES*. A ce titre, son commerce international est interdit. Par ailleurs, dans le cadre de programmes de conservation de l'espèce, la détention et le transport de spécimens sont soumis à une réglementation stricte.

Les tortues ont été acheminées au Village des tortues à Gonfaron, dans le Var. Depuis la saisie, qui s’est déroulée le 14 décembre dernier, une quinzaine de bébés sont morts. Les survivantes sont peu à peu réhydratées et nourries de végétaux. La Fondation 30 Millions d’Amis, qui soutient financièrement le Village des tortues, va allouer, selon les besoins, 4 000 à 5 000 euros pour aider à la prise en charge des bébés.

Le propriétaire des caisses n'a pas été identifié pour le moment. Selon l’AFP, « s'agissant d'une saisie sèche, sans interpellation, il est peu probable que l'affaire ait des suites judiciaires ». La Fondation 30 Millions d'Amis vous tiendra informés des suites de cette affaire.

*Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction