Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

La Fondation sollicitée pour prendre en charge des chiens en détresse

Photo : © Fondation 30 Millions d'Amis

A la suite d’une saisie administrative à Vaux-sur-Seine (78), la Fondation 30 Millions d’Amis a pris en charge de nombreux chiens en détresse qu’elle a acheminés, à titre conservatoire, vers des structures adaptées.

En tout, c’est une quarantaine de chiens privés de soins et de nourriture qui ont été saisis chez des particuliers à Vaux-sur-Seine (78), à titre conservatoire et sur arrêté administratif. La Fondation 30 Millions d’Amis a été sollicitée par la Fondation Assistance aux animaux pour la prise en charge d’une quinzaine d’entre eux. Les animaux ont été acheminés par la Fondation vers des pensions, en attendant de trouver des places vers des refuges partenaires (13/11/14).

Signes de malnutrition

C’est une enquête réalisée par la DDPP* des Yvelines qui a permis de mettre fin aux conditions de vie difficiles de ces chiens qui appartenaient à un frère et une sœur résidant dans un pavillon. Les animaux vivaient dans des pièces sans lumières, sur un sol recouvert d’excréments. Certains, visiblement peu nourris, se trouvent dans un état squelettique. Des examens vétérinaires sont en cours.

Les chiens, parmi lesquels trois chiots, seraient issus, selon Le Parisien, de croisements entre boxers, labradors et beaucerons. Ni vaccinés, ni stérilisés, ils se seraient reproduits entre eux. Peu habitués à l’homme, ils sont craintifs et ont besoin d’être sociabilisés.

Une plainte pour mauvais traitements et abandon a été déposée, la Fondation 30 Million d’Amis se constituant partie civile dans ce dossier. L’enquête est instruite par le parquet de Versailles.

*Direction départementale de la protection des populations 

Commenter

  1. Lovecaline 27/11/2014 à 08:39:38

    J'espère que ces MONSTRES il n'y à pas d'autre mot soient punis

    pourquoi les JUGES donnent des PUNITIONS comme une amende

    bien souvent ces GENS là sont insolvable et donc en ont rien à faire

    la partie civile devrait demander qu'ils soient contraint à AIDER LES

    REFUGES POUR NETTOYER NOURRIR ENTRETENIR les habitations de ces

    pauvres petits êtres qui ont été abandonnés et torturés par des personnes

    DU MEME TYPE QU'EUX. PUNISSEZ LES OBLIGEZ LES A PAYER.

    PAS DE PITIE. SVP.