Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

3 mois avec sursis pour avoir mis son chat dans la machine à laver

Photo d'illustration : © Stefano Garau - Fotolia.com

Un homme a été reconnu coupable d’actes de cruauté par le tribunal de Quimper (29) et a écopé d’une peine de 3 mois de prison avec sursis pour avoir tué son chat en le passant à la machine. Choquée par la légèreté de la peine, la Fondation 30 Millions d’Amis a demandé au procureur de la République de faire appel.

Le tribunal de Quimper, dans le Finistère, a condamné un quadragénaire qui avait tué son chat à une peine de 3 mois de prison avec sursis (7/5/2014). Le prévenu, absent à l’audience, a également écopé d’une interdiction de détenir un animal pour une durée de 10 ans. La Fondation 30 Millions d’Amis, partie civile aux côtés de quatre autres organismes de protection animale, a demandé au Procureur de la République de faire appel de cette décision. 

« En nous constituant partie civile dans près de 100 dossiers de maltraitance chaque année, nous sommes témoins de la réalité de la souffrance animale au quotidien, a réagi Reha Hutin. Malheureusement, les peines prononcées restent souvent trop faibles pour être dissuasives. » La Présidente de la Fondation a par ailleurs dénoncé « un immense décalage entre les sanctions prévues par le législateur* et leur application ».

Mort de l’animal

Les faits remontent au 16 février dernier : une habitante de Briec, une petite commune finistérienne, contacte les gendarmes pour leur signaler une affaire de maltraitance d’une violence inouïe. Son voisin vient de lui avouer par téléphone avoir mis son chat dans la machine à laver pour le punir d’avoir cassé une statuette de collection. Il avait ensuite, selon ses propres déclarations, jeté le corps du chat à la poubelle. Face aux enquêteurs, il avait reconnu rapidement les faits, puis avait été inculpé pour actes de cruauté.

Le chat, âgé de 18 mois, n’a pas survécu à ses blessures.

*Jusqu'à deux ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende (art 521-1 du Code pénal)

Commenter

  1. marilene2003 23/09/2014 à 19:38:15

    C' est un CRIMINEL qui a fait ca. On devrait lui faire exactement la meme chose. Je ne comprends pas pourquoi il a eu un sursis. Tout le monde s'en foue. Si il avait tué un homme par contre la bien evidemment il n y aurais pas eu de sursis. Les animaux tout le monde s'en foue. Quand il y a un crime tout le monde en parle mais quand il y a un crime animal tous le monde s'en foue. Heureusement qu'il y a des gens qui aiment les animaux meme si ils sont très rares.

  2. litchou 04/09/2014 à 18:28:57

    Je suis souvent étonnée d'apprendre certains moyens qu'utilisent des lâches envers leurs animaux. Comment peut-on en arriver là? Tout ça pour une statuette. Je n'ose imaginer la souffrance de ce pauvre minet. Sale type! La justice est trop douce avec ce type.

  3. kenzoamour 19/06/2014 à 23:33:18

    Interdiction d' avoir des animaux a vie !! prison ferme !! 

  4. Divine 13/06/2014 à 07:46:00

    Trois mois avec sursis, lamentable ! Faire le geste de mettre son chat dans la machine à laver, ce n'est pas de l'inconscience, c'est de la barbarie.  Plus de détention d'animal à vie....des martyrs en moins.

  5. wiwige 12/06/2014 à 08:12:21

    Seulement 3 mois!!!! On est vraiment des bouffons!!!!! Notre systeme judiciaire et ses representants sont plus que pourris!! Pauvre petit chat....

  6. kenzoamour 07/06/2014 à 14:53:57

    je suis revoltee !!! trois mois de sursis !!!