Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Il jette un chat du 7e étage, un an avec sursis

Photo d'illustration : © Sunny - Fotolia.com

A Calais (62), un homme a été reconnu coupable d’avoir jeté son chat du 7e étage d’un immeuble et condamné. La Fondation 30 Millions d’Amis, qui s’était constituée partie civile, a pris acte de la décision du tribunal de Boulogne-sur-Mer, et a demandé au parquet de faire appel de la décision.

Le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer (62) a étudié le cas d’un homme accusé d’avoir jeté son chat du 7e étage d’un immeuble situé à Calais (28/5/14). Reconnu coupable d’actes de cruauté, il a écopé d’un an de prison avec sursis, une peine accompagné de 105 heures de travail d'intérêt général et d’une obligation de soins. La Fondation 30 Millions d’Amis, qui s’était constituée partie civile aux côtés de la Ligue de protection des animaux (LPA) de Calais, a pris acte de cette décision, et salue l’interdiction définitive de détenir un animal prononcée par le tribunal.

L’animal n’avait pas survécu

Les circonstances dans lequel cet acte d’une grande violence a été commis ont été précisées à l’audience : c’est au cours d’une dispute avec sa compagne, en avril dernier, que cet homme, âgé d’une trentaine d’années et fortement alcoolisé au moment des faits selon le quotidien local La Voix du Nord, avait jeté le félin du 7e étage de son immeuble. Prévenue par un voisin, la police l’avait interpellé puis placé en garde à vue. Il comparaissait libre à l’audience.

Le chat n’avait pas survécu à cette chute. L’autre félin de la famille, en bonne santé, avait été confié à titre définitif à la LPA par le procureur de la République. Il va être vacciné, identifié, puis proposé à l’adoption.

Commenter

  1. modérateur 06/06/2014 à 09:35:23

    LINADINE, merci pour votre message, nous comprenons votre émotion mais vous noterez qu'à aucun moment la Fondation ne se satisfait de la décision mais au contraire qu'elle en "prend acte". Par ailleurs, sachez que la Fondation 30 Millions d'Amis a demandé au Parquet de faire appel de cette décision. 

  2. Sylvianne Le Viavant 05/06/2014 à 19:25:41

    "L'homme a peu de chance de cesser d'être tortionnaire pour l'homme tant qu'il continuera à apprendre sur l'animal son métier de bourreau".

    Marguerite Yourcnar

     

    Je trouve les peines ridicules... ça me fait penser à ce que disait Gary Yourofsky (du moins son avocat) quand il parlait de sa première condamnation pour avoir sauvé d'une mort horrible 500 visons (et fait perdre 1 millions d'euros à l'entreprise de torture par la même occasion). "Madame la juge, mon client a essayé de stopper la cruauté [...] Vous avez donné une caution à ce gars de Michigan pour avoir agressé sexuellement une femme et vous refusez de donner une caution à mon client ?!".

    "Agresser une femme sexuellement n'affecte pas l'économie, on se fiche des choses qui n'affecte pas la source de tout les maux: l'argent".

     

    Un chat tombé du 7e étage en est un malheureux exemple, car son cas n'affecte pas non plus l'économie. Du coup le gars est condamné à une peine ridicule, alors que quelqu'un qui a fraudé avec l'argent (mais n'a jamais tué ni torturé personne) en a pour de longues années en prisons sans sursis... (je ne dis pas que c'est mal de frauder, je dénonce seulement la démesure des peines!)

     

    En tant que fondation protectrice des animaux, vous, 30 Millions d'Amis, êtes capables de faire pression pour instaurer des peines beaucoup plus lourdes! La peine maximale est de 2 ans pour acte de cruauté envers les animaux : ne soyez jamais satisfaits quand la peine est inférieure (et en plus quand c'est en sursis) car vous ne montrez pas le bon exemple et encouragez même les gens à ce dire « oh bah, une peine de 1 an avec sursis, ça va, je croyais que c'était 2 ans ferme, moi... » !!! 

  3. Linadine 05/06/2014 à 18:22:56

    Comme d'habitude, votre réaction de satisfaction est archi nulle. Vous m'énervez de plus en plus.