Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Faune

La chasse dans la ligne de mire

La chasse au phoque dans la ligne de mire

L'UE a décidé (5/5/09) d'interdire l'importation de peaux et produits dérivés du phoque par un vote du Parlement européen pour protester contre une chasse jugée cruelle.

La Fondation 30 Millions d'Amis, à l'instar des grands associations de protection animale, a pesé de tout son poids pour que l'Union européenne décide de fermer ses marchés aux importations de peaux et produits dérivés du phoque. Avec un vote en ce sens, mardi 5 mai, le Parlement européen proteste ouvertement contre une chasse jugée cruelle.

"La chasse au phoque du Groenland est une course pour atteindre les quotas", martèle Sheryl Fink, porte-parole du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW). "L'objectif des chasseurs est de tuer le plus possible de bêtes, plutôt que de les tuer humainement ou d'appliquer les règlements". Cette année, le ministère canadien des Pêches a augmenté de 43 000 bêtes le quota d'abattage.

Chasseur de phoques armé d'un hakapik
Chasseur de phoques armé d'un hakapik

Les chasseurs pourront tuer 8 200 phoques à capuchon ; 50  000 phoques gris, contre 12 000 l'année dernière et 280 000 phoques du Groenland, soit 5 000 de plus qu'en 2007. Cette espèce constituant le gros du commerce de phoque car très recherchée pour sa fourrure et son huile.

Les chiffres donnent le vertige même si la Russie a, pour sa part, interdit la chasse aux phoques de moins d'un an sur son immense territoire (voir notre information du 18 mars 2009) parlant d'une "pratique sanguinaire". Une initiative d'ailleurs saluée par les associations de défense animale. La situation au Canada est légèrement différente...

Moyen de subsistance

La chasse au phoque y est considérée comme une activité durable et bien gérée. Elle assure un complément de ressources pour des communautés de pêcheurs affectés par la chute des stocks de morues. Les peaux de phoques sont vendues en majorité à l'industrie de la mode de Norvège, de Russie et de Chine. Les pêcheurs vendent aussi de la graisse destinée à être utilisée comme huile.
En 2006, l'abattage de quelque 335 000 phoques avait rapporté 25 millions de dollars (18 millions d'euros). La population de phoques au Canada s'élève aujourd'hui à 5,5 millions d'individus, contre 1,8 millions dans les années 1970, selon les autorités canadiennes. Un nombre en augmentation depuis que le Canada a commencé à gérer sa chasse.

Chasse cruelle

Une gestion qui fait suite à la diffusion, en 1964, d'un documentaire présentant un chasseur dépeçant vivant un blanchon (bébé phoque de moins de 12 jours dont la fourrure est blanche). Depuis, cette chasse est critiquée pour sa cruauté. Ottawa a finalement interdit en 1987 la chasse au blanchon et s'est efforcé d'augmenter l'arsenal législatif garantissant une chasse "humaine".
Les Etats de l'Union européenne se sont toutefois prononcés, fin octobre 2008, en faveur d'une interdiction du commerce des peaux de phoques tués dans des conditions cruelles.
Pour rappel, le phoque est abattu à coup de hakapik, sorte de gourdin dont l'extrémité est ornée d'un clou. Un seul coup "doit" suffire à étourdir la bête jusqu'à la mort. Mais c'est rarement le cas. Le texte a été adopté lundi 30 mars 2009 par la dernière session plénière de l'assemblée européenne, tout en ménageant des exceptions pour les produits du phoque fournis par les Inuits du Canada et du Groenland.

La communauté internationale réagit

Les Etats-Unis ont - pour leur part - interdit le commerce des produits dérivés du phoque canadien depuis 1972 (!). En 1983, l'Union européenne s'était, quant à elle, limitée à ne supprimer que les ventes de peaux de bébés phoques. Pour le Canada qui a fait de nouvelles concessions en décembre 2008 pour le dépeçage des phoques (désormais, l'animal doit être complètement mort avant de pouvoir prélever sa fourrure, ce qui n'était pas le cas auparavant), le récent vote des eurodéputés est un revers.
Déjà une contre-offensive a été lancée par l'intermédiaire de la ministre canadienne des pêches, Gail Shea qui souligne que le Canada étudiait tous les recours juridiques et diplomatiques. "Nous allons exercer nos pleins droits au termes du commerce international si cela devient nécessaire" a-t-elle lancé en faisant très clairement allusion à une plainte déposée auprès de l'Organisation Mondiale du Commerce. Selon Ottawa, 6 000 personnes pratiquent cette chasse au Canada, pays où sont abattus près du tiers des phoques chassés chaque année dans le monde.

Pour l'ensemble des acteurs de la protection animale, rendez-vous est d'ores et déjà pris pour le 22 avril 2009 où aura lieu - à Bruxelles (Belgique) - l'adoption par les eurodéputés des décrets d'applications du projet de loi adopté en mars dernier.

Commenter

  1. daudge 20/10/2010 à 18:57:50

    Les acheteurs de fourrure sont des gens irresponsables , sans scrupule et prétentieux. Ils ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.Ils se croient interessants en marchant dans les rues alors que c'est tout le contraire, quels ringards. Honte à eux !!

  2. schierley 10/02/2010 à 02:35:35

    Nous sommes au 20ème siecle, enfin je crois, mais plus j'avance et plus, je me rends compte de la bétise humaine dans toute sa splendeur et dans toute son impunité, à ne plus rien comprendre !!! Réfléchissons: pourquoi l'homme s'en prends de tel manière aux animaux, ben s'est simple, il a peur de l'intélligence des animaux, peur d'être surpassé par eux. Car s'il ont réfléchit bien, un homme ou une femme enfin un être humain qui fait ce genre de chose, tuer, massacre et autre torture sur des êtres innocents qui sont les animaux n'a rien dans la tête, pour se vanter d'avoir tué et abbatue autant de ces pauvres animaux dont nous avons besoins pour la bio diversité de la planète. Ces animaux ont un coeur qui bat comme le nôtre, alors laissant les vivre. Je demande à toute la population de ne pas porter de fourrure et de ne plus manger de viande et je suis sûr que les hommes et les femmes se porterons bien mieux et apprendrons à nouveau les vrais valeurs de la vie saine, les plaisir de bien manger sans tuer d'animaux et notre santé s'en portera que bien mieux !!! Merci à nos hommes pollitique de mettre tout les moyens en oeuvre pour arrêter cette souffrance pour arrêter cette barbarie sur ces animaux qui sont notre nature, notre vie. Nous souffrons avec eux et nous n'arrivons plus à vivre rien qu'à lidée de savoir leurs massacres. Schierley et toute ma famille.

  3. rinca 08/07/2009 à 16:15:12

    BONJOUR

    je n'utilise plus de produits de beauté avec de la graisse animal car je pense sait qu'il y a du sang qui a coulé a cause de cela

    on devrai mettre sur les produit en gros et gras que cela est a base d'animaux et de phoque

    Et messieurs vous devriez avoir honte de sans prendre a des animaux sans defence c'est nimporte quoi horrible inpardonnable 

    messieurs qui faites cela je vous déteste

  4. LOVE HORSE 27/06/2009 à 22:42:22

    C'est vraiment horible tous se qui font subire a tout ces pauvre animaux tou sa pour du cosmetique ou des produits alimentaires "JE DIT STOP A CECI"Yell

  5. Ripieno 16/05/2009 à 12:18:40

    Certes elle ne fut pas la seule à porter la cause des blanchons,

    elle était tout de même bien isolée et très courageuse aux débuts,

    alors aujourd'hui, le lui dis :

    merci BB

  6. GIGI 59 13/05/2009 à 12:56:48

    c'est immonde, cela fait des années que l'on demande l'arrêt de cette pratique barbare, on promet on promet mais rien ne bouge et on laisse encore faire

    tant qu'il y aura de la demande cela ne cessera pas [message modéré] tous ensembles boycottont tous produits faits avec ses pauvres bébés

    l'Homme est vraiment le pire fauve sur terre

    mais ne perdons pas espoir un jour peut être....

  7. osiabas 12/05/2009 à 00:23:19

    On parle toujours d'humanité, de droits de l'homme mais le droit de de vie pour toutes ces especes qui était là bien avant nous ou est elle ??? Quand est t il du droit des animaux quand l'homme est la seule espece qui se permet de tuer librement non pour manger mais par plaisir ..... Si l'homme pouvait être jugé pour tous le mal qu'il a causé, qu'il cause et qu'il causeras, il ne serait certainement plus sur cette planéte..... Halte à ces barbaries.....

  8. Azerty64+ 11/05/2009 à 09:14:48

    Vrémment s'est injuste ces petit etre la ne peuvent même pas vivre tous sa parce que on les tue , mes nous mettons tous des commentaire pour la bonne cause , [message modéré]

  9. titi0711 09/05/2009 à 21:11:31

    Il faut arrêter ça, faire quelque chose !! Comme créer une association, sensibiliser les gens pour qu'ils se rendent vraiment compte de cette chasse terrifiante !

  10. animow 09/05/2009 à 20:38:53

    Cette chasse est totalemen horrible , dans d'zttroces souffrance les phoques innoncents et dans défenses meurent les uns après les autres

    STOP à cette Horreurr

     

    =@