Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Refuges

Suppression des aides du Conseil Général varois ?

Refuges varois : suppression des aides du Conseil Général ?

La Fondation 30 Millions d'Amis réagit et interroge Michel Benigni en charge des subventions au Conseil Général du Var.

C'est un article du quotidien Var Matin (23/2/09) qui a mis le feu aux poudres : "Le Conseil Général du Var confirme la suppression des subventions 2009 aux associations de protection animale". La Fondation 30 Millions d'Amis a, bien entendu, réagi. Michel Benigni - en charge des subventions au Conseil Général du Var - répond à nos questions.

Le Var (83) compte plus d'une vingtaine d'associations de protection animale. La Fondation 30 Millions d'Amis soutient bon nombre d'entre-elles avec une aide qui a atteint 60 000 euros en 2008 - principalement en nourriture et frais vétérinaires - soit près d'un tiers de l'aide globale allouée par le Conseil Général l'an dernier (160 000 euros). C'est donc environ 400 000 euros qui ont été répartis entre la vingtaine d'associations, si l'on cumule les dons individuels, les aides des fondations et associations de protection animale et les subventions du Conseil Général du Var. Ce qui échoue à ces refuges, en charge d'un travail reconnu d'utilité publique, n'est rien au regard de l'ampleur des tâches qu'elles accomplissent chaque année. Si l'un des principaux subsides venait à disparaître - en l'occurrence l'aide du Conseil Général - plus de la moitié d'entre elles serait obligée de mettre la clef sous la porte.


Le refuge de l'Endre de Muy aidé par la Fondation 30 Millions d'Amis

Conscient du coup de grâce qu'a représenté sa déclaration reprise par la presse locale, le Conseil Général a précisé les choses. Un éclaircissement sur lequel Michel Benigni, directeur des Sports, de la Jeunesse et de l'Education au Conseil Général du Var, revient, sans langue de bois.

Fondations 30 Millions d'Amis : Allez-vous réellement supprimer toutes les subventions aux associations de protection animale de votre département ?

Michel Benigni : Nous nous sommes mal exprimés. Nous ne supprimerons pas les aides aux refuges et fourrières. Bien sûr que non ! En revanche, en cette période de crise nous subissons de plein fouet la baisse des valeurs immobilières auxquelles le Conseil Général pouvait s'adosser jusqu'à aujourd'hui. Nous ne pourrons donc pas débloquer 160 000 euros pour les associations de protection animale comme nous l'avons fait l'an dernier. Nous ne pourrons faire qu'à hauteur de nos moyens, donc en diminuant la somme. Et cela aussi bien pour les refuges que pour les fourrières.

F30MA : La présence d'une fourrière à disposition des communes est une obligation légale...

Michel Benigni : C'est vrai. A ce titre, l'association varoise de secours aux animaux (AVSA) qui agit à la fois en tant que refuge et fourrière pour 27 communes du Var, recevra une aide à hauteur de la tâche qu'elle accomplit. Mais nous préférons néanmoins, et ceci est un choix politique, aider les refuges plutôt que les fourrières.

F30MA : Un choix politique ?

Michel Benigni : Oui... Il est pour nous plus important d'aider financièrement les organismes qui permettent de récupérer les animaux et de leur trouver un nouveau maître plutôt que de "cautionner" ceux qui euthanasient leurs pensionnaires au bout de 8 jours. Nous étudions chaque dossier au cas par cas et nous avons mis en place une "échelle" d'établissements prioritaires : les refuges d'abord, ensuite les refuges/fourrières, puis les associations qui trappent les animaux, les stérilisent et les remettent en liberté.

F30MA : Connaissez-vous déjà le montant total de cette future subvention ?

Michel Benigni : Non. Pour l'instant nous ne savons pas encore de combien sera l'aide générale. Nous avons déjà étudié le premier échelon de nos priorités : les refuges. Cinq d'entre eux seront subventionnés. Nous comptons aussi sur les communes pour "mettre la main à la pâte". Il n'est donc pas question d'abandonner qui ou quoi que ce soit.

Commenter

  1. nawell 17/04/2009 à 09:30:15

    bonjour,

    Je pense aux animaux qui hélas seront victimes de la crise.

    Ayant des revenus modestes je ne peux faire de don mais par contre je prends une adhésion quand une association se démène dont l'école du chat à Poitiers où la présidente est une femme active. La protection animale faut se battre pour des subventions. Un site internet parlant, des petites histoires etc... se faire connaître.

    En Espagne il n'y a pas d'aide  c'est affreux cette misère animale, depuis 2008 un chat stérilisé était dans la rue je l'ai amené à une association, vs ne pouvez pas savoir l'horreur, les chiens hurlaient, les chats dans un état lamentable aucun ne bougeait, le regard triste, aucune hygiène, les larmes aux yeux, notre décision a été prise ramenons le en France, 1400 kms sans rien dire, je n'en voulais plus j'en ai déjà 5 et cela à un goût. Je ne peux pas critiquer c'est une dame allemande qui s'occupe de cela certainement avec peu de moyens. En France je pense que ce refuge serait fermé par les autorités.

    Ou je demeure il y a beaucoup de chats errants, je dois m'occuper pour la stérilisation, qui paiera ? C'est une ville touristique donc le bien être des chats .......

    C'est la période des chatons, c'est attirant, mais dans quelque mois combien seront abandonnés ?

    Les médias au lieu de casser le moral des français devraient parler un peu plus de la cause animale qui elle est bien réelle.

    Cordialement

     

  2. fabinou 07/04/2009 à 22:29:44

     En France on ne connait pas les priorites, pourtant les animaux doivent etre proteges, et c est normal,on depense sans compter dans certaine manifestation, genre feux d artifices, moi je ne suis pas d accord, il est indispensable de subventionner les associations, sinon que vont ils devenir?. C EST UNE HONTE, MERCI DE REAGIR.....

  3. jacquie 04/04/2009 à 18:20:41

    C'est  partout pareil; on annonce une baisse des subventions puis dans quelques temps ce sera supprimé carrément!

    Par contre, faut voir les grâces faites aux chasseurs dans a Somme et ailleurs sans doute.

    Si vous voulez aider des animaux au destin tragique à l'étranger, cliquez ci-dessous.

    www.galgos.fr

    > espagne-maltraitance.galgos.fr

    > agir-pour-les-galgos.over-blog.com

    > crueltyinspain.webnode.com

    > Sites de défense contre la maltraitance des Galgos/Podencos

    > et des animaux en Espagne

  4. gamin51 26/03/2009 à 18:43:17

    La crise pour certains mais pas pour tout le monde !

    Je trouve injuste de baisser les subventions aux associations .Ce n'est pas normal , avec tout cet argent gaspillé actuellement.

    Ces pauvres chiens et chats vont en subir les conséquences!!!!