Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Un maire doit renoncer à l'organisation de combats de coqs

Un maire renonce à l'organisation de combats de coqs

Faute d'autorisation nécessaire, le maire de Laventie (62) a finalement renoncé à l'organisation d'un combat de coqs à l'occasion des Journées du Patrimoine. Une bonne nouvelle qui ne doit pas faire oublier la cruauté de cette pratique, toujours légale en France, et dénoncée par la Fondation 30 Millions d’Amis au même titre que la corrida.

Faute d'autorisation nécessaire, le maire de Laventie (62) a finalement renoncé à l'organisation d'un combat de coqs à l'occasion des Journées du Patrimoine. Une bonne nouvelle qui ne doit pas faire oublier la cruauté de cette pratique, toujours légale en France, et dénoncée par la Fondation 30 Millions d’Amis au même titre que la corrida.

Un maire renonce à l'organisation de combats de coqsC’est grâce à la faveur d’un simple manquement administratif qu’un combat de coqs n’a pas pu être organisé lors des Journées européennes du patrimoine (15 et 16/9/12). Alors que la municipalité de Laventie, dans le Pas-de-Calais, avait annoncé sa tenue à grands renfort d’articles dans la presse, la préfecture a souligné qu’aucune demande d’autorisation ne lui était parvenue, comme le nécessite la législation. Si les associations de protection animale se réjouissent de cette annulation, dont la Fondation 30 Millions d’Amis, elles soulignent la perpétuation d’une « tradition » contestée : les combats de coqs sont en effet interdits en France, sauf « dans les localités où une tradition ininterrompue peut être établie » en vertu de la loi du 8 juillet 1964 [c’est cette même exception à la loi qui autorise les corridas dans certaines régions, NDLR]. La région du Nord-Pas-de-Calais est ainsi la seule en France métropolitaine a pouvoir organiser de tels combats*.

« Spectacle écœurant »

Ces affrontements brutaux  entraînent des lésions très graves chez les gallinacés, pouvant aller jusqu’à la mort, dans de grandes souffrances. Sous couvert de tradition et de divertissement, des oiseaux s’entretuent sous les regards amusés de spectateurs. Pour Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis, il s’agit tout simplement « d’un spectacle écœurant, bien éloigné du tempérament doux et pacifique dont ces animaux font preuve ». Atterrée par cette pratique, elle poursuit : « Comme l’a dit Arthur Schopenhauer, l’homme a transformé la Terre en un enfer pour animaux ». 

Mépris du code pénal

Si la décision de la préfecture a mise à mal l’entreprise du maire, la partie est loin d’être gagnée. En effet, l’édile vient d’annoncer la création d’un nouveau gallodrome sur sa commune, en dépit d’une disposition du code pénal qui l’interdit strictement et sans ambigüité. Quant au tribunal administratif de Lille (59), il a rejeté le recours formulé par une association de protection animale pour interdire les combats de coqs à Laventie... sans même juger utile de faire connaître sa motivation (14/9/12) ! Selon l’AFP**, la région Nord-Pas-de-Calais compterait plus d'un millier de coqueleurs et une cinquantaine de gallodromes légaux.

*Les combats de coq sont également autorisés à la Réunion, en Guyane, aux Antilles françaises et en Polynésie française.

**Agence France Presse

Photo : © percent - Fotolia.com

Commenter

  1. tagovictor 11/10/2012 à 22:48:30

    la bétise humaine, ceux qui se serve d'animau, pour les faire tuer sont encore plus bête, que les bêtes, ils doivent avoir un poichiche, comme cerveau, quand il germe ça doit les déranger !

    faut que l'humain se dise, que les enfants des générations, futures, ne verons plus de coq, et bien d'autre animau,à ce rytme là !

    dire que nous somme au paradis, sur cette terre, et que c'est l'homme qui en fait un enfer, aussi bien pour les animaux, que pour certain humain.

    on crois évoluer, bien sur qu'on évolu, surtout dans bétise !

  2. MARTINE64 10/10/2012 à 11:21:16

    Je suis complètement révoltée quand je vois toutes sortes de maltraitances d'animaux, qui plus est des combats entre eux ; mais à quelle époque sommes nous ; comment des humains peuvent-ils encore acceptées cela ; mais il est vrai que, malheureusement, qu'il n'y a pas qu'avec les animaux, seulement, eux ne peuvent crier leurs souffrances, ils ne peuvent pas pleureur, ils souffrent en silence ; personnellement j'ai très mal et cela me donne envie de vomir quand j'entends et que je vois  toute cette détresse, ces maltraitances, etc... mon mari ne veut pas en entendre parler car il est aussi hyper sensible et très attaché aux animaux - nous, comme beaucoup de personnes sommes désoeuvrées devant ces catastrophes animalières,  mais que fait la justice française ? il paraît impensable qu'elle reste insensible à ces agissements - il faut punir au maximum, les "salops" (excusez moi) et leur faire autant qu'ils le font à leurs propres animaux(sans eau, sans nourriture, les faire dormir dans des lieux tout à fait impropres, etc...) alors Continuez à martiriser les animaux n'est sans doute pas un problème ! Merci à tous et continuons à combattre ensembles

     

  3. corneilla 09/10/2012 à 17:52:16

    J'avais espéré que la décision avait été prise par le maire. Hélàs, il n'en  est rien. Organiser de tels "spectacles", et qui plus est,  dans le cadre des journées du patrimoine, me révolte. Il est vrai que "les sages" ont inscrit la corrida dans le patrimoine, avec avant eux, le concours du ministre de la culture. Honte à eux, honte à ceux qui organisent, et, ou, se repaissent de tels actes de cruauté.

  4. nouk 20/09/2012 à 22:40:38

    C'est atroce!!!Aussi bien que les corridas, la coupe à l'oie, les courses de lévriers....Il faut arrêter toutes ces horreurs!Qu'est-ce qu'il y a de drôle à voir 2 coqs s'entretuer ou un taureau devenir fou devant du rouge???Imaginez-vous, vous les fans de ces massacres, à la place de ces êtres vivants qui ne peuvent même pas vous dire "crotte" (pour rester polie)!!!C'est ignoble, honteux et méprisable.

  5. Dominique68 18/09/2012 à 16:23:10

    Bonjour,

    Franchement, j'allucine de lire de tels écrits, dignes d'un barbarismme d'un autre temps ! Rappelez-moi à quelle époque sommes-nous ? Les années passent.... Et le cerveau de certains humains, encore trop nombreux, hélàs, régressent......Pauvre dans leur tête qu'ils sont, d'avoir autant de plaisir à regarder et à organiser, de telles pratiques, indignes, d'une race que l'on dit intelligente : L'être humain ?????J' ai encore des doutes !!!

    Merci de m'avoir lu,

     

    Respectueusement,

     

    Dominique68(pour la cause de la protection animale). 

  6. Marie-Charline 18/09/2012 à 09:29:04

    Bonjour à tous et à toutes, j'habite à la Réunion et ici les combats de coqs sont pratique courante. Il y a des petites "arènes" un peu partout sur l'île pour que les passionnées s'adonnent à cette pratique atrocement cruelle et révoltante. Les coqs sont même équipés d'outils tranchants au niveau des pattes. Ici on vous dira sans doute que cela fait parti de la culture réunionnaise... Qu'elle honte.

  7. azerty00 17/09/2012 à 19:14:05

    Tenez nous au courant ! Merci !