Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Justice

Zoo du Bouy : le propriétaire condamné

Sept animaux sauvages retirés d'un zoo

Photo : © DDPP

La Fondation 30 Millions d'Amis a procédé au retrait, sur décision administrative et à titre conservatoire, d’animaux sauvages détenus dans un établissement zoologique du Puy-de-Dôme. Le propriétaire comparaîtra le 16 octobre 2012 devant le TGI de Clermont-Ferrand.

Mise à jour (8/11/12) : A l’issue du délibéré rendu le 7/11/2012, le prévenu a été reconnu coupable des faits qui lui étaient reprochés et a été condamné à 6 mois d’emprisonnement avec sursis, à 1800 euros d'amende et à une interdiction d'exercer toute activité en lien avec les animaux pour une durée de 1 an avec exécution provisoire. Par ailleurs, le TGI de Clermont-Ferrand a confirmé la confiscation au profit de la Fondation 30 Millions d’Amis des animaux saisis, et ordonné la saisie supplémentaire de 2 loups, avec exécution provisoire. La Fondation 30 Millions d'Amis se félicite du jugement et de l’instruction particulièrement bien menée par le tribunal à l’audience. Mais elle reste néanmoins très inquiète du sort des centaines d'animaux qui restent dans le zoo.

Deux mangoustes, quatre lémurs bruns et un pygargue à tête blanche ont été saisis par les gendarmes d’Ambert (63), en présence de la DDPP* du 63, par arrêté administratif (7/8/2012). Les animaux appartenant au zoo du Bouy, à Champétières, ont été confiés à titre conservatoire à la Fondation 30 Millions d’Amis, qui avait dépêché l’un de ses représentants sur place.

Cadavres d’animaux

Dans cette structure ouverte au public les services vétérinaires avaient découvert des conditions de détention des animaux particulièrement sordides : en mai 2012, un cadavre de loup ainsi que des restes de Cobe de Lechwe, une antilope originaire d’Afrique, sont identifiés à l’intérieur de la chambre froide où sont stockés les aliments des autres animaux. Le cadavre d’un bison découpé en morceaux est également stocké dans des sacs plastiques, dans un congélateur.

Toujours selon les constatations des autorités, deux mangoustes prostrées l’une contre l’autre étaient enfermées dans une cage posée à même le sol, tapie d’excréments, dans l’obscurité la plus complète. Les lémurs et le pygargue vivaient dans des conditions toutes aussi déplorables, dans des cages trop petites et inadaptées aux besoins de ces espèces. Malgré des mises en demeure successives, le propriétaire n’a pas procédé à la mise en conformité de toutes les installations, pourtant exigée par le code rural et par le code de l’environnement, qui régit les conditions de détention des animaux sauvages captifs.

Confiscation définitive

Les animaux ont été acheminés en Belgique, au Natuurhulpcentrum, une structure spécialisée dans l’accueil des animaux sauvages. La Fondation 30 Millions d’Amis a assuré la totalité des frais liés au transport. Le trajet s’est déroulé dans de bonnes conditions.

La Fondation, qui a en outre déposé une plainte pour « actes de cruauté », espère une confiscation définitive des animaux à son profit. L’affaire sera jugée par le tribunal de grande instance de Clermont-Ferrand le 16 octobre prochain. Le propriétaire du zoo encourt jusqu’à 30 000 euros d’amende et 2 ans de prison. La fermeture de l’établissement pourrait également être prononcée.

*Direction départementale de la protection des populations

Commenter

  1. kenzoamour 06/12/2012 à 14:46:05

    Il faudrait lui enlever tous les animaux !  interdiction à vie ! et une amende plus importante de façon qu' il n' ai pas envie de recommencer ....

  2. loupnoir 05/12/2012 à 18:51:34

    bonsoir,

    bravo à la fondation d'être intervenu, il faut être vigilant quand on va dans les parcs ou les zoo dire se qui ne va pas

    j'ai été au zoo de mulhouse se qui m'a marqué la bas c'est les ours blancs ils ont l'air malheureux, l'eau pour se baigner est inmonde sale c'est petit et les rochers en ciment son cassé le zoo est bof aller y faire un tour 

  3. Sabrinadunkerque 16/11/2012 à 19:58:22

    1 an d'interdiction d'exercer semble être une plaisanterie !! Bravo la Justice Française et bravo au magistrat qui a rendu cette décision...!!!!

  4. blackfield 12/11/2012 à 18:34:04

    Bonsoir

    je confirme que cette peine est très basse pour ce que j'avais espérer,pour y avoir travailler certaines chose était inadmissible les personne qui travaillais bien ne restais pas plus d'un mois a leur post c'est quant même qu'il ya quelque chose qui ne vas pas.

     

    Sachz aussi que depuis l'annonce de ce verdict un nouvel animale est mort dans le parc  bernard le tonkean est mort un de plus jusqu'où cela peut t'il durer ? 

  5. tallia35 08/11/2012 à 15:01:14

    moi je trouve que deux ans de prison et 30000€ d'amande n'est pas assez pour ce qu'il a fait !!! en esperent que les animaux aye beaucoup mieux après ...

  6. Rane 08/11/2012 à 13:44:38

    pour moi, l'amande n'est pas assez élevée. Et seulement une année où il a interdiction d'exercer en lien ou avec des animaux. J'ai la nette impression qu'en France, les amandes sont bien moins élevées qu'en Europe. par exemple, le transport d'animaux (d'abbatoire ou non) où les règles d'hygiennes et de sécurités ne sont pas respectées s'élèvent jusqu'à 3000 € d'amande pour un pays voisin, alors qu'en France, l'amande s'élève à 80€. Et seulement 80 €, ils recommencent sans problème, c'est tout à fait rentable ! Est ce donc pareil au niveau des zoos et au niveau des mauvais traitements causés à l'animal ? Consernant l'animal, il est possible que la loi soit en retard par rapport à certains pays d'Europe.

    Merci en tout cas à la fondation, qui se bat pour changer la donne et faire bouger les lois ! 

  7. Sydney37 01/11/2012 à 10:49:51

    Bonjour j'aimerai savoir si la confiscation des animaux est definitives car j'ai entendu dire que 6 des 7 animaux étaient revenus dans le zoo?

  8. anonyme 31/10/2012 à 17:57:19

    Bonjour,

    Je viens juste de lire cette horreur!!!

    Ce zoo mériterait d'être définitivement fermé, qu'on leur enlève touts ces pauvres bêtes traitées ainsi!!!

  9. mimoune10 27/10/2012 à 20:11:34

    Bonsoir, je voulais savoir ce qu'avait donné le jugement ? Les animaux ont-ils été confisqués définitivement ? Je trouve quand même étonnant que ce zoo soit toujours ouvert au public... D'autant que sur leur site, il est bien indiqué "Nouveau propriétaire, nouvelle équipe", il semblerait que cela soit depuis avril 2012, donc en août 2012, c'était déjà le nouveau ? En tout cas, merci pour tout ce que vous faites, votre action est formidable ! Bravo !

  10. Rane 15/10/2012 à 20:43:54

    un grand bravo et un grand merci à la fondation pour cette intervention !

    cependant, si le zoo ferme ses portes, les employés en feront les frais, et si ceux-ci n'étaient pas au courrant et qu'ils faisaient correctement leur travail auprès des animaux, pourraient-ils dans ce cas être épargnés ?

    En effet, je pense que c'est au proprio d'en faire les frais (avec "ses complices") et non tout le monde tel que les personnes innocentes.