Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Revue de livres

Trappeur, J'ai entendu pleurer la forêt

cd pour chats et chiens

Trappeur, J'ai entendu pleurer la forêt, Michel Pageau, Editions du Seuil, 19 Euros

Trappeur, J'ai entendu pleurer la forêt
Michel Pageau
Editions du Seuil


Dès son enfance, une voix a éveillé en lui l'appel de la nautre, puissant, irrésistible. Arpentant l'immense forêt boréale d'Abitibin aux confins du Québec et des territoires du Grand Nord, Michel Pageau apprend la dure loi de la vie sauvage, s'y confronte et la respecte. Il devient vite un trappeur redoutable, capable de pister des jours durant des loups, des carcajous, de transpercer à trente mètres un ours avec une flêche.
De la lignée mythique des trapperus français, ces coureurs des bois épris de liverté qui ont forgé la légende du Canada, Michel Pageaun, comme ses ancêtres, comme les Indiens qu'il côtoie, affronte raquette aux pieds les terribles hivers pour relever ses pièges et colelcter les fourrures...
Mais, saison après saison, une inquéitude grandissante le taraude. L'immense forêt d'épinettes succombe sous les coupes à blanc des tronçonneuses, et se réduit chaque jours un peu plus l'espace vital de tout un peuple de poils et de plumes, dont il se sent si proche. Alors Michel Pageau "se convertit" : lui qui hier encore donnait la mort aux animaux désormais les recueuille, les soigne et surtout leur rend la liberté.
Aujourd'hui, près d'Amos, en Abitibi, le Refuge Pageau, le plus emblématique du Québec, est là pour témoigner de la force de cette réconciliation.